Des signaleurs déployés occupent la plus haute place dans la compétition internationale des hautes fréquences

December 29, 2020 – Defence Stories
Auteur : Maj Mark Peebles, Force opérationnelle Lettonie

Légende

Les membres de l’équipe gagnante posent pour une photo de groupe après avoir participé à la compétition multinationale de l’exercice NOBLE SKYWAVE.

Image prise le 10 novembre 2020 dans la zone d’entraînement du Camp Adazi, Lettonie, par un technicien en imagerie du GT PAR en Lettonie, Forces armées canadiennes. Photo © 2020 DND-MDN Canada

À une époque dominée par des termes comme « WiFi », « large bande » et « liaisons montantes par satellite », les signaleurs déployés avec le groupement tactique de présence avancée renforcée de l’OTAN en Lettonie ont prouvé le mois dernier qu’ils pouvaient exceller dans les communications radio « à l’ancienne ».

Une équipe de neuf signaleurs à Adazi a remporté la première place du concours international annuel de radio haute fréquence (HF) Noble Skywave le 28 octobre. Leurs compétences et leur expertise lors de ce concours ont montré leur capacité à relier les troupes déployées avec des éléments au Canada et dans le monde entier, même s’ils ne peuvent pas se connecter aux satellites de communication.

Noble Skywave est un concours militaire international de radio HF qui a débuté en 2013 pour tester, renforcer l’expertise et concourir dans une atmosphère amicale. Cette année, 166 équipes ont participé à la compétition en essayant d’établir le plus grand nombre de connexions radio HF sur les plus longues distances pendant les 48 heures de l’événement. Des points ont été marqués pour le nombre de connexions et les distances entre les stations.

Les signaleurs déployés en Lettonie avec le groupement tactique et Escadron des systèmes de télécommunications et d’information dans le cadre de l’opération REASSURANCE ont présenté deux équipes : l’équipe « Savages » et l’équipe « Sigs Beast ». Malgré quelques difficultés initiales, l’équipe « Savages » a réussi à se hisser à la 3e place dans la catégorie 20-150 watts à une heure de la fin de la compétition. À la fin de la compétition, ils sont passés de la 3e à la 1re place avec 288,5 points, remportant non seulement leur catégorie mais aussi la 1re place au classement général. L’équipe « Sigs Beast » a connu quelques difficultés techniques, mais a tout de même réussi à terminer 60e sur 166 équipes.

Légende

Le caporal-chef Stephen Armitage, actuellement déployé dans le cadre de l'opération RASSURANCE - LETTONIE et membre de l'équipe NOBLE SKYWAVE, montre comment transmettre en utilisant la radio à haute fréquence Harris AN/PRC 160 le 10 novembre 2020 dans la zone d'entraînement du camp Adazi, en Lettonie.

Le chef de l’équipe « Savages », le Cplc Steve Armitage, connaît bien Noble Skywave, ayant déjà participé deux fois à des compétitions et gagné dans la catégorie 0-150 Watt avec une équipe du Régiment canadien des transmissions interarmées en 2018. Malgré tout, il a déclaré que le fait de gagner pendant son déploiement en Lettonie prouve ce que les signaleurs des différentes professions peuvent accomplir ensemble.

« En tant que monteur de lignes, je m’appuyais fortement sur l’expertise de mes collègues signaleurs. La haute fréquence est le point de convergence de nos deux métiers (Sig Ops, poseur de ligne), utilisant à la fois des radios et des antennes », a-t-il déclaré.

Son coéquipier, le Cpl Michael Balasevicius, a déclaré qu’essayer de communiquer à travers le monde en utilisant des antennes est toujours un défi. Il s’agit de trouver des fréquences qui fonctionnent pour les deux parties, des décalages horaires, de la compatibilité des équipements, sans parler de la météo.

« Il y a une multitude de facteurs qui entrent en jeu quand on essaie de communiquer avec l’autre bout du monde. Si vous obtenez tous ces facteurs correctement, vous pouvez alors écouter malgré l’électricité statique et, avec un peu de chance, vous entendez l’autre indicatif d’appel », a‑t-il déclaré.

Pour le Cpl Xuyen Lam, technicien en transmissions, le plus difficile a été d’obtenir une réponse.

« Essayer d’atteindre la station de contrôle du réseau et ensuite les autres stations nord-américaines et les panneaux d’appel a été difficile et notre emplacement et notre décalage horaire n’ont pas aidé, » a-t-elle déclaré. « Heureusement, nous avions un grand nombre de personnes qui savaient ce qu’elles faisaient et nous ont permis de prendre la tête et de gagner la compétition ».

La compétence dans l’utilisation des radios HF peut sembler rétro, mais les radios HF offrent toujours une capacité de communication dans les zones où les communications par satellite et autres n’ont pas la portée ou la capacité d’atteindre. Elle est particulièrement utile dans des zones telles que la région polaire, où la couverture par satellite géostationnaire n’est pas directement accessible. Les radios HF peuvent être rapidement déployées sur le théâtre des opérations et assurent le commandement et le contrôle local et par liaison arrière des moyens déployés et en mouvement.

Pouvoir communiquer dans un environnement qui pourrait être dégradé par des actions adverses est essentiel pour la mission du groupement tactique PAR de défendre la Lettonie et de dissuader les menaces à la souveraineté alliée. Les signaleurs du camp Adazi ont prouvé que cette année, ils sont les meilleurs dans ce domaine.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :