Les membres du personnel encouragés à porter la couleur orange lors de la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation

Le 28 septembre 2021 - Nouvelles de la Défense

Les membres des Forces armées canadiennes (FAC) souligneront la première Journée nationale de la vérité et de la réconciliation en portant la couleur orange – peu importe où ils se trouvent dans le monde.

Le nouveau jour férié fédéral sera souligné annuellement le 30 septembre, ce qui coïncide également avec la Journée du chandail orange. Lors de la première édition de la Journée du chandail orange en 2013, des survivants des pensionnats pour autochtones de la Colombie-Britannique avaient été réunis afin de rendre hommage aux expériences qu’ils avaient vécues.

La Journée du chandail orange tire son inspiration de l’histoire de Phyllis (Jack) Webstad, une survivante des pensionnats, qui a raconté son premier jour dans un pensionnat pour autochtones alors qu’elle était âgée de 6 ans. Les administrateurs lui ont retiré tous ses vêtements, y compris un chandail orange que sa grand-mère lui avait offert.

Depuis, chaque année, les Canadiens portent la couleur orange le 30 septembre afin d’encourager la discussion sur les séquelles laissées par les pensionnats pour autochtones et sur la réconciliation.

Conformément à un ordre général diffusé récemment, les membres des FAC peuvent témoigner leur soutien en ajoutant un chandail orange, un écusson, un chapeau ou un carré de tissu à leurs uniformes opérationnels. L’ordre s’applique également aux militaires qui servent à l’étranger avec le NORAD, l’OTAN et d’autres alliés.

Les membres des FAC sont également encouragés à assister aux événements connexes dans leurs communautés, et à se joindre aux autres Canadiens pour mieux connaître l’histoire des pensionnats pour autochtones.

« La Journée nationale de la vérité et de la réconciliation est un jour férié fédéral, mais j’invite les membres des FAC à profiter de l’occasion pour réfléchir et apprendre », a déclaré le major-général Michel-Henri St-Louis, commandant de l’Armée canadienne par intérim et champion des peuples autochtones pour l’Équipe de la Défense. « Tous les Canadiens ont un rôle à jouer dans le processus de la réconciliation, et nous ne faisons pas exception. »

« Une grande partie de notre histoire avec les peuples autochtones est pénible et difficile à entendre », a-t-il ajouté, mais « en reconnaissant et en acceptant cette histoire, nous pouvons faire partie du processus de guérison. »

Le ministère de la Défense nationale a demandé au personnel militaire de suivre le cours en ligne Introduction aux cultures autochtones avant la fin d’octobre 2021. Les membres civils de l’Équipe de la Défense sont également fortement encouragés à le suivre.

« Ce n’est pas seulement le moment de reconnaître et de guérir les blessures du passé », a déclaré le mgén St-Louis, « mais également de mieux apprécier les peuples autochtones aujourd’hui. Le cours d’introduction aux cultures autochtones est un bon point de départ pour les membres des FAC, et j’espère qu’ils chercheront à élargir leurs connaissances par l’intermédiaire d’organismes dirigés par les Autochtones. »

Le ministère de la Défense nationale (MDN) et les FAC appuient les priorités du gouvernement fédéral en matière d’établissement de relations avec les peuples autochtones pour qu’elles soient fondées sur la reconnaissance des droits, le respect, la collaboration et le partenariat.

Ces efforts sont appuyés par la Direction générale des Affaires autochtones, qui formule des conseils stratégiques sur les enjeux connexes.

Les leaders du MDN et des FAC reçoivent également des conseils du Groupe consultatif des Autochtones de la Défense (GCAD). Œuvrant à l'échelle nationale et régionale, les membres du GCAD appuient les militaires afin qu’ils expriment leurs identités culturelles, spirituelles et traditionnelles dans le milieu de travail.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :