Récit des FAC |Qu’est-ce que cela fait d’être une sentinelle le 11 novembre?

Vidéo / Le 3 mars 2022

Transcription

Monter la garde à mon poste le 11 novembre sera extrêmement difficile. Je serai là, complètement immobile, pendant une heure et demie. Beaucoup d’yeux nous regarderont, et beaucoup de pensées passeront dans nos propres têtes. Je penserai aux familles qui ont perdu des fils, des filles, des frères, des sœurs. J’ai grandi dans une petite ville appelée Penticton, en Colombie-Britannique.

Je suis né à la réserve indienne de Penticton. Dans cette communauté où j’ai grandi, nos structures familiales ne se limitent pas à votre mère, votre père et vos frères et sœurs.

Elles comprennent aussi vos tantes, vos oncles, vos cousins, vos petits-cousins, et ainsi de suite. L’apprentissage du respect a été super important dans ma vie.

On nous a toujours dit de garder la porte ouverte pour les gens, d’aider les aînés et d’être un modèle pour les jeunes. C’est un honneur incroyable d’être l’un des six membres des Forces armées canadiennes qui ont été choisis comme sentinelles pour le jour du Souvenir.

J’accueille cette possibilité avec beaucoup d’humilité. J’ai reçu beaucoup d’appels, des messages textes de tous les membres de ma famille, qui m’ont dit combien ils étaient fiers de moi. Chaque jour, je m’efforce de tout faire de mon mieux. Nous consacrons beaucoup de temps à répéter les mouvements réglementaires, encore et encore.

Mes cheveux représentent mon héritage et le passé, les ancêtres. Donc je respecte mes cheveux comme les ancêtres ont respecté les leurs. Alors chaque matin, quand je les tresse, je suis certain de le faire avec cœur. Je ne suis pas en colère, ni fâché. Je ne suis inquiet de rien.

C’est la tresse d’un esprit clair. Pour moi, le 11 novembre, je pense aux membres de ma famille qui ont servi, mais ça ne s’arrête pas là. Je pense à tous les autres soldats qui ont fait le sacrifice ultime pour que nous puissions vivre sans souci, sans crainte, dans notre grande nation. Les membres de ma famille vont être extrêmement heureux dès qu’ils me verront… Peut-être même qu’ils vont pleurer.

Ha! Ha! De toute évidence, c’est un moment fort de ma carrière. Je n’ai jamais pris part à un événement d’une telle ampleur. Alors de pouvoir voir leur fils, leur frère, participer à quelque chose d’aussi grand, ce sera très intense. Je veux dire ma gratitude à tout le monde, à ma communauté, à la ville de Penticton, à la réserve indienne de Penticton.

À toutes les personnes que j’ai croisées au cours de ma vie et qui ont contribué à me façonner, à faire de moi la personne que je suis aujourd’hui. J’aimerais donc remercier l’Armée canadienne, et mon régiment, le 1er Régiment du génie de combat, qui m’ont aidé à perfectionner mes compétences. C’est grâce à toutes ces personnes que je suis ici aujourd’hui.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :