5059-3 Évaluation du rendement du personnel adulte des CEC

Ordonnances et instructions du Groupe des cadets et des Rangers juniors canadiens (Or Gp CRJC)

Sur cette page

  1. Identification
  2. Abréviations
  3. Définitions
  4. Politique
  5. Processus d’ÉRPA CEC
  6. Critères d’évaluation
  7. Points à considérer
  8. Conservation et soumission des ÉRPA CEC
  9. Publication
  10. Références
  11. Formulaire

1. Identification

Date de publication : 2016-06-24

Date de vérification : S.O.

Application : La présente ordonnance s’applique aux membres des Forces armées canadiennes (FAC) et la présente directive s’applique aux instructeurs civils et aux employés du ministère de la Défense nationale (MDN) au sein des Cadets et des Rangers juniors canadiens (CRJC).

Document annulé : S.O.

Autorité approbatrice : La présente ordonnance est publiée sous l'autorité du CmdtA du Gp CRJC.

Bureau de première responsabilité (BPR)J1 Administration du personnel, Gp CRJC

2. Abréviations

Abréviation Mot ou expression en toutes lettres
CE Critères d’évaluation
ERPA Évaluation du rendement du personnel adulte

Haut de page

3. Définitions

Rencontre de rétroaction. Rencontre au cours de laquelle est examiné et consigné le progrès de la personne, compte-tenu des résultats attendus préalablement établis quant aux tâches cruciales et aux plans d’action.

Évaluation du rendement du personnel adulte. Un processus au cours duquel sont établis les tâches essentielles et les résultats attendus, et qui est suivi de la rétroaction du superviseur et de discussions portant sur le rendement et le potentiel.

4. Politique

Contexte

4.1 L’ÉRPA CEC fournit une occasion pour le superviseur et le membre du personnel adulte des CEC (l’ensemble des membres des FAC et les IC) de passer en revue les attributions et de s’assurer que le membre du personnel sait ce qu’on attend de lui durant son emploi au CEC.

Politique

4.2 Le processus d’ÉRPA CEC sera utilisé pour assurer un développement du personnel fondé sur une rétroaction constructive, et pour évaluer le niveau de rendement démontré ainsi que le potentiel d’emploi futur au CEC.

4.3 Le processus d’ÉRPA CEC relève entièrement des superviseurs.

4.4 Les superviseurs doivent évaluer la performance de tous les membres de la CAF et les IC qui sont employés à la CEC pendant 13 jours ou plus. Cela inclut la Force régulière, de la Première réserve, et classe les membres à temps plein « B ».

Exigences

4.5 Conformément à la politique sur les langues officielles du MDN, l’ÉRPA CEC sera écrite dans la langue officielle que choisira le militaire, peu importe la désignation linguistique du CEC.

Haut de page

5. Processus d’ÉRPA CEC

Étapes

5.1 Le processus d’ÉRPA CEC se déroule en deux étapes :

  1. l’entrevue initiale entre le superviseur et le membre du personnel, au début de la période d’évaluation; et
  2. une rencontre officielle de rétroaction à la moitié et à fin de la période d’emploi au CEC.

5.2 D’autres rencontres de rétroaction pourraient avoir lieu, au besoin ou à la demande du cmdt du CEC.

Responsabilité

5.3 Le cmdt du CEC est responsable du processus et de la soumission de l’ÉRPA CEC, notamment de s’assurer que :

  1. les superviseurs sont désignés au début de la période d’évaluation;
  2. tous les renseignements concernant le rendement du personnel durant toute la période d’évaluation figurent dans la évaluation rendement du personnel adulte;
  3. toutes les ÉRPA CEC sont remplies; et
  4. les ÉRPA CEC sont acheminées à l’URSC dès que possible.

Grade du superviseur

5.4 D’ordinaire, le superviseur détient un grade supérieur d’un niveau à celui du membre du personnel évalué. Dans certains cas, il n’est pas possible ou approprié que le superviseur détienne un grade supérieur. Il est acceptable qu’une personne détenant le même grade procède à l’ÉRPA CEC, surtout si ce superviseur occupe un « poste clé » de supervision. Par conséquent, dans ces cas, il est acceptable que le superviseur détienne le même grade que le membre du personnel évalué.

5.5 L’évaluateur d’un pm 1 ou d’un adjuc doit détenir le grade de ltv/capt ou un grade supérieur.

Haut de page

6. Critères d’évaluation

Description des critères d’évaluation

6.1 Les CÉ doivent être notés sur une échelle de 1 à 5 et doivent refléter adéquatement le rendement observé du membre du personnel à l’égard du ou des critères évalués. Voici une description des critères à utiliser pour attribuer une valeur numérique à chaque critère.

Critère d'évaluation Critère
Inacceptable (1)
  • Ne montre aucun intérêt dans l’exécution du CE et ne possède aucune compétence à cet égard.
  • Son rendement n’était pas acceptable durant la période d’emploi.
  • Incapable de produire les résultats attendus.
Amélioration nécessaire (2)
  • Capacité limitée, satisfaisant à peine aux exigences du CE.
  • Accomplit parfois les tâches adéquatement, a besoin de beaucoup de supervision.
  • Capable de produire les résultats en faisant des efforts continus.
Acceptable (3)
  • Démontre de l’intérêt ou des compétences à l’égard du CE.
  • Accomplit les tâches de manière efficace et compétente avec un minimum de supervision.
  • Capable de produire les résultats en utilisant le style de leadership actuel.
Habile (4)
  • Le CE est correctement préparé, planifié et exécuté au moyen de techniques axées sur les résultats.
  • Accomplit les tâches de manière très efficace et contribue au succès des activités du CEC dans son domaine de responsabilité.
  • Ses compétences en leadership le rendent très efficace.
Au-dessus de la norme (5) 
  • Possède des habiletés exceptionnelles dans l’exécution du CE.
  • Accomplit les tâches d’une main de maître et possède des capacités exemplaires;
  • Obtient des résultats exceptionnels grâce à son leadership et utilise ses qualités de leadership à bon escient.
Sans objet (S.O.) Il faut inscrire S.O. en regard des CÉ qui ne s’appliquent pas au rendement du membre du personnel.

Haut de page

7. Points à considérer

Restrictions à l’emploi

7.1 On doit commenter les problèmes d’ordre personnel, administratif, médical ou disciplinaire lorsqu’ils ont pour conséquence des restrictions à l’emploi ou ont un effet sur le rendement, la conduite ou le comportement du militaire.

Code criminel et la Loi sur la Défense nationale

7.2 Les condamnations en vertu du Code criminel ou de la Loi sur la Défense nationale qui sont prononcées durant la période de référence doivent être décrites dans un bref énoncé des faits (comprenant la date de la condamnation) lorsque la conviction entraîne des restrictions à l’emploi, a un effet négatif sur le rendement ou entraîne une rétrogradation, à la suite d’une sentence rendue par un tribunal militaire.

Loi canadiennes sur les droits de la personne

7.3 Les renseignements relatifs aux motifs suivants de discrimination prévue dans la Loi canadienne sur les droits de la personne ne doivent pas être mentionnés dans l’ÉRPA CEC : la race, l’origine nationale ou ethnique, la couleur, la religion, l’âge, le sexe, l’orientation sexuelle, l’état matrimonial, la situation familiale, la déficience ou l’état de personne graciée.

Haut de page

8. Conservation et soumission des ÉRPA CEC

Soumission

8.1 Tous les originaux des ÉRPA CEC doivent être envoyées à l’URSC du CEC qui les transmettra à l’unité d’appartenance du membre du personnel (c.-à-d. QG Gp CRJC, URSC, unité P rés), le cas échéant.

8.2 Il faut également remettre une copie au membre du personnel évalué.

Conservation

8.3 Les ÉRPA CEC seront conservées dans le dossier personnel du membre.

8.4 Aucun exemplaire supplémentaire ne doit être conservé par l'émetteur. L'unité d’appartenance du membre fournira une copie de l’ÉRPA CEC à son superviseur immédiat.

8.5 Il faut détruire les versions préliminaires lorsque la version finale de l’ÉRPA CEC est rédigée.

Haut de page

9. Publication

Fréquence de publication

9.1 Révisions et mises à jour annuelles ou à un rythme plus fréquent au besoin.

Erreurs/omissions ou suggestions

9.2 Les usagers des ordonnances du Gp CRJC sont invités à apporter leurs commentaires concernant les erreurs, omissions et suggestions auxdites ordonnances à l’attention du J1 Carrière du Gp CRJC.

10. Références

Références de base

Système d’évaluation du personnel des Forces canadiennes.

11. Formulaire

DND 4265 Formulaire d’évaluation du rendement du personnel adulte des CEC.

Haut de page

Détails de la page

Date de modification :