The Royal Montreal Regiment

Lignée officielle du régiment d'infanterie The Royal Montreal Regiment.

Insigne

Insigne

Description

D'argent à une feuille d'érable d'automne au naturel inscrite ROYAL MONTREAL REGT en lettres d'or, le tout entouré d'une ceinture d'azur lisérée et bouclée d'or, inscrite HONI SOIT QUI MAL Y PENSE en lettres du même, sommée de la couronne royale au naturel et soutenue d'un listel d'azur liséré d'or inscrit CANADA en lettres du même.

Symbolisme

La feuille d'érable et le listel portant le mot « CANADA » représentent le service au Canada, et la couronne, le service au souverain. La ceinture sur laquelle est inscrite la devise est inspirée de celle du Très vénérable Ordre de la Jarretière. « ROYAL MONTREAL REGT » est une variante du nom du régiment, et « HONI SOIT QUI MAL Y PENSE » en est la devise.

Devise

HONI SOIT QUI MAL Y PENSE

Marche

« Ça ira »

Alliance

Armée britannique

« The Yorkshire Regiment »

Drapeau consacré régimentaire

Drapeau consacré régimentaire

Drapeau de camp

Drapeau de camp

Honneurs de bataille

Première Guerre mondiale

YPRES, 1915, '17; Gravenstafel; Saint-Julien; FESTUBERT, 1915; MONT-SORREL; SOMME, 1916; Pozières; Thiepval; Crête d'Ancre; ARRAS, 1917, '18; Vimy, 1917; Arleux; Scarpe, 1917, '18; CÔTE 70; Passchendaele; AMIENS; Drocourt-Quéant; LIGNE HINDENBURG; Canal du Nord; POURSUITE VERS MONS; FRANCE ET FLANDRES, 1915-18.

Seconde Guerre mondiale

Calais 1944; L'ESCAUT; Canal Léopold; NORD-OUEST DE L'EUROPE, 1944-1945.

Distinction honorifique

L'insigne de la Seconde Guerre mondiale du « Canadian Armoured Corps » est inscrit sur le drapeau consacré régimentaire et les insignes du régiment en raison du service avec cette arme.

Lignée

Ce régiment de la Force de réserve vit le jour à Westmount, au Québec, le 2 novembre 1914, lorsqu'un « régiment d'infanterie de huit compagnies » fut autorisé.Note de bas de page 1 Le régiment fut baptisé le « 58th Westmount Rifles » le 1er décembre 1914.Note de bas de page 2 Il fut rebaptisé : « The Royal Montreal Regiment » le 29 mars 1920;Note de bas de page 3 « The Royal Montreal Regiment (Machine Gun) » le 15 décembre 1936;Note de bas de page 4 « 2nd (Reserve) Battalion, The Royal Montreal Regiment (Machine Gun) » le 7 novembre 1940;Note de bas de page 5 « The Royal Montreal Regiment (Machine Gun) » le 16 octobre 1945;Note de bas de page 6 et « The Royal Montreal Regiment » le 1er septembre 1954.Note de bas de page 7

Notes :

Lorsqu'il fut rebaptisé le « The Royal Montreal Regiment », le 29 mars 1920 (voir ci-dessus), il fut organisé en tant que régiment à deux bataillons. Le 1er Bataillon (14th Battalion, CEF) faisait partie de l'ordre de bataille de la Milice active non permanente tandis que le 2e Bataillon (aucune désignation CEF) faisait partie de l'ordre de bataille de la Réserve.

Le 15 juin 1920, les bataillons sont rebaptisés le « 1st (Westmount) Battalion (14th Battalion, CEF) », et le « 2nd Battalion (23rd Battalion, CEF) » (GO 94/20). L'unité de réserve fut dissoute le 14 décembre 1936 (GO 3/37).

Le « The Royal Montreal Regiment » fut dissous en vue de la réorganisation du 2 juillet 1920 et réorganisé la même journée (GO 138/20). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

Perpétuations

« 14th » et « 23rd "Overseas" Battalion, CEF »

Site du Quartier général

Montréal, au Québec

Historique opérationnel

Première Guerre mondiale

Le « 14th Battalion », autorisé le 1er septembre 1914 sous l'appellation de « 14th Battalion, CEF »,Note de bas de page 8 s'embarqua pour la Grande-Bretagne le 27 et 29 septembre 1914.Note de bas de page 9 Il débarqua en France le 15 février 1915, où il combattit en tant que composante de la 3e brigade d'infanterie, de la 1er division canadienne en France et dans les Flandres jusqu'à la fin de la guerre.Note de bas de page 10 Le bataillon fut dissous le 30 août 1920.Note de bas de page 11

Le « 23rd Battalion », autorisé le 21 octobre 1914 sous l'appellation de « 23rd Battalion, CEF »,Note de bas de page 12 s'embarqua pour la Grande Bretagne le 23 février 1915.Note de bas de page 13 Il fut rebaptisé « 23rd Reserve Infantry Battalion, CEF » le 18 avril 1915, fournissant des renforts au Corps d'armée canadien en campagne.Note de bas de page 14 Le bataillon fut dissous le 30 août 1920.Note de bas de page 15

Seconde Guerre mondiale

Le régiment mobilisa le « The Royal Montreal Regiment (Machine Gun), CASF » pour le service actif le 1er septembre 1939.Note de bas de page 16 Il fut rebaptisé « 1st Battalion, The Royal Montreal Regiment (Machine Gun), CASF » le 7 novembre 1940,Note de bas de page 17 et fut converti en régiment blindé et fut rebaptisé « 32nd Reconnaissance Regiment (Royal Montreal Regiment), CAC, CASF » le 25 janvier 1943.Note de bas de page 18 Il fut converti en régiment d'infanterie et fut rebaptisé : « First Army Headquarters Defence Company (Royal Montreal Regiment) » le 12 avril 1944;Note de bas de page 19 et « First Canadian Army Headquarters Defence Battalion (Royal Montreal Regiment) » le 5 avril 1945.Note de bas de page 20 Cette unité s'embarqua pour la Grande Bretagne le 7 décembre 1939.Note de bas de page 21 Le 28 juillet 1944, la compagnie débarqua en France en tant qu'élément des troupes de la Première Armée canadienne, et servit dans le Nord-Ouest de l'Europe jusqu'à la fin de la guerre.Note de bas de page 22 Le bataillon outre-mer fut dissous le 30 septembre 1945.Note de bas de page 23 Le 24 mai 1944, une sous-unité du régiment, baptisée le « No 9 Defence and Employment Platoon (Royal Montreal Regiment), CIC, CASF » fut mobilisée en Angleterre.Note de bas de page 24 Le 27 juin 1944, il débarqua en France en tant qu'élément des troupes de la Première Armée canadienne, et servit dans le Nord-Ouest de l'Europe jusqu'à la fin de la guerre.Note de bas de page 25 Le peloton outre-mer fut dissous le 16 octobre 1945.Note de bas de page 26

Le 1er juin 1945, une seconde composante de la Force Active du régiment fut mobilisée, sous l'appellation de « 6th Canadian Infantry Division Reconnaissance Troop (The Royal Montreal Regiment), CAC, CASF », pour le service dans le théâtre de guerre du Pacifique.Note de bas de page 27 Elle fut rebaptisée « 6th Canadian Infantry Division Reconnaissance Troop (The Royal Montreal Regiment), RCAC, CASF » le 2 août 1945.Note de bas de page 28 La troupe fut dissoute le 1er novembre 1945.Note de bas de page 29

Version PDF, 125,7 ko

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :