(In)sécurité linguistique au travail – Sondage exploratoire sur les langues officielles auprès des fonctionnaires du gouvernement fédéral du Canada

Commissariat aux langues officielles (CLO)

Le 26 janvier 2021 – Nouvelles de la Défense

Le Commissariat aux langues officielles (CLO) a mené un sondage auprès des fonctionnaires fédéraux en 2019 dans le but de s’enquérir de leurs expériences en matière d’insécurité linguistique. Près de 11 000 employés travaillant dans les régions désignées bilingues nous ont fait parvenir leurs réponses, et plus de 4 000 employés ailleurs au pays souhaitaient également nous faire part de leurs points de vue.

L’insécurité linguistique en français ou en anglais renvoie à l’idée que les gens ne se sentent pas à l’aise d’utiliser ces langues, qu’il s’agisse de leur première ou seconde langue officielle. L’usage inégal de l’anglais et du français dans les milieux de travail à la fonction publique peut causer une perte de confiance chez certains employés lorsqu’il est question d’employer la langue moins utilisée, ce qui peut entraîner une érosion de leurs compétences linguistiques. Cela se fait au détriment des employés, de même qu’au détriment de la fonction publique dans son ensemble.

Les trouvailles du sondage, lesquelles ont été publiées la semaine dernière, ont contribué à la création d’un résumé graphique et d’un nouvel outil à l’intention des dirigeants de la fonction publique. Ces nouvelles perspectives peuvent aider la fonction publique à renforcer la sécurité linguistique en faisant la promotion d’une culture en milieu de travail où les employés se sentent libres d’utiliser leur première et seconde langue officielle et où ils peuvent perfectionner et préserver leurs compétences linguistiques.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :