The Royal Hamilton Light Infantry (Wentworth Regiment)

Lignée officielle du régiment d'infanterie The Royal Hamilton Light Infantry (Wentworth Regiment).

Insigne

Colonel-in-Chief: His Royal Highness The Prince Philip Duke of Edinburgh KG KT OM GBE AC QSO GCL CD ADC

Insigne

Description

Une feuille d'érable d'automne au naturel chargée d'un cor de chasse d'argent lié de sinople enfermant les lettres RHLI d'or et sommé de la couronne royale au naturel, le tout accompagné en pointe de deux listels d'azur lisérés d'or inscrits WENTWORTH REGIMENT et SEMPER PARATUS en lettres du même.

Symbolisme

La feuille d'érable représente le service au Canada et la couronne, le service au souverain. Les origines du régiment en tant que régiment d'infanterie légère sont représentées par le cor de chasse. « RHLI » et « WENTWORTH REGIMENT » forment ensemble une variante du nom du régiment et « SEMPER PARATUS » en est la devise.

Devise

SEMPER PARATUS (Toujours prêt)

Marche

« The Mountain Rose »

Alliance

Armée britannique

The Rifles

Drapeau consacré régimentaire

Drapeau consacré régimentaire

Drapeau de camp

Drapeau de camp

Honneurs de bataille

Guerre de 1812

DÉFENSE DU CANADA – 1812-1815 – DEFENCE OF CANADA; DÉTROIT; QUEENSTON; NIAGARA

Guerre d'Afrique du Sud

AFRIQUE DU SUD, 1900.

Première Guerre mondiale

YPRES, 1915, '17; Gravenstafel; Saint-Julien; FESTUBERT, 1915; MONT-SORREL; SOMME, 1916; Pozières; Flers Courcelette; Crête d'Ancre; ARRAS, 1917, '18; Vimy, 1917; Arleux; Scarpe, 1917, '18; CÔTE 70; Passchendaele; AMIENS; Drocourt-Quéant; LIGNE HINDENBURG; Canal du Nord; POURSUITE VERS MONS; FRANCE ET FLANDRES, 1915 18.

Seconde Guerre mondiale

Dieppe; Crête de Verrière-Tilly-la-Campagne; FALAISE; Route de Falaise; Clair Tizon; Forêt de la Londe; L'ESCAUT; Woensdrecht; Beveland-Sud; LA RHÉNANIE; Route de Goch Calcar; La Hochwald; Xanten; Canal Twente; Groningue; Oldenburg; NORD-OUEST DE L'EUROPE, 1942, 1944-1945.

Lignée

Ce régiment de la Force de réserve vit le jour le 11 décembre 1862 et regroupe les régiments suivants.

Le « The Royal Hamilton Light Infantry » vit le jour à Hamilton, en Ontario, le 11 décembre 1862, lorsque le « 13th Battalion Volunteer Militia (Infantry), Canada » fut autorisé.Note de bas de page 1 Il fut rebaptisé : « 13th Regiment » le 8 mai 1900;Note de bas de page 2 « 13th "Royal Regiment" » le 3 janvier 1910;Note de bas de page 3 « The Royal Hamilton Regiment » le 1er mai 1920;Note de bas de page 4 et « The Royal Hamilton Light Infantry » le 15 mars 1927.Note de bas de page 5 Le 15 décembre 1936, il se fusionna avec le quartier général et trois compagnies de « The Wentworth Regiment » (voir ci-dessous) et fut rebaptisé « The Royal Hamilton Light Infantry (Wentworth Regiment) ».Note de bas de page 6 Il fut rebaptisé : « 2nd (Reserve) Battalion, The Royal Hamilton Light Infantry (Wentworth Regiment) » le 7 novembre 1940;Note de bas de page 7 et « The Royal Hamilton Light Infantry (Wentworth Regiment) » le 31 décembre 1945.Note de bas de page 8

Notes :

Lorsqu'il fut rebaptisé le « The Royal Hamilton Regiment », le 1er mai 1920 (voir ci-dessus), il fut organisé en tant que régiment à quatre bataillons. Le 1er Bataillon (13th Battalion, CEF) faisait partie de l'ordre de bataille de la Milice active non permanente tandis que le 2e Bataillon (86th Battalion, CEF), le 3e Bataillon (120th Battalion, CEF, et le 4e Bataillon (205th Battalion, CEF) faisaient partie de l'ordre de bataille de la Réserve.

Le « The Royal Hamilton Regiment » fut dissous en vue de la réorganisation du 1er septembre 1920 et réorganisé la même journée (GO 204/20). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

Le 15 juin 1926, le 1er Bataillon fut rebaptisé 1er Bataillon (4th Battalion, CEF) (GO 57/26). Les unités de réserve furent dissoutes le 14 décembre 1936 (GO 3/37).

Le « The Royal Hamilton Light Infantry » fut dissous en vue de l'incorporation du 14 décembre 1936 et réorganisé le lendemain (GO 179/36 et GO 211/36). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

Le 4 mai 1951, le régiment mobilisa deux compagnies temporaires dans la Force active, baptisées compagnies « E » et « F » (CAO 110-2, Pt 'B', Supp Issue No. 245/51; et SD 1 Letter No. 4237, 5 mai 1951). La compagnie « E » fut réduite à des effectifs nuls lorsque son personnel passa au « 1st Canadian Rifle Battalion » pour le service en Allemagne avec l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (SD 1 Letter No. 4365, 12 novembre 1951). Elle fut dissoute le 29 juillet 1953 (CAO 78-2, Pt 'B', Supp Issue No. 352/53). Initialement, la compagnie « F » servit comme réservoir de renforts pour la compagnie « E ». Le 15 mai 1952, elle fut réduite à des effectifs nuls, lorsque son personnel passa au « 2nd Canadian Rifle Battalion » pour le service en Corée avec les Nations Unies (SD 1 Letter No. 4452, 22 avril 1952; et CAO 110-2, Pt 'B', Supp Issue No. 283/52). La compagnie « F » fut dissoute le 29 juillet 1953 (CAO 78-2, Pt 'B', Supp Issue No. 352/53).

Le « The Wentworth Regiment » vit le jour à Dundas, en Ontario, le 23 mai 1872, lorsque le « 77th "Wentworth" Battalion of Infantry » fut autorisé.Note de bas de page 9 Il fut rebaptisé : « 77th Wentworth Regiment » le 8 mai 1900;Note de bas de page 10 et « The Wentworth Regiment » le 1er mai 1920.Note de bas de page 11 Le 15 décembre 1936, il se fusionna avec « The Royal Hamilton Light Infantry », tel que décrit au paragraphe précédent.

Notes :

Lorsqu'il fut rebaptisé le « The Wentworth Regiment », le 1er mai 1920 (voir ci-dessus), il fut organisé en tant que régiment à deux bataillons. Le 1er Bataillon (129th Battalion, CEF) faisait partie de l'ordre de bataille de la Milice active non permanente tandis que le 2e Bataillon (aucune désignation CEF) faisait partie de l'ordre de bataille de la Réserve. L'unité de réserve fut dissoute le 14 décembre 1936 (GO 3/37).

Le « The Wentworth Regiment » fut dissous en vue de la réorganisation du 15 octobre 1920 et réorganisé la même journée (GO 253/20). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

Le « The Wentworth Regiment » fut dissous en vue de l'incorporation du 14 décembre 1936 et réorganisé le lendemain (GO 179/36 et GO 211/36). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

Perpétuations

« 2e Régiment, York Militia (1812-1815) », « 4th », « 86th », « 120th », « 129th », et « 205th "Overseas" Battalion(s), CEF »

Site du Quartier général

Hamilton, Ontario

Historique opérationnel

Raids des Fenians

Le « 13th Battalion Volunteer Militia (Infantry), Canada » fut mobilisé pour le service actif du 8 au 31 mars et du 1er au 22 juin 1866.Note de bas de page 12 Le bataillon, ayant servi sur la frontière du Niagara, fut retiré du service actif le 22 juin 1866.Note de bas de page 13

Guerre d'Afrique du Sud

Le « 13th Regiment » fournit des volontaires aux contingents canadiens, en particulier au « 2nd (Special Service) Battalion, Royal Canadian Regiment of Infantry ».Note de bas de page 14

Première Guerre mondiale

Des détachements du « 77th Wentworth Regiment » furent mobilisés pour le service actif le 6 août 1914, pour fournir des services locaux de protection.Note de bas de page 15

Le « 4th Battalion », autorisé le 10 août 1914 sous l'appellation de « 4th Battalion, CEF »,Note de bas de page 16 s'embarqua pour la Grande-Bretagne le 3 octobre 1914.Note de bas de page 17 Il débarqua en France le 12 février 1915, et il combattit en France et dans les Flandres jusqu'à la fin de la guerre, en tant que composante de la 1re brigade d'infanterie, de la 1re division canadienne.Note de bas de page 18 Le bataillon fut dissous le 30 août 1920.Note de bas de page 19

Le « 86th Battalion », autorisé le 22 décembre 1915 sous l'appellation de « 86th "Overseas" Battalion, CEF »,Note de bas de page 20 s'embarqua pour la Grande Bretagne le 19 mai 1916.Note de bas de page 21 Il fournit des renforts au Corps d'armée canadien en campagne jusqu'au 22 juin 1916, lorsqu'il fut réorganisé en Angleterre en tant que le « Canadian Machine Gun Depot, CEF ».Note de bas de page 22 Le bataillon fut dissous le 1er septembre 1917.Note de bas de page 23

Le « 120th Battalion », autorisé le 22 décembre 1915 sous l'appellation de « 120th "Overseas" Battalion, CEF »,Note de bas de page 24 s'embarqua pour la Grande Bretagne le 14 août 1916.Note de bas de page 25 Il fournit des renforts au Corps d'armée canadien en campagne jusqu'au 20 janvier 1917, lorsque son personnel passa au « 2nd Reserve Battalion, CEF ».Note de bas de page 26 Le bataillon fut dissous le 17 juillet 1917.Note de bas de page 27

Le « 129th Battalion », autorisé le 22 décembre 1915 sous l'appellation de « 129th "Overseas" Battalion, CEF »,Note de bas de page 28 s'embarqua pour la Grande Bretagne le 24 août 1916.Note de bas de page 29 Son personnel passa aux « 123rd » et « 124th "Overseas" Battalion, CEF » le 18 octobre 1916, fournissant des renforts au Corps d'armée canadien en campagne.Note de bas de page 30 Le bataillon fut dissous le 21 mai 1917.Note de bas de page 31

Le « 205th Battalion », autorisé le 15 juillet 1916 sous l'appellation de « 205th "Overseas" Battalion, CEF »,Note de bas de page 32 envoya deux contingents de renforts outre-mer le 28 mars et le 28 avril 1917.Note de bas de page 33 Le 20 décembre 1916, il fut réorganisé au Canada en tant que dépôt de renforts pour le bataillon de mitrailleuses, et le 31 octobre 1917, son personnel fut incorporé au sein du « Machine Gun Corps, CEF, Military District No. 2 ».Note de bas de page 34 Le bataillon fut dissous le 1er août 1918.Note de bas de page 35

Seconde Guerre mondiale

Le régiment mobilisa le « The Royal Hamilton Light Infantry, CASF » pour le service actif le 1er septembre 1939,Note de bas de page 36 et il fut rebaptisé le « 1st Battalion, The Royal Hamilton Light Infantry, CASF » le 7 novembre 1940.Note de bas de page 37 Il s'embarqua pour la Grande-Bretagne le 22 juillet 1940.Note de bas de page 38 Le bataillon prit part au raid de Dieppe le 19 août 1942.Note de bas de page 39 Il débarqua encore une fois en France le 5 juillet 1944, en tant qu'élément de la 4e brigade d'infanterie de la 2e division d'infanterie canadienne, et combattit dans le Nord-Ouest de l'Europe jusqu'à la fin de la guerre.Note de bas de page 40 Le bataillon outre-mer fut dissous le 31 décembre 1945.Note de bas de page 41

Version PDF, 1,6 mo

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :