Demandez moi n’importe quoi : Mois national de l’histoire autochtone Honorer l’histoire, le patrimoine et la diversité

Le 22 juin 2021 - Nouvelles de la Défense

Avec : Garrison Garrow et Jacinthe Grondin
Co-animé par : Nicole Elmy et Samantha Moonsammy  
Date et heure : Mardi le 29 juin de 13h00 à14h30 HNE
Public : Accessible à tous les employés du gouvernement du Canada
Pour s'inscrire : Formulaire d’inscription (accessible uniquement sur le réseau de la Défense nationale)
Lieu : Événement virtuel sur MS Team live (accessible uniquement sur le réseau de la Défense nationale)
Vous trouverez plus de renseignements et de ressources pour la série Demandez‑moi n’importe quoi : Mois national de l’histoire autochtone : ici (accessible uniquement sur le réseau de la Défense nationale)

Les anciens enregistrements de DMNQ peuvent être visionnés sur ce lien YouTube (vous quittez le site Web du Gouvernement du Canada).

Description de l’événement

Joignez-vous à nous pour accueillir nos conférenciers Garnison Garrow et Jacinthe Grondin à l’occasion de l’activité Demandez-moi n’importe quoi. Ce mois-ci, nous célebrerons le Mois national de l’histoire autochtone en en apprenant davantage sur les enseignements des Premières Nations en Ontario et au Québec.

Les sept enseignements ancestraux, également appelés sept enseignements sacrés, sont un ensemble de principes directeurs anishinaabe transmis de génération en génération pour guider le mode de vie. Presque tous les peuples des Premières Nations ont adopté et adapté ces enseignements parce qu’ils sont simples et pertinents, et fournissent une boussole morale. Ces enseignements offrent des moyens d’enrichir la vie tout en étant en paix et en harmonie avec l’ensemble de la création. Au fur et à mesure que nous appliquons ces enseignements ou dons de connaissance, notre expérience de la vie s’améliore. Intégrer ces dons dans notre vie quotidienne constitue un défi permanent. Cela demande de l’attention, de la discipline et de la persévérance.

En puisant à même leur propre expérience de vie, Garrison Garrow et Jacinthe Grondin raconteront comment ils intègrent ces enseignements dans leur façon d’être et comment cela a une incidence sur leur identité.

Inscription

Nous vous encourageons tous à vous inscrire à notre séance au moyen du formulaire d’inscription (accessible uniquement sur le réseau de la Défense nationale). Cette séance ne comprendra pas de questions en direct adressées aux conférenciers; cependant, les animateurs répondront aux questions en temps réel pendant la discussion.

 Si vous êtes intéressé à être un conférencier lors d'un prochain évènement Demandez-moi n'importe quoi ou si vous avez besoin d'accommodement pour participer, veuillez contacter Katie.freer@canada.ca, Samantha.moonsammy@forces.gc.ca ou l’équipe des communications internes de la GCC.

Panélistes

Qui est Garrison Garrow?

Garrison est Kanienkehaka (Mohawk) du clan de la Tortue d’Akwesasne, une collectivité haudenosaunee qui chevauche la frontière canado-américaine. Enfant, lui et sa famille ont déménagé sur la côte Est où il a grandi sur le territoire des Mi'kmaq et des Malécites tout en vivant dans des collectivités non autochtones. Il était généralement le seul Autochtone de son école et toujours le seul dans ses classes, ce qui signifiait qu’il devait comprendre comment vivre dans ces deux mondes, une chose qui n’est possible qu’en étant fermement ancré dans sa culture et en apprenant ce que signifie être adaptable, équilibré et résilient.

Il est fonctionnaire depuis plus de 20 ans, travaillant dans de nombreux domaines différents, mais toujours au service des peuples autochtones. Il est aussi un fier père et un artiste.

Qui est Jacinthe Grondin?

Jacinthe est une femme, une fille, une épouse, une mère, une grand-mère et une amie. Née d’une mère algonquine (Lac‑des‑Deux-Montagnes), mais élevée dans un milieu canadien-français, elle a été fortement influencée par les enseignements autochtones anishinabek (abénaquis et algonquins) reçus des femmes qui se sont occupées d’elle durant ses premières années. Son enfance a façonné ses visions du monde profondément enracinées, qu’elle a eu du mal à harmoniser avec les valeurs occidentales. En devenant grand-mère, Jacinthe a décidé d’accepter pleinement son identité autochtone en défendant les droits des femmes autochtones. Elle accepte également le rôle de transmettre à sa petite‑fille les importants enseignements traditionnels qu’elle a reçus, poursuivant ainsi ce cycle de transmission intergénérationnelle des connaissances.

Pour gagner sa vie, Jacinthe travaille depuis 15 ans comme analyste des politiques dans le domaine du droit, après avoir commencé sa carrière dans le secteur privé. Elle est également animatrice à l’École de la fonction publique du Canada pour la Série de sensibilisation aux questions autochtones.

À propos de la série Demandez-moi n’importe quoi

Il s'agit de notre sixième épisode de notre série Demandez-moi n’importe quoi qui nous offrent une plate-forme pour partager des histoires, écouter, poser des questions respectueuses et poursuivre notre cheminement afin de devenir des organisations plus inclusives.

En tant qu'individus, vous ne pouvez pas nécessairement changer l'endroit où vous vivez, vous ne pouvez certainement pas changer votre passé, mais vous pouvez faire le choix de vos influences - à travers les auteurs que vous lisez, la musique que vous écoutez, les films que vous regardez et les interactions avec votre communauté. La série Demandez-moi n’importe quoi vous offre la possibilité d'élargir votre point de vue - d'apprendre des expériences vécues par des personnes qui partagent courageusement leurs expériences pour aider à éduquer et à faire évoluer la fonction publique vers une culture où l'équité est bien ancrée.

La série vous donne également l’occasion de savoir que vous n’êtes pas seul. Ces expériences, en particulier les expériences négatives, sont systémiques et se produisent fréquemment dans l’ensemble de la fonction publique. L'objectif est ici d'augmenter continuellement le réseau de fonctionnaires prêts à agir et à avancer vers une culture d'inclusivité et d'appartenance.

Notre mission

Nous reconnaissons que les individus sont composés d'une multitude de couches qui font de nous ce que nous sommes. Nous ne rentrons pas facilement dans une boîte ou une autre et nous ne pouvons pas être comptés proprement. Nous représentons la mosaïque du Canada.

Il est important que nous valorisions les expériences, les différences et les caractéristiques uniques de chacun. Lorsque nous développons nos compétences culturelles, nous sommes en mesure de mieux travailler ensemble dans nos équipes et de nous répondre avec pertinence, empathie et compassion. En célébrant et en partageant notre identité authentique, nous nous apprécions davantage les uns les autres, de même que la diversité qui nous entoure.

Nous savons que grâce à la diversité, les lieux de travail et les communautés sont plus forts, plus performants et plus résilients. Et surtout, cela crée des espaces d'inclusion et favorise un lieu de travail d'appartenance où les gens se sentent valorisés.

Merci à nos collaborateurs

Merci à nos collaborateurs de l'ensemble de la fonction publique du Canada - Garde côtière canadienne, ministère des Pêches et des Océans Canada, Relations Couronne-Autochtones et Affaires du Nord Canada (RCAANC), Santé Canada et l’Agence de la défense nationale.

Contributeurs de la série : Katie Freer, Samantha Moonsammy, Terri-Ann Hurst, Natasha Lim, Tara Lockhart, Melissa Michaud, Lyrique Richards, Shelby Racine, Jasmine Cousineau

Créateurs de contenu : Garrison Garrow, Jacinthe Grondin and Nicole Elmy

Hommage aux nations autochtones

Message des collaborateurs de la série Demandez-moi n’importe quoi

Nous nous souvenons des 215 enfants dont les restes ont été récemment découverts au pensionnat indien de Kamloops à Tk'emlúps te Secwépemc, en Colombie-Britannique, et nous les honorons. Nous reconnaissons et honorons également les vies, les cultures, les langues et les histoires autochtones qui ont été perdues dans d’autres pensionnats indiens d’un bout à l’autre du pays. Nous nous souvenons de tous les enfants autochtones qui ne sont jamais revenus à la maison, et nous les honorons. Nous reconnaissons et pleurons également les survivants, leurs familles et les personnes qui continuent de vivre avec le traumatisme persistant et intergénérationnel associé au système des pensionnats indiens.

Soutien et ressources

Une ligne d’écoute nationale relative aux pensionnats indiens a été établie pour offrir un soutien aux anciens élèves des pensionnats indiens. Vous pouvez trouver des renseignements sur le site Web de Services aux Autochtones Canada ou accéder à des services de soutien émotionnel et d’aiguillage en cas de crise en appelant la ligne d’écoute nationale accessible 24 heures sur 24, également connue sous le nom de ligne d’écoute téléphonique pour les survivants des pensionnats indiens et leurs familles, en composant le 1-866-925-4419. Vous pouvez également trouver un soutien supplémentaire auprès du Programme de soutien en santé – résolution des questions des pensionnats indiens, en composant le 1-877-477-0775.

Le Programme d’aide aux employés et le portail Espace Mieux-être sont également accessibles 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 pour tous les employés. Pour les employés des Premières Nations, métis ou inuits, un soutien est également accessible par l’entremise de la Ligne d’écoute d’espoir, au 1-855-242-3310. De plus, pour les personnes qui souhaitent en savoir plus sur le système des pensionnats indiens, veuillez visiter le site Web de l’Indian Residential School Survivor Society (IRSSS) (anglais seulement - vous quittez le site Web du Gouvernement du Canada).

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :