Les officiers du Cadre des Instructeurs de Cadets (CIC)

Il existe de nombreuses façons pour les adultes de servir le Programme des cadets, que ce soit à titre de membre du Cadre des instructeurs de cadets, d’officier ou de militaire du rang du Service d’administration et d’instruction des organisations de cadets(SAIOC), ou de bénévole.

Les officiers du Cadre des instructeurs de cadets (CIC) sont des membres dévoués de notre communauté qui travaillent dans leurs temps libres avec les jeunes en leur offrant un programme dynamique et structuré. Le CIC se compose d'environ 7 800 officiers commissionnés dont la tâche principale est la sécurité, la supervision, l'administration et la formation de plus de 52 000 cadets.

Les officiers du CIC sont membres des Forces armées canadiennes et font partie du Service d'administration et d'instruction des organisations de cadets. Ce sous-élément de la Force de réserve se compose d'officiers et de militaires du rang qui, selon les conditions de leur enrôlement ou de leur mutation, ont comme tâche principale la sécurité, la supervision, l'administration et la formation des cadets ou des Rangers juniors canadiens. Les officiers du CIC servent dans les éléments maritimes, terrestres ou aériens et reçoivent une formation spécialisée pour les préparer à leurs fonctions de leaders auprès des jeunes. Bon nombre d'entre eux sont d'anciens cadets qui souhaitent redonner à leur communauté. D'autres sont d'anciens membres de la Force régulière ou de la Première réserve, des parents intéressés ou des membres de la communauté dans son ensemble.

Les officiers du CIC travaillent avec les cadets en moyenne un soir par semaine et une fin de semaine par mois, et consacrent du temps supplémentaire à l'organisation et à la planification des activités. Certains passent aussi leur été à enseigner aux cadets dans l'un des 20 centres d'entraînement d'été des cadets ou à accompagner les cadets lors de compétitions, d'expéditions ou de visites à l'étranger. Les officiers du CIC enseignent aux cadets la grande variété de compétences et de connaissances que renferme le Programme des cadets. Ils offrent également de l'encadrement et du mentorat, et deviennent des modèles pour nos jeunes.

Histoire

Le CIC a connu quelques changements de nom au cours du dernier siècle, mais il a toujours été la base des instructeurs pour les cadets. Le 21 décembre 1903, une ordonnance spéciale a été promulguée pour la première fois en vertu de laquelle les instructeurs adultes de cadets devaient détenir un grade militaire.Pendant leur service au sein de l'organisation des cadets, les instructeurs des cadets de l'Armée détenaient le grade de sous-lieutenant dans la Milice.

Le 1er mai 1909, ces officiers sont intégrés au corps d'instructeurs de cadets d'école (Milice), reconnu comme le précurseur du Cadre des instructeurs de cadets d'aujourd'hui. Formé principalement d'enseignants, ce corps d'officiers est dissous en 1921 au cours d'une période de réorganisation. Il réapparait le 1er juin 1924 sous le nom de Service des cadets du Canada et fait partie de l'Armée canadienne. Cette entente entre le gouvernement fédéral et les conseils scolaires locaux contribue grandement à l'élaboration des programmes d'éducation physique dans les écoles canadiennes.

Après la Seconde Guerre mondiale, le Service des cadets du Canada (non permanents) et un Cadre d'instruction civil sont établis comme cinquième sous-élément de l'Armée canadienne. Le 10 mai 1956, le nom change une fois de plus pour le Service des cadets du Canada.

Lors de l'unification, les trois cadres d'officiers distincts se fusionnent pour former la Liste des instructeurs de cadets (LIC), un sous-élément de la Force de réserve (vers 1968‑1971). Le 20 juillet 1994, la LIC est renommée Cadre des instructeurs de cadets (CIC).

Recrutement

Pour devenir officier du CIC, un demandeur doit satisfaire aux critères d'admissibilité suivants :

Si un candidat n'a pas de diplôme d'études secondaires mais qu'il possède une combinaison de qualifications uniques et d'antécédents professionnels pertinents au poste, il peut quand même être admissible.

Les personnes intéressées à s'enrôler doivent obtenir la recommandation du commandant, du répondant et du représentant de la ligue du corps ou de l'escadron de cadets auquel elles désirent se joindre. Une fois qu'elles sont recommandées, elles peuvent présenter leur demande en ligne à l'adresse www.forces.gc.ca.

Après avoir reçu la demande, le Centre de recrutement des Forces canadiennes (CRFC) communiquera avec le candidat pour obtenir de plus amples renseignements.

Au cours du processus d'enrôlement, les personnes se soumettent à un examen médical et à une entrevue d'aptitude, et on leur demandera de fournir une vérification de casier judiciaire auprès des personnes vulnérables. Le CRFC effectuera une vérification de la fiabilité afin d'obtenir une cote de fiabilité, soit le niveau minimal requis pour travailler avec le ministère de la Défense nationale.

Formation

Conformément au sous-alinéa 2.034(c) des ORFC, « le Service d'administration et d'instruction des organisations de cadets, qui se compose d'officiers et de militaires du rang qui, selon les conditions de leur enrôlement ou de leur transfert et soutenus par des militaires de la force régulière et des militaires des autres sous-éléments de la force de réserve, se sont engagés, comme leur tâche principale, à la supervision, à l'administration et à l'instruction des cadets ou des rangers juniors canadiens, membres des organisations de cadets visées à l'article 46 de la Loi sur la défense nationale ».

Le programme de formation du CIC est conçu expressément pour former les officiers à la mise en œuvre du Programme des cadets au niveau des corps ou des escadrons de cadets et des Centres d'entraînement des cadets (CEC), en plus d'être des membres à part entière des FAC.

Pendant les cours, l'accent est mis sur la façon d'administrer, de former et de superviser les cadets. Les premiers cours porteront sur les compétences de base des officiers, l'écriture militaire, l'exercice militaire, la tenue vestimentaire et le comportement, les lois et règlements qui s'appliquent aux officiers du CIC ainsi que l'éthique et l'ethos militaires. Les candidats recevront également une formation sur le développement des jeunes et la création d'un environnement d'apprentissage positif pour les cadets.

Les cours subséquents sont axés sur une formation plus avancée qui leur permettra d'acquérir les compétences nécessaires pour occuper des postes supérieurs au sein du corps ou de l'escadron de cadets. Les membres peuvent suivre des cours qui leur permettent d'offrir une formation spécialisée aux cadets. Les cours peuvent être suivis soit consécutivement ou sur plusieurs fins de semaine, selon la disponibilité. Certains cours sont aussi disponibles en apprentissage à distance, ce qui permet d'étudier à la maison.

Aujourd'hui

Les officiers du Cadre des instructeurs de cadets (CIC) sont des membres de la Réserve des Forces canadiennes qui travaillent dans le cadre du Service d'administration et d'instruction des organisations de cadets (SAIOC) dont la tâche principale est la supervision, l'administration et l'instruction des jeunes de 12 à 18 ans qui sont membres des cadets de la Marine, de l'Armée et de l'Air dans plus de 1 100 corps et escadrons partout au Canada.

Pendant les mois d'été, il existe également des possibilités d’emploi d’été à temps plein pour les officiers du CIC qui pourraient vouloir travailler dans l'un des 20 Centres d'entraînement des cadets (CEC) situés partout au Canada.

Les CIC et les membres du SAIOC assument divers rôles au sein des corps et escadrons afin de mettre en œuvre le meilleur programme jeunesse du Canada :

Chacun de ces rôles s'accompagne d'une formation spécifique qui permet d'offrir le meilleur programme possible dans la communauté.

L'adhésion au CIC permet à des adultes dynamiques et compétents de recevoir une formation par les FAC et d’en apprendre davantage sur les traditions de cette institution tout en maintenant des liens avec les jeunes. Pour les officiers du CIC, former les jeunes d'aujourd'hui à devenir les chefs du Canada de demain est une tâche des plus enrichissantes, dont la valeur est inestimable. Chaque jour, ils vivent la devise - Illuminate Viam (Illuminer la voie).

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :