Sous-marins de la classe Victoria

Résumé du projet

Les quatre sous-marins canadiens de classe Victoria représentent le cœur des capacités de surveillance sous-marine de la Marine royale canadienne (MRC). Dissimulés, bien armés et capables de patrouiller sur de vastes distances, ces sous-marins apportent leur soutien aux forces de l’ordre maritimes dans les enquêtes sur le trafic de stupéfiants, la contrebande et les affaires de pollution, ainsi que dans la conduite d’opérations nationales et internationales.

Quatre sous-marins de la classe Victoria ont été achetés au gouvernement britannique en 1998, et livrés au Canada sur une période de quatre ans, de 2000 à 2004. Les trois premiers sous-marins, Victoria, Windsor et Corner Brook, ont été mis en service par la MRC peu après leur arrivée au Canada. Le quatrième, le Chicoutimi, a été livré au Canada en 2004, mais n’a été mis en service dans la MRC qu’en 2015, en raison d’un incendie survenu en 2004 et des travaux ultérieurs nécessaires.

Le gouvernement du Canada s’est engagé à moderniser et à exploiter la classe Victoria jusqu’au milieu ou à la fin des années 2030.

Soutien en service

La classe Victoria est principalement soutenue par le contrat de soutien en service des sous-marins de la classe Victoria (CSSSV), un contrat à long terme avec l’industrie canadienne. Le CSSSV prévoit des périodes en cale sèche prolongée (PCSP), ainsi que divers services de soutien, comme la gestion de programme, l’entretien, l’ingénierie, la logistique intégrée et le soutien des dossiers. Les services offerts dans le cadre du CSSSV font l’objet d’un contrat jusqu’en 2023, et un engagement est en cours avec l’industrie et cinq soumissionnaires présélectionnés pour remplacer ce contrat.

La classe Victoria est également soutenue par les installations de maintenance de la flotte de la MRC, qui sont responsables de la prestation de services pour toutes les périodes de travail des sous-marins autres que les PCSP.

Enfin, il existe plusieurs petits contrats de soutien en service et des ententes de gouvernement à gouvernement qui soutiennent certains systèmes à bord des sous-marins de la classe Victoria.

Ce soutien en service répond directement aux besoins d’exploitation jusqu’au milieu ou à la fin des années 2030 et constitue le cœur de la capacité des sous-marins canadiens.

Projet de modernisation de la classe Victoria

Le projet de modernisation de la classe Victoria (MCV) permettra de moderniser cette flotte afin qu’elle demeure pertinente sur le plan opérationnel dans un environnement évolutif jusqu’au milieu ou à la fin des années 2030. Le projet de MCV se compose actuellement de jusqu’à 20 projets distincts de mise à niveau de l’équipement. Treize sont en phase de définition et sept sont à l’étape de l’analyse des options.

La plupart des acquisitions d’équipements et le soutien en service seront gérés par des contrats distincts. L’intégration de la plateforme et l’installation de l’équipement dans le cadre de la MCV seront principalement gérées dans le cadre du volet concernant le remplacement dans le CSSSV.

Étapes du projet

Actuellement à l’étape 2 : Analyse des options

1. Identification

1. Identification

  • Non disponible
2. Analyse des options

2. Analyse des options

  • Amorcée en 2017
3. Définition

3. Définition

  • Approbation de la phase 1 du projet (définition) – activités d’obsolescence et de maintenance : novembre 2020
  • Approbation de la phase 2 du projet (définition) – modernisation du réseau de flancs, modernisation des périscopes et amélioration des cuisines : novembre 2020
  • Approbation de la phase suivante du projet : mars 2022
4. Mise en œuvre

4. Mise en œuvre

  • Approbation du projet (mise en œuvre) – initiatives en matière d’obsolescence et de maintenance : septembre 2021
  • Approbation du projet (mise en œuvre) – projets de modernisation des capacités : début novembre 2022
  • Attribution des contrats : début avril 2023
  • Première livraison : 2026
  • Capacité opérationnelle initiale : 2028
  • Capacité opérationnelle totale : 2033
5. Clôture du dossier

5. Clôture du dossier

  • 2034

Pour en apprendre davantage sur l’Approvisionnement en matière de défense.

Renseignements supplémentaires

Mises à jour

Mises à jour

Le 20 novembre 2020
Les soumissions pour la phase 1 (initiatives de maintenance et d’obsolescence mineure) et la phase 2 (projets de modernisation des capacités [ensemble 1]) sont approuvées.

Le 7 mai 2020
L’engagement avec la Commission d’examen indépendante pour l’acquisition de la Défense sur les projets de la phase 1 et le programme global est terminé.

Le 13 décembre 2017
L’engagement avec la Commission d’examen indépendante pour l’acquisition de la Défense (CIEAD) a débuté.

Le 7 juin 2017
Dans le cadre de la politique de défense du Canada, Protection, Sécurité, Engagement, on a annoncé que le Canada modernisera et exploitera les sous-marins de classe Victoria jusqu’au milieu des années 2030.

Industrie

Avantages pour l'industrie canadienne

Deux demandes d’information ont été diffusées auprès de l’industrie afin d’obtenir un aperçu des coûts et de la disponibilité de deux des plus grands projets qui composent la MCV (modernisation des périscopes et modernisation des réseaux de flancs).

Les avantages technologiques industriels seront pris en compte pour toutes les acquisitions de plus de 20 millions de dollars.

Le Canada continuera de s’engager avec les intervenants dans le but de faire progresser les retombées industrielles et technologiques pour les entreprises au Canada, et à promouvoir l’innovation, à assurer la meilleure valeur et à soutenir les priorités du Canada en matière de défense.

Renseignements techniques

Renseignements techniques

À propos des sous-marins de la classe Victoria

Ports d’attache :

  • Esquimalt, Colombie-Britannique
  • Halifax, Nouvelle-Écosse

Faits et chiffres :

  • Longueur : 70,3 m
  • Déplacement (poids) : environ 2 200 tonnes en surface / 2 450 tonnes en plongée
  • Vitesse : 12 nœuds (en surface), 20 nœuds (en plongée)
  • Endurance de la patrouille : environ 8 semaines
  • Profondeur de plongée : > 200 mètres
  • Taille de l’équipage : 48 membres d’équipage et 5 stagiaires
État de la flotte

La période de travaux de réparation du NCSM Victoria s’est terminée à la fin de 2020.

La période de cale sèche en transition pour le NCSM Windsor a été achevée en 2021.

Les deux sous-marins sont maintenant dans un état de préparation normal, ce qui signifie qu’ils sont capables de soutenir des opérations nationales à court terme, bien qu’ils se concentrent principalement sur les essais et la formation nécessaires à un état de préparation élevé.

Le NCSM Chicoutimi est entré dans une période de cale sèche en transition prévue en 2019, après avoir passé une période en mission d’une durée de 197 jours loin de son port d’attache à l’appui de l’opération Projection. Ce navire devrait reprendre la mer en 2022.

Le NCSM Corner Brook a été placé en période de maintenance limitée en 2011, et a officiellement entamé une période en cale sèche prolongée (PCSP) en 2015. La PCSP comprend la réparation des dommages et plusieurs mises à niveau de l’équipement. Ce calendrier a été touché par la pandémie de COVID-19, mais les travaux ont pu se poursuivre à un rythme réduit. Le NCSM Corner Brook devrait être désarrimé en juin 2021 et commencer les essais en mer des entrepreneurs en novembre 2021.

Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter la fiche d’information sur les sous-marins de la Marine royale du Canada.

Coûts du projet

Coûts du projet

Comme le souligne le Programme des capacités de la Défense, le projet de modernisation de la classe Victoria est évalué entre 1,5 et 2,5 milliards de dollars.

Enjeux/risques

Enjeux/risques

La crise mondiale du COVID-19 a un effet modeste sur les projets de la MCV, mais on ne pense pas qu’elle cause des retards pour l’instant. La coordination et l’administration des projets sont presque entièrement virtualisées.

Les défis en matière de personnel demeurent, car les efforts se poursuivent pour pourvoir plusieurs postes de ressources en personnel de gestion de projet.

Dans le cadre du projet de MCV, nous allons acquérir de nouveaux équipements qui seront installés au cours des périodes en cale sèche prévues. Les choix d’équipement pour la MCV devront être adaptés pour garantir que les investissements en équipement resteront efficaces pendant les décennies à venir afin de s’aligner sur le calendrier d’installation. Ce dernier devra être surveillé de près.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :