Récit des FAC |Débrouille-toi, mon fils!

Vidéo / Le 3 mars 2022

Transcription

(GW) Nous avons convenu que c’est ce qu’il voulait faire et qu’il croyait que c’était le régiment dont il voulait faire partie. Je ne m’y suis pas opposé d’une manière ou d’une autre. Mais il a dû tout faire par lui-même. Il n’a reçu aucun traitement de faveur de son père.

(DW) Je suis le sergent Devon Witol et je fais partie du régiment des Governor General’s Foot Guards. Je sers comme sous-officier des opérations la plupart du temps, mais aujourd’hui, je serai le commandant de la garde d’accueil de la gouverneure générale.

(GW) Le régiment des Governor General’s Foot Guards a en fait été créé il y a près de 150 ans, en 1872, pour fournir des services cérémoniaux au gouverneur général; après la Confédération, on a réalisé que quelque chose de semblable était nécessaire pour la région de la capitale nationale.

(DW) Je m’occupe surtout du volet technologique pour le régiment lors d’une journée de travail typique comme sous-officier des opérations. Je fais la saisie de données dans nos bases de données. Je suis aussi l’agent de gestion de l’information, alors je gère beaucoup l’accès des gens aux comptes. Je suis de plus le surveillant de la sécurité de l’unité. Je veille surtout à la sécurité en ligne à cause de la COVID, mais je m’occupe aussi de pas mal d’aspects techniques sur ce plan pour le régiment.

(GW) La garde de caserne d’aujourd’hui est sous le commandement du sergent Devon Witol. Bien entendu, il s’agit d’un nom peu connu, mais sachez néanmoins que le sergent Witol est en fait mon fils aîné et qu’il est sous-officier des opérations à temps plein au sein du régiment des Governor General’s Foot Guards.

(DW) Donc, à titre de commandant de la garde aujourd’hui, mon travail est de veiller à ce que les troupes exécutent bien toutes les nouvelles commandes. J’ai beaucoup d’expérience dans le volet cérémonial grâce à mon historique de travail au sein des Guards. Alors j’ai été choisi pour cette tâche, surtout parce que je fais partie du personnel à temps plein du régiment.

(GW) Lorsque mon fils m’a d’abord exprimé son intérêt pour les forces armées, je ne l’ai pas incité à se joindre au Governor General's Foot Guards. Je ne l’ai pas poussé d’une quelconque façon.

(DW) Je me suis d’abord enrôlé dans les Governor General’s Foot Guards parce que je devais travailler pour payer mes études universitaires. Parce que j’avais des liens avec ce régiment, mon père a recommandé... comme possibilité d’emploi... Il m’a certainement encouragé à suivre dans cette voie.

(GW) Je pense que le défilé d’aujourd’hui se passera très bien. Je n’ai aucune inquiétude quant aux compétences de nos troupes, et je sais qu’il existe un réel dévouement chez nos militaires. Il y avait beaucoup d’enthousiasme à l’idée de se réunir et de reprendre nos tâches. Et je crois que ça augure bien pour la poursuite de l’instruction militaire lorsque nous recommencerons en septembre.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :