Récit des FAC | Faire carrière et fonder une famille dans les Forces armées canadiennes

Vidéo / Le 28 fevrier 2020

Transcription

Je suis Capt Flavie Tchoko, originaire du Cameroun. Je suis officier du génie des communications et électroniques au quartier général de la Défense nationale à Ottawa.

Mon métier consiste à fournir des services de gestion des télécommunications et de l'information pour soutenir les opérations des Forces armées canadiennes au pays et à l'étranger. Un autre aspect de mon métier aussi est de coordonner les systèmes de surveillance, de reconnaissance et de communication de renseignement.

D'autres mandats peuvent m'être aussi confiés par la hiérarchie. Comme actuellement, je fais de la planification stratégique pour le recrutement.

Je me suis enrôlée dans les Forces armées canadiennes il y a 13 ans. J'ai quatre enfants, six petits-enfants. En effet, j'ai immigré au Canada il y a 26 ans et j'ai décidé d'y rester pour donner un meilleur avenir à mes enfants.

Qu'est-ce qui m'a attirée dans les Forces? Je cherchais une permanence, je cherchais aussi une stabilité d'emploi, la diversité d'emploi et le lieu de travail, la sécurité et une bonne rémunération. En fait, mon cheminement dans les Forces m'a permis de découvrir des aptitudes en moi insoupçonnées.

Et ce que je dirais à la relève, ce que représente une carrière dans les Forces canadiennes, elle représente d'abord l'épanouissement mental et physique. Un sentiment d'appartenance à une grande famille. L'esprit de corps. Les voyages, l'exploration du monde. Une vie riche d'aventures.

Et en joignant les Forces, les différents défis relevés au fil du temps pourront que développer une meilleure version de vous-même.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :