Récit des FAC | Garder les FAC en forme et prêtes au combat

Vidéo / Le 2 octobre 2020

Transcription

Cette vidéo a été filmée et produite avant l’adoption de mesures de santé publique et de protocoles liés à la COVID-19 au sein du MDN et des FAC.

Il y a plusieurs avantages au maintien d’une bonne santé physique et mentale : vous vous blessez moins au travail, prenez moins de congés, êtes moins souvent malades, offrez un meilleur rendement et accomplissez un meilleur travail.

Je m’appelle Nick Pyke et je suis coordonnateur du conditionnement physique, des sports et des loisirs dans le cadre des PSP.

Je suis originaire d’une toute petite ville dans le nord de l’Ontario, qui se situe à 3 heures et demi au nord de Sault-Sainte-Marie et se nomme Chapleau.

Avant de me joindre à l’équipe des PSP, j’étais pompier. J’ai travaillé pour Parcs Ontario et dans le secteur privé, pour un centre d’entraînement du coin.

J’ai de nombreuses tâches principales, et elles varient beaucoup d’un jour à l’autre. Je touche à toutes les formes d’évaluation des Forces, de l’administration des examens annuels de la condition physique des militaires jusqu’à la réalisation des tests spéciaux. Par exemple, si des militaires me disent qu’ils veulent se joindre à la FOI ou aux Forces d’opérations spéciales, je vais les encadrer dans ce processus, mais je vais aussi concevoir des programmes d’entraînement individuel pour les gens qui veulent simplement perdre 10 livres.

Ça peut donc aller de tout ce qui a trait à la mise en forme à l’acquisition de matériel de conditionnement physique. Je vais à l’extérieur pour acheter de l’équipement afin que tout le monde ait la possibilité d’améliorer sa forme physique, et aussi pour faire de la reconnaissance sur le terrain. Comme ça, je peux indiquer aux gens intéressés par des loisirs et des activités de type familial des endroits qu’ils connaissent, qui sont locaux et sécuritaires où ils pourront vivre ces expériences en famille.

La santé physique et la santé mentale sont primordiales. L’une ne va pas sans l’autre. Il n’y a pas corps sain sans esprit sain.

Ce principe a beaucoup d’importance dans les forces armées. C’est un métier très stressant. Les militaires font face à une foule de situations incroyablement stressantes. C’est la nature de leur métier.

La santé physique n’est rien sans la santé mentale. C’est comme mettre la charrue devant les bœufs. Vous voulez donc vous assurer de garder un bon équilibre et d’avoir un corps et un esprit en santé en vous entraînant au gymnase, mais aussi en consultant des professionnels de la santé et de la santé mentale si c’est nécessaire pour garder votre cerveau au sommet de sa forme, tout comme votre corps.

L’expérience qui m’a le plus marquée est l’expédition que nous avons organisée en Nouvelle-Zélande, lorsque que nous avons amené une quinzaine de militaires pour une randonnée de 26 kilomètres sur la crête d’un volcan. Tout le monde a adoré. C’était une aventure formidable et c’est assurément ce qui ressort comme l’une des meilleures expériences de ma carrière au sein des PSP, mais aussi de ma vie.

Ce que j’aime le plus dans mon travail, c’est de voir le changement lorsque je fixe un objectif, pour moi ou pour quelqu’un d’autre, que cet objectif est atteint et que les gens sont contents. Que ce soit dans le cadre d’un programme pour perdre 10 livres ou pour passer les épreuves de sélection pour la FOI ou pour le ROSC, pour participer à un cours spécial ou pour n’importe quoi d’autre; lorsqu’ils atteignent leur objectif, je suis vraiment heureux d’avoir contribué à leur bonheur, et c’est ce qui fait mon bonheur à moi aussi!

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :