Nouvelles de l'ED : Le coup d’envoi officiel du RIMPAC et le 75e anniversaire de la fin de la guerre du Pacifique

Vidéo / Le 19 août 2020

Transcription

(Stéphany) À l’heure actuelle, les NCSM Regina et Winnipeg sont dans les eaux au large de l’archipel des Hawaii afin de participer à l’exercice RIM OF THE PACIFIC, ou RIMPAC.

Le 15 août, deux jours avant le coup d’envoi officiel du RIMPAC, le groupe opérationnel a souligné le 75e anniversaire de la fin de la guerre du Pacifique lors d’une cérémonie en mer.

Nous nous sommes entretenus avec le commandant du groupe opérationnel, le capitaine de vaisseau Scott Robinson, pour discuter de la date historique, laquelle marque la fin de la Seconde Guerre mondiale.

(SR) Comme beaucoup le savent, la Marine royale canadienne a eu un impact important sur la bataille de l’Atlantique, en se concentrant sur les théâtres européens et de l’Atlantique Nord pendant la Seconde Guerre mondiale. Cela étant dit, une fois que l’Allemagne s’est rendue, nous avons essentiellement réorganisé et mis l’accent sur le Pacifique. Heureusement, la fin de la Seconde Guerre mondiale est survenue en août 1945, avant que les Forces armées canadiennes, en l’occurrence la Marine royale canadienne de l’époque, ne puissent déployer tout leur poids pour soutenir le théâtre du Pacifique.

L’une des leçons que nous avons tirées de la Seconde Guerre mondiale est notre capacité à travailler avec les autres, en particulier avec nos amis proches et nos alliés. Et c’est essentiellement ce que nous faisons dans le cadre de RIMPAC 2020, en veillant à entretenir des relations importantes avec ces amis et alliés. Ainsi, en cas de conflit à l’avenir, nous avons déjà travaillé ensemble, nous avons la confiance, et la relation est déjà solidifiée pour que nous puissions travailler de concert et de manière harmonieuse.

En raison de la pandémie de COVID, les responsables ont évidemment dû réduire la portée de cet exercice pour s’assurer que nous maintenions des mesures de protection de la santé tout au long de sa durée. Donc, en fait, c’est un exercice en mer avec la participation de la Marine royale canadienne et cette année, c’est avec nos deux frégates et les détachements aériens d’hélicoptères Cyclone. Il n’y aura donc pas d’interaction avec le personnel au sol cette année et, surtout, nous réunissons plusieurs nations pour RIMPAC 2020 afin de continuer à mener des opérations ensemble, à établir ces relations et à instaurer la confiance dans l’éventualité où un jour, si nous devons être appelés à répondre à une crise ou à quoi que ce soit dans le monde, nous l’avons déjà fait et nous sommes prêts à le faire.

Liens connexes

La fin de la guerre dans le Pacifique

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :