Op CALUMET : 3 conseils à tous ceux qui sont déployés pendant une pandémie mondiale

Le 29 juin 2021 - Nouvelles de la Défense

Rédigé par le caporal-chef Laurel Purdie, technicien en gestion du matériel, Forces armées canadiennes

Légende

Le caporal-chef Laurel Purdie, technicien en gestion du matériel, Forces armées canadiennes

Bien que beaucoup d’entre nous aient connu les défis du service à l’étranger, la plupart n’ont jamais été déployés dans un environnement fluide dicté par une pandémie mondiale. Cette occasion est tout à fait unique, et on en tire des leçons. Voici mes trois conseils à tous ceux qui seront déployés dans un proche avenir.

1.     La flexibilité est essentielle

Qu’il s’agisse de ne pas assister à l’instruction préalable au déploiement en raison de restrictions provinciales, de se rendre sur le théâtre des opérations, de travailler et de vivre dans un environnement contrôlé par la COVID-19, la pandémie a eu une incidence sur toutes les facettes de mon déploiement. Sans être optimiste, face à des changements variés et continus, le voyage serait long et pénible. La flexibilité est, sans aucun doute, la clé de la réussite de votre déploiement.

2.     Pour la tranquillité d’esprit, vaut mieux la quarantaine

La quarantaine est, où que vous soyez, une réalité. La mise en quarantaine dès votre arrivée sur le terrain n’est peut-être ni agréable ni excitante, mais ne perdez jamais de vue la situation dans son ensemble. Il s’agit d’une mesure d’atténuation qui assure non seulement la protection de votre force et de vos opérations, mais aussi de tous ceux qui contribuent activement à la mission. Profitez de l’occasion pour vous adapter à votre nouvel environnement sans être pressé et soyez prêt à foncer dès que la période d’isolement sera terminée!

3.     L’humour vous aide à garder le moral

Je me réjouirai du jour où nous pourrons à nouveau nous féliciter avec un top-là pour un travail bien fait. Pourtant, rien ne nous empêche de rire lorsque nous travaillons à six pieds l’un de l’autre. Ce que je retiens de tout cela, c’est qu’il faut garder son sens de l’humour et savoir que nous vivons tous les mêmes frustrations; ce qui est frustrant pour vous l’est probablement aussi pour les autres. Ayez foi dans le fait que tout finira par s’arranger.

En fin de compte, c’est à vous de tirer le meilleur parti de votre déploiement, et n’oubliez pas que cela pourrait toujours être pire!

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :