Modernisation des navires de la classe Halifax/prolongation de la durée de vie utile des frégates (MCH/FELEX)

Document d'information

Le 29 novembre 2016 – Halifax (N.-É.) – Ministère de la Défense nationale/Forces armées canadiennes

La Marine royale canadienne (MRC) traverse actuellement la période de renouveau de la flotte le plus complet de son histoire en temps de paix. Cette initiative touchera tous les éléments de la flotte.

Les 12 frégates de classe Halifax qui constituent la pierre angulaire de la MRC ont été mises en service entre 1992 et 1996 et étaient initialement conçues pour lutter contre des sous-marins et des navires de surface, et ce, surtout en pleine mer.

Leur rôle a toutefois changé en raison des menaces maritimes actuelles et futures posées par des bâtiments plus rapides, furtifs et manœuvrables, ainsi qu’en passant de la protection extracôtière à celle du littoral. Ce dernier présente d’ailleurs des défis pour les capteurs et les armes des frégates de classe Halifax, parce que le trafic y est plus important et qu’il comporte des menaces côtières notamment posées par des bâtiments plus petits et manœuvrables dont leur conception initiale ne tenait pas compte.

Des innovations en matière de procédures et de tactiques leur ont permis de faire efficacement face à ces nouvelles menaces, et ce, malgré leurs limites matérielles. Toutefois, des améliorations doivent être apportées à leurs capteurs et à leurs armes, afin qu’elles puissent encore mieux lutter contre ces menaces.

Le projet de modernisation des navires de la classe Halifax/prolongation de la vie de l’équipement des frégates (MCH/FELEX) comprend à la fois la modernisation des systèmes de combat et les travaux de carénage à mi-vie des navires pour faire en sorte que les frégates maintiennent leur efficacité durant toute leur durée de vie utile. Ce travail a inclus la modernisation de la plateforme des navires, y compris :

  • la mise à niveau de leurs systèmes;
  • l’acquisition et la mise en œuvre de nouvelles capacités, dont un radar amélioré, un nouveau système de guerre électronique, des systèmes de communication améliorés;
  • des missiles intégrés à un nouveau système de gestion de combat.

La modernisation des frégates de la classe Halifax, ainsi que des navires de défense côtière de classe Kingston et les sous-marins de classe Victoria, constituera un pont vers la flotte du futur. Grâce à cette flotte actuelle, la MRC pourra remplir la mission fondamentale que le gouvernement du Canada lui a investie jusqu’à la mise en service des nouveaux navires de combat de surface canadiens (NCSC). La livraison du premier navire de cette nouvelle est prévue pour le milieu des années 2020.

Coopération industrielle et occasions d’exportation internationales

Le projet de MCH/FELEX fait partie du programme de modernisation de classe Halifax (MCH). Le MCH comprend plus de 30 entreprises qui collaborent étroitement avec le gouvernement du Canada dans le but de produire une capacité de pointe, et ce, conformément aux délais et aux budgets établis. Ce programme consiste en une initiative très complexe qui exige une étroite collaboration entre le ministère de la Défense nationale (MDN), la Marine royale canadienne (MRC) et des partenaires de l’industrie navale, et procure d’excellentes retombées économiques au Canada.

De multiples appels d’offres ouverts, équitables et transparents ont été lancés afin de choisir les divers entrepreneurs devant réaliser les travaux complexes prévus dans le cadre de ce projet. En mars, 2008, les chantiers d’Irving Shipbuilding Inc. à Halifax, sur la côte Est, et ceux de Seapsan à Victoria, sur la côte Ouest, ont été choisis aux fins des travaux de carénage de la flotte. En novembre, 2008, Lockheed Martin Canada a obtenu le contrat relatif à l’intégration des systèmes de combat.

La MRC exploitera les frégates modernisées pendant des années encore. L’efficacité de la gestion globale du programme et le succès de ce dernier constituent un modèle de partenariat en matière de projet de construction navale, modèle qui est reconnu internationalement. Par exemple, le MDN a aidé le ministère de la Défense de la Nouvelle-Zélande à prendre une décision concernant la modernisation de leurs systèmes de combat et les navires de la classe Anzac.

Le ministère a fourni des renseignements utiles à la Nouvelle-Zélande concernant le système de gestion de combat, installé dans le cadre du programme de MCH, et de FELEX, et nous avons partagé nos expériences relatives à la modernisation jusqu’à présent. Cette possibilité d’exportation mondiale est possible grâce à l’étroite collaboration entre le MDN et l’industrie.

Ventilation du projet

Le projet de MCH/FELEX et d’autres projets financés séparément dans le cadre du programme global de MCH visent à procurer aux navires des capacités qui leur permettront de lutter contre de nouvelles menaces et d’opérer dans de nouveaux milieux.

Ces capacités comprennent :

Modernisation de la classe Halifax / Prolongation de la durée de vie des frégates

  • Nouveau système de gestion du combat;
  • Nouvelle suite radar;
  • Système d’identification des amis et des ennemis en mode S/5;
  • Mise à niveau des systèmes de communication internes;
  • Mise à niveau du système de missile surface-surface Harpoon;
  • Nouveau système de guerre électronique.

Autres projets de MCH

  • Système infrarouge de détection et de poursuite à longue portée (SIRIUS);
  • Modification du canon naval BOFORS de 57 mm;
  • Missile SeaSparrow évolué;
  • Nouveau système de contremesures antimissiles;
  • Nouveau système de contrôle intégré de plateforme;
  • Nouveaux radars de navigation.

Ventilation des coûts du projet MCH

Activité Entreprise Coût approximatif

Intégration des systèmes de combat/soutien en service

Lockheed Martin Canada

2 G$

Carénage de mi-vie/chantiers

Chantier naval d’Halifax de Irving Shipbuilding Inc./Chantier naval de Victoria de Seaspan Co.

1,2 G$

Autres projets indépendants/maintien et entretien

Divers entrepreneurs

1,1 G$

TOTAL

4,3 G$

Étapes clés et réalisations opérationnelles du projet

La planification, la préparation et la coordination du projet HCM/FELEX ont débuté en 2002. Les premiers travaux de carénage et de modernisation ont commencé en septembre 2010, et la MRC a commencé à envoyer ses frégates modernisées en déploiements opérationnels vers la fin de 2014.
En 2015, deux des frégates modernisées de la MRC (NCSM Fredericton et NCSM Winnipeg) ont été déployées durant l’opération REASSURANCE, soit la contribution du Canada aux mesures prises par l’OTAN pour favoriser la sécurité et la stabilité en Europe centrale et orientale. Cinq frégates modernisées ont aussi participé à des exercices réussis :

  • Le NCSM Winnipeg a participé à des exercices d’instruction interarmées de l’OTAN, dont l’exercice NORTHERN COAST en 2015 (du 14 au 25 septembre) et l’exercice JOINT WARRIOR (du 3 au 15 octobre);
  • NCSM Winnipeg et NCSM Halifax ont participé à l’Ex TRIDENT JUNCTURE 15 (du 21 octobre au 6 novembre).
  • NCSM Montréal a participé à l’exercice multinational « At Sea Demonstration » (démonstration en mer) en 2015 (octobre et novembre), dirigé par le Maritime Theater Missile Defence Forum (forum sur la défense antimissile en théâtre maritime).
  • Les NCSM Vancouver, Calgary, Saskatoon, et Yellowknife ont participé au plus grand exercice de guerre navale au monde, l’exercice Rim of the Pacifif (RIMPAC) 2016.

Le projet de MCH/FELEX se réaliser à temps et en deçà du budget. Après l’acceptation du NCSM Toronto, les essais en mer devraient se terminer d’ici janvier 2018. C’est à ce moment que le navire pour être envoyé en déploiement et en mesure de participer à des exercices et des opérations.

- 30 -

Documents connexes

Communiqué

Contacts

Relations avec les médias
Ministère de la Défense nationale
Téléphone : 613-996-2353
Sans frais : 1-866-377-0811
Courriel : mlo-blm@forces.gc.ca


Recherche d'information connexe par mot-clés
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :