Semaine nationale de prévention de la noyade – 18 au 24 juillet 2021

Le 19 juillet 2021 - Nouvelles de la Défense

Légende

Chaque année, plus de 400 Canadiens se noient lors d’incidents évitables reliés à l’eau. Même une seule noyade en est une de trop.

Malgré une tendance à la baisse, la noyade demeure la troisième cause de décès au Canada.  La noyade est évitable! Joignez-vous à la Société de sauvetage Canada et PSP pour sensibiliser les Canadiens à la problématique de la noyade pendant la Semaine nationale de prévention de la noyade qui se tiendra du 18 au 24 juillet 2021.

Evanouissement en eau peu profonde (ÉEPP) est responsable de jusqu’à 20 % de toutes les noyades. Aussi, on pense que presque toutes les noyades et les quasi-noyades par les nageurs avancés ou élites sont le résultat de l’ÉEPP.

Décrit depuis plusieurs années par la US Naval center and the training of Navy Seals and Divers, l’ÉEPP est maintenant mis à l’avant-scène pour la prévention par plusieurs groupes incluant Natation Canada, la Croix-Rouge et plusieurs associations de natation européennes et australienne.

Le ''black-out'' en eau peu profonde est un évanouissementsous-marin dû à un manque d'oxygène au cerveau provoqué par la rétention de la respiration pendant de longues périodes. Sans secours immédiat, le nageur se noie rapidement.

Bien que la rétention de la respiration sous l'eau ait souvent été considérée dans le passé comme une activité enfantine  à faible risque, les dangers du l’ÉEPP sont de plus en plus reconnus, plus particulièrement dans les environnements où l'accomplissement et le dépassement des limites font partie de la culture.

« Dans la majorité des cas de quasi-noyade, on évalue que le moment critique pour un sauvetage ou une ressuscitation réussis se produit dans les 6 à 8 minutes à partir du début de l’événement, » dit Geneviève Perreault, Coordonnatrice des programmes aquatique. « Avec l’ÉEPP la période de temps critique pour une ressuscitation réussie semble être plus courte. Plusieurs rapports de cas de l’ÉEPP indiquent que la ressuscitation réussie doit commencer dans les 2 minutes après le début de l’événement. »

En 2019, les PSP ont mis à jour la politique aquatique stipulant que la pratique de l'hyperventilation et de la rétention répétitive de la respiration ne sera pas autorisée dans les piscines des FAC pendant les activités récréatives, de conditionnement physique militaire et sportives.

Le personnel aquatique sera formé au cours de l'été 2021 pour mettre en œuvre la politique et sensibiliser aux risques de l'ÉEPP.

Durant la semaine du 18 au 24 juillet 2021, PSP éduquera et fera la promotion de la sensibilisation à la sécurité dans l’eau, sur l’eau et près de l’eau.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :