Entrevue Nouvelles de l'ED : les scientifiques de la Défense pour la Journée internationale des femmes et des filles de science

Vidéo / Le 10 février 2021

Transcription

(Taylor) Demain, nous soulignons la Journée internationale des femmes et des filles de science, et aujourd’hui, nous nous entretenons avec Caroline Turcotte et Sophie Ringuette, deux femmes qui ouvrent la voie à Recherche et développement pour la défense Canada (RDDC).

Bonjour mesdames. Caroline, pour commencer, pouvez-vous me parler davantage de votre travail à RDDC Valcartier?

(C) Oui. Mon travail consiste à planifier, diriger et réaliser des travaux de recherche dans le but de trouver des solutions à des problèmes militaires. En particulier, mes orientations de recherche et développement sont dans le domaine de l'imagerie hyperspectrale où l'on utilise l'énergie réfléchie ou émise par les matériaux pour identifier leur composition.

(T) Et en quoi consiste votre travail, Sophie?

(S) Tout comme ma collègue, Caroline, je suis scientifique de la Défense et responsable d'un groupe qui est composé de cinq scientifiques et un technicien. Notre mandat est la caractérisation des signatures multispectrales des menaces, des contre-mesures et des plateformes pour l'Aviation royale canadienne. Caroline, pourquoi avez-vous choisi une carrière dans le domaine des STIM et de la défense? D'abord, ces domaines m'ont toujours attirée, dès mon jeune âge. J'étais curieuse de savoir comment les choses fonctionnaient de comprendre le monde autour de moi. C'est ce qui m'a amenée à étudier en génie physique et ensuite à faire une maîtrise. Maintenant, en travaillant comme scientifique pour le ministère de la Défense nationale, je suis amenée à appliquer mes connaissances et ma créativité à la résolution de problèmes concrets et uniques au domaine militaire. J'ai l'opportunité d'être directement impliquée dans l'application des technologies que je développe. Aussi, certains projets réalisés dans le passé ont aidé concrètement à sauver des vies et je sais que certains en cours ont aussi ce potentiel. Alors, pour moi, c'est motivant.

(T) Caroline, pourquoi avez-vous choisi une carrière dans le domaine des STIM (science, technologie, ingénierie, mathématiques) et de la défense?

(C) D'abord, ces domaines m'ont toujours attirée, dès mon jeune âge. J'étais curieuse de savoir comment les choses fonctionnaient, de comprendre le monde autour de moi. C'est ce qui m'a amenée à étudier en génie physique et ensuite à faire une maîtrise. Maintenant, en travaillant comme scientifique pour le ministère de la Défense nationale, je suis amenée à appliquer mes connaissances et ma créativité à la résolution de problèmes concrets et uniques au domaine militaire. J'ai l'opportunité d'être directement impliquée dans l'application des technologies que je développe. Aussi, certains projets réalisés dans le passé ont aidé concrètement à sauver des vies et je sais que certains en cours ont aussi ce potentiel. Alors, pour moi, c'est motivant.

(T) Sophie, vous encouragez aussi les femmes et les filles à entreprendre une carrière dans le domaine des STIM. Pourquoi cela vous tient-il à cœur?

(S) Il y a quelques raisons. Premièrement, parce que les femmes sont minoritaires dans les STIM, comme je peux le constater dans mon environnement de travail actuel. Pour certaines femmes, il est important de demander conseil à des collègues ayant les mêmes contraintes et des objectifs professionnels similaires. Pour moi, je crois qu'il est important d'accompagner au mieux mes collègues en tant que femme pour leur développement professionnel. En même temps, je pense qu'il est de notre responsabilité en tant que scientifique, en particulier les femmes, d'encourager les jeunes femmes et les filles à avoir tous les avantages de faire partie de la communauté scientifique et technologique, de recevoir de la reconnaissance de la part de nos pairs, de la communauté, non seulement locale, mais aussi internationale.

(T) Merci beaucoup de vous être jointes à nous aujourd’hui, mesdames.

Lien connexe

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :