Projet Polar Epsilon 2

Document d'information

Le projet Polar Epsilon 2 est réalisé dans le cadre d’un effort pangouvernemental visant à maintenir et à élargir l’accès du Canada à une source nationale de données d’observation de la Terre à partir de l’espace. Ce projet permettra de poursuivre la mission et de livrer des capacités de pointe, plus avancées que celles qui avaient été livrées dans le cadre du premier volet du projet Polar Epsilon.

Le projet combine la capacité de surveillance et de soutien étendus offerte actuellement par le Polar Epsilon et un système de suivi des données appelé « système d’identification automatique », normalement utilisé à bord des navires. Cette combinaison permettra aux Forces armées canadiennes d’identifier et de suivre les navires à partir de l’espace en temps quasi réel. Le projet améliorera grandement leur capacité à détecter, identifier et suivre les navires d’intérêt dans les zones maritimes et arctiques du Canada et dans le cadre d’opérations expéditionnaires partout dans le monde. Le Polar Epsilon 2 permettra aussi d’identifier les navires par leur nom en plus de leur position détectée par radar, fournissant ainsi une capacité de connaissance de la situation maritime intégrée en temps quasi réel.

Polar Epsilon 2 utilisera les données captées par la nouvelle génération de satellites canadiens d’observation de la Terre, connue sous le nom de « mission de la Constellation RADARSAT », dont le lancement est prévu en 2018. Les données obtenues dans le cadre de cette mission seront utilisés pour répondre à divers besoins en matière de surveillance, notamment la surveillance de la fonte des glaces dans les eaux côtières du Canada, la surveillance des approches océaniques canadiennes, la surveillance des phénomènes naturels comme les inondations et les feux de forêt, ainsi que la gestion et la cartographie des ressources naturelles au Canada et ailleurs dans le monde.

Les Forces armées canadiennes comptent sur de nombreux systèmes pour procéder à la surveillance des approches maritimes du Canada, mais les systèmes satellites comme celui de mission de la Constellation RADARSAT – combinés à des composantes terrestres avancées qui seront livrées dans le cadre du projet Polar Epsilon 2 – permettront d’obtenir un accès crucial aux zones les plus élevées. Les données captées par les radars spatiaux de la mission de la Constellation RADARSAT permettront la surveillance étendue, de jour comme de nuit, et dans toutes les conditions météorologiques, des zones où les autres capteurs ne fonctionnent pas ou dont la capacité est limitée.

Le gouvernement du Canada a attribué à la société MacDonald, Dettwiler and Associates Systems Ltd (MDA) un contrat de 48,5 M$ pour la livraison du système Polar Epsilon 2. Ce contrat comporte également une option pour la mise en œuvre d’une infrastructure de gestion des données qui, si exercée, pourrait élever la valeur globale du contrat à environ 63,1 M$.

- 30 -

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :