Le Service de l’aumônerie royale canadienne - Devenir aumônier

Qu'est-ce qu'un aûmonier des FAC ?

Qu'est-ce qu'un aûmonier des FAC ?

Les aumôniers des FAC répondent aux besoins de tous les membres des FAC et de leur famille, qu’ils s’identifient à un groupe confessionnel en particulier, qu’ils n’aient aucune pratique, croyance ou coutume spirituelle ou de confession particulière, ou qu’ils soient curieux sur le plan spirituel. Ils répondent aux besoins spirituels des gens en offrant une présence active, personnelle et solidaire, en donnant des conseils spirituels, en encourageant les personnes à se comprendre elles-mêmes, en interprétant les problèmes d’ordre spirituel, théologique et moral ainsi que les questions d’éthique, en renseignant les membres des FAC sur des domaines comme l’éthique, la gestion de la colère, la prévention du suicide, etc., en répondant aux besoins spirituels et religieux des membres des FAC et de leur famille, ainsi qu’en visitant les personnes malades, en difficulté ou ayant une déficience et en en prenant soin.

Quelles sont les fonctions de l’aumônier des FAC ?

Tous les aumôniers des FAC font partie d’équipes d’aumôniers multiconfessionnels. Ils doivent donc avoir le désir, la force de caractère et le solide sens de la sécurité spirituelle et religieuse personnelle requis pour aimer travailler en collaboration avec des aumôniers issus de différents horizons spirituels et religieux et être stimulés par ce travail. 

Les aumôniers des FAC sont responsables d’offrir des soins spirituels, religieux et pastoraux aux membres des FAC et à leur famille, peu importe leur confession, leur pratique ou leurs croyances religieuses.

Les aumôniers des FAC ont un accès privilégié aux membres des FAC de tous les grades, n’ont aucune autorité de commandement et n’ont pas le droit de porter d’arme. Leurs responsabilités sont les suivantes :

  • offrir une présence active, personnelle et solidaire;
  • présider à des fonctions spéciales, offices, événements et cérémonies;
  • conseiller la chaîne de commandement sur les questions d’accommodement spirituel ou religieux, les dilemmes éthiques, ainsi que les questions spirituelles et morales concernant les formations, les unités et les escadrons; 
  • appliquer des connaissances relatives à l’administration militaire générale et aux politiques du SAumRC;
  • assurer la liaison avec les chefs civils locaux de la tradition confessionnelle;
  • diriger les membres des FAC et leur famille vers d’autres professionnels aidants, comme des travailleurs sociaux, des psychologues ou du personnel médical, au besoin;
  • fournir un soutien compassionnel et attentionné pendant et après les événements et incidents importants de la vie.
Comité interconfessionnel pour l'aumônerie militaire canadienne (CIAMC)

Le Comité interconfessionnel pour l’aumônerie militaire canadienne (CIAMC) soutient le Service de l’aumônerie royale canadienne (SAumRC) dans sa mission dans le contexte unique des Forces armées canadiennes (FAC). Le CIAMC est l’organisme qui établit les exigences et les normes entourant les aumôniers du SAumRC et par lequel les groupes confessionnels du Canada exercent leur soutien aux FAC. Il représente et reflète également le travail du SAumRC auprès des communautés membres de groupes confessionnels.

À titre de responsable de la surveillance spirituelle et religieuse des aumôniers, le CIAMC donne des conseils à l’aumônier général et au min DN, exerçant ainsi un rôle essentiel au sein du SAumRC. 

Recrutement - Force Régulière (F Rég)

Ce qu'ils font

Les aumôniers des FAC sont responsables d’offrir des soins spirituels, religieux et pastoraux aux membres des FAC et à leur famille, peu importe leur confession, leur pratique ou leurs croyances religieuses.

Les aumôniers des FAC ont un accès privilégié aux membres des FAC de tous les grades, n’ont aucune autorité de commandement et n’ont pas le droit de porter des armes. Leurs responsabilités sont les suivantes :

  • offrir une présence active, personnelle et solidaire;
  • présider à des fonctions spéciales, offices, événements et cérémonies;
  • conseiller la chaîne de commandement sur les questions d’accommodement spirituel ou religieux, les dilemmes éthiques, ainsi que les questions spirituelles et morales concernant les formations, les unités et les escadrons; 
  • appliquer des connaissances dans l’administration militaire générale et les politiques du SAumRC;
  • assurer la liaison avec les chefs civils locaux de la tradition confessionnelle;
  • diriger les membres des FAC et leur famille vers d’autres professionnels aidants, comme des travailleurs sociaux, des psychologues ou du personnel médical, au besoin;
  • fournir un soutien compassionnel et attentionné pendant et après les événements et incidents importants de la vie.

Les aumôniers des FAC sont appelés à travailler au sein de toutes les armées, soit la Marine royale canadienne, l’Armée canadienne et l’Aviation royale canadienne. Les aumôniers des FAC assurent une présence active, personnelle et solidaire et offrent des programmes et des événements de croissance spirituelle et personnelle tout au long de l’année. Les services publics et les cérémonies militaires exigent généralement que l’aumônier participe et offre des réflexions spirituelles. Les aumôniers des FAC peuvent travailler au Canada ou à l’étranger pendant les opérations.

Exigences de qualification

Normes minimales établies pour l’enrôlement direct en qualité d’officier (EDO) dans la F rég :  

  1. avoir la citoyenneté canadienne;
  2. être âgé de 18 à 53 ans et être prêt à signer et respecter les modalités d’un contrat initial de six ans, qui pourrait être renouvelé jusqu’à l’âge de la retraite obligatoire actuellement fixé à 60 ans. Veuillez prendre note que même si le processus de recrutement peut s’échelonner sur une période allant jusqu’à 12 mois, la date d’enrôlement doit être antérieure à la date du 54e anniversaire de la personne [source : DOAD 5002‑1, section 4];
  3. posséder un baccalauréat, peu importe la discipline;
  4. posséder un diplôme d’études supérieures (maîtrise en théologie ou un équivalent) d’un établissement reconnu par l’Association of Theological Schools ou un équivalent, offrant une formation professionnelle et de la formation pour les chefs de traditions confessionnelles;
  5. avoir des références professionnelles liées au leadership en matière de traditions confessionnelles (p. ex. ordination, mandat pastoral ou équivalent selon la tradition confessionnelle) reconnues par le Comité interconfessionnel pour l’aumônerie militaire canadienne (CIAMC);
  6. être membre en règle d’une autorité nationale de gouvernance en matière de traditions confessionnelles canadienne reconnue par le CIAMC;
  7. posséder au moins deux années d’expérience de leadership à temps plein et rémunérées en matière de traditions confessionnelles après l’obtention du diplôme;
  8. satisfaire à tous les critères d’enrôlement au sein des FAC.

Les candidats à la Force régulière (à temps plein) doivent réussir l’entrevue du comité d’évaluation de l’admissibilité des aumôniers. En outre, les candidats au poste d’aumônier doivent suivre le même processus de recrutement que tous les candidats à un poste dans les FAC, qui est exécuté par un centre de recrutement des Forces canadiennes local (CRFC). Il est cependant fortement recommandé que ce processus du CRFC ne soit pas lancé tant qu’il n’y a pas eu de contact avec un officier de recrutement des aumôniers régional afin de s’assurer que les renseignements sont correctement communiqués.

Un élément essentiel de toutes les demandes visant à agir à titre d’aumônier des FAC est l’approbation du leadership en matière de traditions confessionnelles par le CIAMC. La première étape pour recevoir l’approbation du CIAMC consiste à être recommandé par un des représentants de la tradition confessionnelle du CIAMC. La demande de recommandation et d’approbation au CIAMC est traitée par le Directeur des Services de l’aumônerie (DSA).

Enrôlement direct en qualité d’officier (EDO) dans la F rég

C’est le plan d’inscription le plus utilisé pour devenir aumônier. Puisque le processus de recrutement est complexe, qu’il implique les FAC et les autorités des groupes confessionnels, les candidats recevront des directives du Bureau de l’aumônier général pour tous les aspects de ce processus.

Environnement de travail

En tant qu’aumônier, vous serez dans une position privilégiée pour collaborer avec une équipe multiconfessionnelle offrant des soins spirituels à tous les membres des FAC et à leur famille, peu importe leur grade ou leur position. Vous aurez la responsabilité de favoriser le mieux-être spirituel et de répondre aux besoins religieux du personnel des FAC, le cas échéant. Vous apprendrez à reconnaître les défis psychologiques et spirituels propres à la vie militaire et à formuler des recommandations concernant l’aiguillage vers d’autres professionnels aidants, si nécessaire.

L’aumônier assure une présence active, personnelle et solidaire et offre des possibilités d’enseignement spirituel. Les cérémonies militaires et les défilés d’unité nécessitent souvent que l’aumônier participe et offre des réflexions spirituelles. Il doit s’attendre à assurer la liaison avec les chefs de traditions confessionnelles de la communauté civile. L’aumônier est un membre important de l’équipe de commandement de l’unité qui présente des notions spirituelles, religieuses et d’éthique et formule des recommandations.

La relation qu’entretient l’aumônier avec tous les membres de son unité peut être profonde, privilégiée et intense sur le plan spirituel. Seul l’aumônier est en mesure de créer un tel lien de confiance parce qu’il dispose d’un accès privilégié à tous les militaires, ne dispose d’aucune autorité de commandement sur autrui et ne porte pas d’armes.

Pour tout renseignement supplémentaire ou question, veuillez communiquer avec votre officier de recrutement des aumôniers régional.

Recrutement - Force de réserve (F rés)

Quelles sont leurs fonctions?

Les aumôniers des FAC sont responsables d’offrir des soins spirituels, religieux et pastoraux aux membres des FAC et à leur famille, peu importe leur confession, leur pratique ou leurs croyances religieuses.

Les aumôniers des FAC ont un accès privilégié aux membres des FAC de tous les grades, n’ont aucune autorité de commandement et n’ont pas le droit de porter des armes. Leurs responsabilités sont les suivantes :

  • offrir une présence active, personnelle et solidaire;
  • présider à des fonctions spéciales, offices, événements et cérémonies;
  • conseiller la chaîne de commandement sur les questions d’accommodement spirituel ou religieux, les dilemmes éthiques, ainsi que les questions spirituelles et morales concernant les formations, les unités et les escadrons; 
  • appliquer des connaissances relatives à l’administration militaire générale et aux politiques du SAumRC;
  • assurer la liaison avec les chefs civils locaux de la tradition confessionnelle;
  • diriger les membres des FAC et leur famille vers d’autres professionnels aidants, comme des travailleurs sociaux, des psychologues ou du personnel médical, au besoin;
  • fournir un soutien compassionnel et attentionné pendant et après les événements et incidents importants de la vie.Les aumôniers des FAC sont appelés à travailler au sein de toutes les armées, soit la Marine royale canadienne, l’Armée canadienne et l’Aviation royale canadienne. Les aumôniers des FAC assurent une présence active, personnelle et solidaire et offrent des programmes et des événements de croissance spirituelle et personnelle tout au long de l’année. Les services publics et les cérémonies militaires exigent généralement que l’aumônier participe et offre des réflexions spirituelles. Les aumôniers des FAC peuvent travailler au Canada ou à l’étranger pendant les opérations.

Exigences de qualification

Normes minimales établies pour l’enrôlement d’un aumônier de la F rés :  

  1. avoir la citoyenneté canadienne;
  2. être âgé de 18 à 56 ans et être prêt à s’engager pour une période de service initiale, qui peut ensuite être renouvelée jusqu’à 60 ans;
  3. posséder un baccalauréat, peu importe la discipline;
  4. posséder un diplôme d’études supérieures (maîtrise en théologie ou un équivalent) d’un établissement reconnu par l’Association of Theological Schools ou un équivalent, offrant une formation professionnelle et de la formation pour les chefs de traditions confessionnelles;
  5. avoir des références professionnelles liées au leadership en matière de tradition confessionnelle (p. ex. ordination, mandat pastoral ou équivalent) reconnues par le Comité interconfessionnel pour l’aumônerie militaire canadienne (CIAMC);
  6. être membre en règle d’une autorité nationale de gouvernance en matière de traditions confessionnelles canadienne reconnue par le CIAMC;
  7. posséder au moins deux années d’expérience de leadership à temps plein et rémunérées en matière de traditions confessionnelles après l’obtention du diplôme;
  8. satisfaire à tous les critères d’enrôlement au sein des FAC.

Les candidats à la Force de réserve (à temps partiel) doivent réussir une entrevue d’admissibilité. En outre, les candidats au poste d’aumônier doivent suivre le même processus de recrutement que tous les candidats à un poste dans les FAC, qui est exécuté par un centre de recrutement des Forces canadiennes local (CRFC). Il est cependant fortement recommandé que ce processus du CRFC ne soit pas lancé tant qu’il n’y a pas eu de contact avec un officier de recrutement des aumôniers régional afin de s’assurer que les renseignements sont correctement communiqués.

Un élément essentiel de toutes les demandes visant à agir à titre d’aumônier des FAC est l’approbation du leadership en matière de traditions confessionnelles par le CIAMC. La première étape pour recevoir l’approbation du CIAMC consiste à être recommandé par un des représentants de la tradition confessionnelle du CIAMC. La demande de recommandation et d’approbation au CIAMC est traitée par le Directeur des Services de l’aumônerie (DSA). Les candidats devront satisfaire aux critères physiques et médicaux des Forces canadiennes et se soumettre au processus de sélection des Forces canadiennes et du SAumRC, qui comprend des tests, des entrevues et un comité d’acceptation.

Environnement de travail

En tant qu’aumônier, vous serez dans une position privilégiée pour collaborer avec une équipe multiconfessionnelle offrant des soins spirituels à tous les membres des FAC et à leur famille, peu importe leur grade ou leur position. Vous aurez la responsabilité de favoriser le mieux-être spirituel et de répondre aux besoins religieux du personnel des FAC, le cas échéant. Vous apprendrez à reconnaître les défis psychologiques et spirituels et à formuler des recommandations concernant l’aiguillage vers d’autres professionnels aidants.

L’aumônier assure une présence active, personnelle et solidaire et offre des possibilités d’enseignement spirituel. Les cérémonies militaires et les défilés d’unité nécessitent souvent que l’aumônier participe et offre des réflexions spirituelles. Il doit s’attendre à assurer la liaison avec les chefs de traditions confessionnelles de la communauté civile. L’aumônier est un membre important de l’équipe de commandement de l’unité qui présente des notions spirituelles, religieuses et d’éthique et formule des recommandations.

La relation qu’entretient l’aumônier avec tous les membres de son unité peut être profonde, privilégiée et intense sur le plan spirituel. Seul l’aumônier est en mesure de créer un tel lien de confiance parce qu’il dispose d’un accès privilégié à tous les militaires, ne dispose d’aucune autorité de commandement sur autrui et ne porte pas d’armes.

Pour tout renseignement supplémentaire ou question, veuillez communiquer avec votre officier de recrutement des aumôniers régional.

Centres d’instruction des cadets

Les centres d’instruction des cadets de la Marine, de l’Armée et de l’Air partout au Canada ont besoin de chefs de traditions confessionnelles reconnus et de travailleurs laïques pour offrir des soins spirituels à la population de cadets. Pour bon nombre de cadets, ce sera leur première expérience loin de la maison et beaucoup seront heureux de pouvoir compter sur la présence amicale d’un aumônier pour les aider à vivre cette expérience stimulante, excitante et, pour certains, très stressante.

Vos tâches seront principalement axées sur la prestation de soins à tous les officiers, membres du personnel et cadets. De plus, vous offrirez des occasions de fournir des services spirituels et religieux significatifs et volontaires aux personnes qui se montrent intéressées à participer. Vous aurez notamment pour tâche d’organiser et d’animer les diverses pratiques et célébrations associées à de nombreuses traditions spirituelles, religieuses et confessionnelles.Bien que vous soyez libre de pratiquer selon votre tradition confessionnelle dans le contexte de cérémonies religieuses volontaires, les cérémonies publiques sont des situations complètement différentes. Vous travaillerez dans un environnement multiconfessionnel et multiculturel et les prières publiques ne devront donc exclure personne. Vos fonctions principales consisteront à offrir un soutien pastoral à tous, peu importe leur culture, leur genre, leur orientation sexuelle, leur pratique spirituelle ou leur tradition confessionnelle.

Une de vos tâches importantes consistera à dispenser de l’enseignement dans le cadre du programme de préparation à la vie des cadets. Chaque semaine d’instruction comprend une leçon ciblée et liée à des sujets concernant le fait d’être un jeune adulte qui s’épanouit dans un monde complexe. Le programme de préparation à la vie n’est pas de nature religieuse; il présente plutôt une approche globale — sur les plans moral, éthique et spirituel — du développement des jeunes.

Temps consacré : Les centres d’instruction des cadets sont ouverts de la fin juin à la fin de la troisième semaine d’août. Plus vous pourrez consacrer de temps au projet, mieux ce sera, mais un minimum de deux semaines est exigé.

Pour tout renseignement supplémentaire ou question, veuillez communiquer avec votre officier de recrutement des aumôniers régional.

Instruction

Sous quelle forme recevrai-je l’instruction dont j’ai besoin pour être un aumônier efficace au sein des Forces armées canadiennes ?

Dans les FAC, l’instruction est un processus continu. Bien que la majeure partie de l’instruction soit reçue en milieu de travail, les aumôniers chevronnés de votre équipe vous mettront au courant, et votre aumônier principal superviseur sera particulièrement intéressé par votre plan d’instruction et y prendra une part active. En outre, vous participerez à des exercices de simulation conçus pour parfaire vos habiletés dans les circonstances les plus difficiles et stimulantes qui soient.

Le Centre-école des aumôniers des Forces canadiennes (CEAFC) vous enseignera les responsabilités que vous devrez assumer à chaque étape cruciale de votre carrière. De plus, les aumôniers peuvent se prévaloir de possibilités de perfectionnement professionnel et d’avancement de leur niveau d’études. Des études universitaires supérieures en éthique, en counselling pastoral et en gestion de conflits ainsi qu’en pluralisme sont aussi offertes à des candidats triés sur le volet.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :