Un marin trouve l'expérience de l'Arctique extraordinaire

Le 29 septembre 2020 - Nouvelles de la Défense

Caption

Le technicien responsable en génie des armes, le Maître de 1re classe (m 1) Matthew Pitman.

Cette année, le navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Ville de Québec a participé à l’opération NANOOK-TUUGAALIK 2020 dans le Nord canadien et ce fut une première expérience pour le technicien responsable en génie des armes, le  Maître de 1re classe (m 1) Matthew Pitman.

« Ce déploiement est particulier car tout en étant chez soi, on a vraiment l’impression d’être à l’étranger. C’est très dépaysant. »

 Originaire d’Eastern Passage en Nouvelle-Écosse, il s’est enrôlé dans la Marine royale canadienne (MRC) il y a un peu plus de 17 ans.

« J’ai joint la MRC car j’ai l'occasion de voyager dans le monde entier tout en étant payé, et je n’ai pas à déménager tous les deux ou trois ans comme d'autres éléments des Forces armée canadienne (FAC).  »

Pour le m 1 Pitman, le métier de ses rêves est ce qu’il fait présentement. « Le métier de technicien en génie des armes convient particulièrement aux personnes manuelles qui aiment travailler avec de l’équipement mécanique et électronique comme les systèmes de radar, de sonar, de communication et de réseau à bord du navire. »

Habitué des déploiements, il a parcouru les océans et a visité des dizaines de pays sur tous les continents, mais selon lui, « la meilleure partie de ce travail, c'est les collègues. Vous pouvez créer des liens à vie avec des personnes avec lesquelles vous n'avez navigué que pendant une courte période. La plupart de mes meilleurs amis, je les ai rencontrés grâce à la MRC. »

L’opération NANOOK-TUUGAALIK se déroule chaque année et est la principale opération des Forces armées canadiennes dans cette région isolée.

« L'opération signifie pour moi la protection de notre souveraineté et de nos intérêts dans le Nord, la coopération avec les autochtones et de faire preuve de détermination dans le dossier du passage du Nord-Ouest. »

Bref, cette expérience fut enrichissante pour le m 1 Pitman et l’équipage du NCSM Ville de Québec. En raison de la pandémie actuelle de COVID-19 et des restrictions associées en place, l'opération NANOOK-TUUGAALIK 2020 a été un déploiement plus court que les années précédentes, sans visites de port ni activités de relations communautaires. Cependant, le m 1 Pitman et ses collègues ont adopté plusieurs mesures, y compris des routines de nettoyage accrues, pour atténuer les risques liés au COVID-19 et assurer le succès de l'opération.

 « Nous sommes ici pour servir et protéger et c'est exactement ce que nous continuerons à faire. »

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :