Récit des FAC | Héros navals canadiens - Capitaine de corvette Margaret Brooke

Transcription - Récit des FAC

Héros navals canadiens

Capitaine de corvette Margaret Brooke
1915-2016

Née en 1915 à Ardath, en Saskatchewan, Margaret Martha Brooke s’est enrôlée dans la Marine royale du Canada le 9 mars 1942 comme diététiste militaire au grade d’enseigne de vaisseau de 1re classe. Elle a servi dans la MRC de 1942 à 1962, accédant au grade de capitaine de corvette le 1er avril 1957.

Le 12 mai 1942, la bataille du Saint-Laurent commence lorsqu’un sous-marin allemand coule un navire à vapeur britannique au nord de la péninsule gaspésienne. En quelques mois, 14 navires marchands et militaires sombrent dans les eaux canadiennes. Le danger pour tous les navires n’échappe à personne.

Dans la nuit du 14 octobre 1942, à 75 kilomètres au large de Terre-Neuve, le sous-marin allemand U-69 cherche des cibles. À 3 h 21, il torpille le traversier SS Caribou de Terre-Neuve. Le Capc Brooke et sa collègue infirmière militaire, l’enseigne de vaisseau de 2e classe Agnes Wilkie, sont propulsées hors de leur couchette. Sur le pont, elles ne trouvent que les décombres des embarcations de sauvetage. Elles se retrouvent dans l’eau glaciale pendant que le navire sombre.

Les deux femmes se cramponnent aux câbles d’une embarcation de sauvetage chavirée. Après quelques heures, l’enseigne de vaisseau 2e classe Wilkie n’a plus la force de se tenir. Le Capc Brooke la remonte sur le rebord du bateau plusieurs fois, s’agrippant aux câbles de son autre main. À la levée du jour, une grande vague fracasse l’embarcation et emporte le corps de la collègue du Capc Brooke. Pour avoir fait preuve d’un tel dévouement, le Capc Brooke est nommée membre de l’Ordre de l’Empire britannique.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :