Entrevue Nouvelles de l'ED : Fabrice Octeau, coordonnateur du soutien par les pairs au sein du Programme de soutien social aux blessés de stress opérationnel

Vidéo / Le 12 janviere 2022

Transcription

(GG) Nous discutons aujourd'hui avec Fabrice Octeau, coordonnateur du soutien par les pairs au sein du Programme de soutien social aux blessés de stress opérationnel. Ce réseau national de soutien par les pairs offre aux militaires des Forces armées canadiennes, aux anciens combattants et aux membres de leur famille une expérience vécue personnellement et une connaissance pratique de ce qu'est la vie avec une blessure de stress opérationnel. Merci de vous être joint à nous aujourd'hui, Fabrice.

(FO) Tout le plaisir est pour moi, Geneviève.

(GG) Je me demandais si vous pouviez nous donner un aperçu de ce qu'est une blessure de stress opérationnel et de certains facteurs qui y contribuent.

(FO) Le programme SSBSO qui vient de fêter ses 20e années d'existence a élaboré le terme "blessure de stress opérationnel" que nous appelons "BSO" qui décrit toutes difficultés psychologiques persistante résultant d'une tâche opérationnelle militaire y compris les incidents de formation, les opérations nationales et internationales. Il existe différents facteurs et expériences qui peuvent contribuer à une BSO. Les traumatismes, les blessures par impact, le deuil, la fatigue, la blessure morale. Quand vous avez des difficultés à gérer vos émotions telles que les sautes d'humeur, le repli sur soi, l'isolement social, la colère, le sentiment de détresse, l'impuissance, l'agressivité, l'impulsivité et que votre sommeil est perturbé et que vous avez une perte d'intérêt pour les activités de la vie quotidienne, vous pourriez avoir une BSO et vous devriez consulter et nous appeler.

(GG) Et je comprends qu'il s'agit d'un programme de soutien par les pairs pour les pairs. Pourriez-vous nous en dire plus sur cette approche et sur ce qu'elle apporte aux bénéficiaires du programme?

(FO) Bien, les pairs aidants et les personnes aidées partagent des expériences semblables, ce qui aide à créer des liens étroits dans un climat de confiance et de non-jugement. Pouvoir regarder quelqu'un dans les yeux et voir qu'il nous comprend et ressent ce que nous avons vécu, une personne résiliente que vous écoute, qui vous accompagne dans les moments les plus difficiles et à qui on peut se confier, pleurer et se sentir non jugé, ça nous redonne l'espoir et nous soulage de notre BSO.

(GG) Et comment les gens souffrant d'une blessure de stress opérationnel ou leurs proches peuvent-ils obtenir du soutien?

(FO) Bien, certainement, la meilleure façon, ce serait de nous contacter en utilisant la page web osiss.ca ou encore notre numéro 1-800 au 883-6094, quelqu'un va vous contacter pour vous offrir son aide et nous allons vous expliquer le programme confidentiel de soutien en individuel ou au sein d'un groupe de pairs.

Nous allons accompagner les pairs dans les différentes étapes de leur rétablissement. Supporter les pairs et leurs proches et leur redonner de l'espoir et de la motivation face aux divers changements qui surviennent. Surtout élaborer des pistes de solutions face aux défis qui se présentent et les référer aux bonnes personnes, car il est primordial d'aller chercher de l'aide et du soutien le plus tôt possible afin de favoriser votre rétablissement.

(GG) Je vous remercie beaucoup d'avoir été des nôtres aujourd'hui, Fabrice.

(FO) Ce fut un grand plaisir pour moi de me joindre à vous aujourd'hui.

(GG) Merci.

Lien connexe

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :