Publication d'un rapport d'étape des Forces armées canadiennes sur l'élimination des comportements sexuels inappropriés

Communiqué de presse

Le 1 février 2016

OTTAWA — Aujourd’hui, le général Jonathan Vance, chef d’état-major de la défense (CEMD), a publié en ligne le premier rapport d’étape des Forces armées canadiennes (FAC) sur l’élimination des comportements sexuels inappropriés.

Il y a près de six mois, le général Vance a annoncé l’opération HONOUR, soit la mission qu’ont entreprise les FAC pour éliminer les comportements sexuels dommageables et inappropriés au sein de l’organisation. Dans le rapport, on décrit les progrès que les FAC ont réalisés dans la mise en œuvre des directives définies dans le cadre de l’opération HONOUR ainsi que des dix recommandations formulées par Madame Marie Deschamps, responsable de l’examen externe et ancienne juge à la Cour suprême pour atteindre l’objectif.

Faits en bref

Voici quelques-uns des points essentiels du rapport :

  • L’opération HONOUR a été la première mesure prise par les FAC pour établir une stratégie efficace qui produira un changement culturel dans l’organisation, et ce, dans le but de créer un milieu de travail qui se veut professionnel et exempt de comportements sexuels dommageables et inappropriés.
  • Le Centre d’intervention sur l’inconduite sexuelle a été inauguré le 1er septembre 2015 de manière extrêmement rapide comparé à des centres similaires dans des organisations semblables.  Dorénavant, les membres des FAC victimes ou témoins de comportements sexuels dommageables et inappropriés ont accès à une ressource spécialisée qui leur offre écoute et soutien. Durant la période entre le mois de septembre et de décembre, 156 membres des FAC ont communiqué avec Centre et y ont été supportés. Le Centre d’intervention sur l’inconduite sexuelle est une des nombreuses mesures tangibles prises par les FAC à la suite de la publication du rapport d’examen externe au printemps 2015.
  • Les commandants de la Marine royale canadienne, de l’Armée canadienne, de l’Aviation royale canadienne, du Commandement des opérations interarmées du Canada, du Commandement du personnel militaire et du Commandement des Forces d’opérations spéciales du Canada et les commandants relevant du CÉMD ont terminé les séances de sensibilisation au sein de leur organisation, comme c’est le cas pour les autres organisations de niveau un. Ces séances visaient à accroître la sensibilisation et à confirmer les attentes des membres des FAC par rapport au problème.
  • Les FAC ont récemment réalisé un examen approfondi dans l’ensemble de leurs principaux établissements d’instruction et d’enseignement dans le but d’évaluer l’efficacité de la formation en place sur les comportements sexuels dommageables et inappropriés. L’analyse dictera les changements à apporter aux programmes et l’élaboration de divers outils de formation visant à améliorer l’instruction et l’enseignement tout au long de la carrière des militaires.
  • Les FAC ont conclu un contrat avec Statistique Canada, qui réalisera un sondage volontaire détaillé auprès des militaires sur l’inconduite sexuelle, et ce, dans le but de déterminer l’ampleur du problème. Statistique Canada procèdera au sondage en avril 2016, et les résultats du sondage auront une incidence sur une large gamme d’activités en lien avec l’opération HONOUR, ce qui inclut une révision des politiques et la modernisation de l’instruction.
  • En septembre 2015, le général Vance a publié des directives sur la création de postes de conseiller en matière d’égalité entre les sexes au sein du Commandement des opérations interarmées du Canada et de l’État-major interarmées stratégique. Il a également précisé qu’il fallait apporter des changements pertinents à la doctrine interarmées, à l’enseignement et à l’instruction.

Citations

« Nous venons tout juste de lancer notre mission. L’an dernier, nous avons reconnu que les comportements sexuels inappropriés représentaient un problème au sein de notre organisation, et aujourd’hui, selon le rapport d’étape, nous commençons à voir les premiers progrès réalisés. Toutefois, nous sommes encore loin d’avoir atteint notre objectif. Nous devons canaliser et maintenir nos efforts afin d’accomplir le changement culturel nécessaire pour favoriser un milieu sain à tous les militaires. »

Général Jonathan Vance, chef d’état-major de la défense

« Nous avons commencé à mettre en œuvre les mesures qui, selon les militaires, sont nécessaires pour qu’ils se sentent protégés et soutenus dans les Forces armées canadiennes. Ce rapport rend compte de nos réalisations, de notre situation actuelle et de l’orientation à prendre. Il faut du temps pour changer les choses, mais nous sommes déterminés à mener notre mission à bien. »

Lieutenant-général Chris Whitecross, commandante, Personnel militaire

Produits connexes

Liens associés

Renseignements

Relations avec les médias
Ministère de la Défense nationale
Téléphone : 613-996-2353
Sans frais :
1-866-377-0811
Courriel : mlo-blm@forces.gc.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :