Autres établissements d’entraînement

Les Forces armées canadiennes (FAC) sont fières de transmettre à leurs membres les connaissances et les habiletés de pointe dont ils ont besoin pour faire leur travail et se perfectionner sur le plan professionnel.

L’éducation permanente, ou l’apprentissage et le perfectionnement continus, fait partie de la vie militaire moderne. L’amélioration constante des connaissances et des compétences professionnelles contribue à l’édification d’une militaire professionnelle.

Au centre de l’instruction avancée et spécialisée se trouve le réseau des établissements d’instruction des FAC. Ces établissements ont une longue tradition de formation des jeunes soldats, laquelle, dans certains cas, remonte à plus de 100 années.

Voici une liste des plus importants établissements d’entraînement des FAC :

École du renseignement militaire des Forces canadiennes (ERMFC)

Kingston, ON. L’École du renseignement militaire des Forces canadiennes est le Centre d’excellence de l’instruction du renseignement militaire au sein des Forces armées canadiennes (FAC). Elle offre la formation de base jusqu’aux niveaux avancés pour les officiers et membres du rang des FAC et des civils associés au Ministère de la Défense nationale.

École des pompiers des Forces canadiennes

Borden, ON. L’École des pompiers des Forces canadiennes (E Pomp FC) est le centre national d’excellence et la principale source intégrée de formation individuelle avancée dans les domaines nucléaire, biologique, chimique de la Défense nationale, d’intervention d’urgence nucléaire, de sureté radiologique, biologique et chimique, de réponse de lutte contre le terrorisme nucléaire et de formation du Service des incendies du ministère de la Défense nationale.

Le rôle de l’E Pomp FC, reconnu à l’échelle mondiale, consiste à assurer la prestation de programmes de formation en lutte contre l’incendie, dans différents domaines professionnels et spécialisés, tels que les suivants : prévention des incendies, sauvetage et lutte contre les incendies d’aéronefs, lutte contre les incendies de bâtiments, enquêtes sur des incendies et Programme de protection respiratoire. Par ailleurs, l’école forme des militaires et civils en matière d’intervention en cas de déversement de matières dangereuses, et ce, à différents niveaux : sensibilisation, opérations, technicien et commandant d’un lieu d’incident.

Grâce à notre réputation à titre d’experts en lutte contre l’incendie et en intervention en cas de déversement de matières dangereuses, nous avons la chance de pouvoir commercialiser nos services d’instruction auprès de 20 différents organismes dans le monde.

L’École de l’Arme blindée

L’École de l’Arme blindée offre des cours de qualification, de niveau élémentaire et avancé, la qualification avancée en leadership, la formation élémentaire d’officier de l’Arme blindée ainsi que des cours spécialisés.

L’École de l’artillerie

L’École de l’artillerie offre des cours de qualification de niveau avancé, la qualification avancée en leadership, la formation élémentaire d’officier d’artillerie de même que des cours spécialisés.

L’École de l’infanterie

L’École de l’infanterie a pour mission de dispenser, pour le compte du Corps d'infanterie, la formation liée aux qualifications d'infanterie de niveau avancé, aux qualifications de leadership pour MR supérieurs de niveau avancé, aux exigences de base pour les officiers d'infanterie ainsi qu'aux qualifications spécialisées communes aux différentes armes des Forces armées canadiennes.

L’École de la tactique

L’École de la tactique conçoit des opérations interarmes, les enseigne et en assure la surveillance en mettant l’accent sur les tactiques, les techniques et les procédures utilisées par l’équipe de combat au sein d’un groupement tactique. La mission de l’établissement est d’éduquer et de former des officiers subalternes afin qu’ils puissent intégrer sur le champ de bataille tactique les fonctions de combat d’une équipe de combat.

L’École de l’électronique et des communications des Forces canadiennes (EECFC)

Kingston (Ont.), L’École de l’électronique et des communications des Forces canadiennes est depuis 1937 à l’avant-garde de la formation aux communications et à l’électronique, d’abord avec l’Armée canadienne puis maintenant avec les Forces armées canadiennes. L’établissement offre au personnel militaire une formation dans les disciplines des communications et de l’électronique aux niveaux élémentaire, intermédiaire et avancé.

L’École de la police militaire des Forces canadiennes (EPMFC)

L’École de la police militaire des Forces canadiennes (EPMFC), Borden (Ont.), offre la formation professionnelle et spécialisée aux militaires de la Force régulière et de la Réserve de la Branche de la police militaire et une formation en sécurité à des militaires d’autres branches. L’EPMFC accueille aussi des membres du personnel d’autres organismes gouvernementaux et d’organismes de maintien de l’ordre, de même que des ressortissants étrangers dans le cadre du Programme d’aide à l’instruction militaire.

L’École du génie militaire des Forces canadiennes (EGMFC)

BFC Gagetown (N.-B.), L’École du génie militaire des Forces canadiennes est le centre d'excellence des Forces armées canadiennes pour la formation en génie et la maison mère des ingénieurs. Elle offre 85 cours différents qui s'adressent aux militaires de tous grades appartenant aux groupes professionnels du génie de campagne, du génie construction et du génie de l'air.

Centre d’instruction supérieure en guerre terrestre des Forces canadiennes (CISGTFC)

Trenton (Ont.). Cet établissement, auparavant le Centre de parachutisme du Canada, est devenu un centre d’excellence pour la guerre en hiver, la guerre dans le désert et dans la jungle ainsi que pour la lutte amphibie. Mais il est toujours le centre d’excellence du parachutisme des Forces armées canadiennes et celui de l'Armée canadienne pour la livraison par air et les opérations héliportées et en montagnes.

L’École du génie électrique et mécanique des Forces canadiennes (EGEMFC)

Borden (Ont.), L’École du génie électrique et mécanique des Forces canadiennes dispense l'instruction individuelle et spécialisée aux officiers du génie électrique et mécanique ainsi qu’aux techniciens de véhicules, aux techniciens d'armement, aux techniciens en systèmes de conduite du tir et aux techniciens des matériaux. L'école offre 54 cours techniques différents et elle forme quelque 900 stagiaires chaque année, autant de la Force régulière que de la Réserve.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

.

Date de modification :