Le 407e Escadron met sa capacité multirôle au service du Nord canadien

Le 30 septembre 2020 - Nouvelles de la Défense

Caption

Un équipage de CP-140 Aurora du 407e Escadron de patrouille à longue portée assure une présence à basse altitude au-dessus du Haut-Arctique canadien en août 2020.

Photo : Aviateur Holly Kotylak

Plusieurs équipages de CP-140 Aurora du 407e Escadron de patrouille à longue portée (PLP) sont récemment revenus d'un déploiement dans le Nord du Canada dans le cadre de l'opération LIMPID, la surveillance de routine des Forces armées canadiennes dans les domaines aérien, maritime, terrestre, spatial et cybernétique.

Le 407e Escadron PLP a mis à profit sa longue portée et sa vaste gamme de capteurs cet été pour exercer la souveraineté du Canada dans le Grand Nord. De nombreux avions et équipages ont effectué une rotation dans le cadre de cette mission, en se déployant de la 19e Escadre Comox à Yellowknife et Iqaluit pour assurer des patrouilles de présence, évaluer le bien-être des communautés isolées et de la faune, et aider à la recherche et au sauvetage. Les équipages ont parcouru plus de 30 000 miles nautiques au total, fournissant environ 140 heures de vol, et ont effectué de multiples missions de recherche et de sauvetage en collaboration avec des organismes tels que le du Centre de coordination des opérations de sauvetage (CCOS) de la Région de recherches et de sauvetage de Trenton, la Garde côtière canadienne et le 435e Escadron de transport et de sauvetage (Winnipeg).

Une mission de recherche et de sauvetage a représenté un énorme défi pour l'équipage en raison d'une épaisse couche nuageuse à la surface, rendant impossible une recherche visuelle. Cela a conduit l'équipage à utiliser le RADAR imageur du CP-140, un capteur habituellement réservé à la cartographie des côtes et des cibles terrestres, selon une méthode peu orthodoxe. En utilisant les informations fournies par le CCOS à partir d'un « ping » de téléphone portable, l'équipage a pu rechercher un bateau en retard en utilisant les modes « Stripmap » et « Landspot » du RADAR imageur. L'équipage a localisé une cible potentielle, dont le CCOS a vérifié qu'il s'agissait bien du bateau en question lors d'une enquête plus approfondie. Cette utilisation unique du RADAR démontre la polyvalence du CP-140 et la capacité de l'équipage à adapter ses tactiques et son équipement à la mission et à l'environnement.

Caption

Un équipage de CP-140 Aurora du 407e Escadron de patrouille à longue portée patrouille à haut niveau au-dessus du Nord canadien en août 2020.

Photo : Aviateur Holly Kotylak

Le 407e Escadron a également apporté son aide au Commandement de la défense aérospatiale de l'Amérique du Nord (NORAD) en faisant en sorte que le CP-140 serve d'escorte et d'appui pour la recherche et le sauvetage des CF-18 et des chasseurs F-15 de l'U.S. Air Force lors de leur transit sur de longues distances dans le grand Nord. Le NORAD, créé en 1958, est une organisation canado-américaine qui assure l'alerte aérospatiale, la souveraineté aérienne et la protection de l'Amérique du Nord continentale.

Le CP-140 Aurora est la variante canadienne multi-rôle de l'avion Lockheed P-3 Orion, mis en service en 1981. C'est l'avion le plus performant de l'ARC, dont le rôle principal est la lutte anti-sous-marine et anti-surface, mais qui est également capable de mener des opérations d'interdiction maritime, de recherche et de sauvetage, de transport, d'aide au maintien de l'ordre et de renseignement/surveillance/reconnaissance par voie terrestre. Il fait actuellement l'objet d'une mise à niveau du bloc IV dans le cadre du projet de modernisation progressive de l'Aurora, qui permettra d'installer des systèmes de mission et des capteurs améliorés pour renforcer les capacités de l'avion.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :