The Winnipeg Grenadiers

Lignée officielle du régiment d'infanterie The Winnipeg Grenadiers.

Insigne

Insigne

Description

Une grenade sable enflammée de gueules et d'argent.

Symbolisme

La grenade, nommée ainsi à cause de sa ressemblance avec la pomme grenade, est une petite bombe composée d'une boule de fer creuse remplie d'explosifs et détonée par un simple fusible. Elle est à la origine de l'appellation de grenadier, lequel est un fantassin spécialement formé et équipé pour lancer des grenades. Le rouge et le blanc sont les couleurs officielles du régiment et du Canada.

Devise

ADSUM (Présent)

Marche

« British Grenadiers »

Drapeau consacré régimentaire

Drapeau consacré régimentaire

Drapeau de camp

Aucun drapeau de camp autorisé.

Battle honours

Première Guerre mondiale

YPRES, 1915, '17; FESTUBERT, 1915; MONT-SORREL; SOMME, 1916; Crête d'Ancre; Ancre, 1916; ARRAS 1917, '18; Vimy, 1917; CÔTE 70; Passchendaele; AMIENS; Scarpe, 1918; Drocourt-Quéant; LIGNE HINDENBURG; Canal du Nord; VALENCIENNES; SAMBRE; FRANCE ET FLANDRES, 1915 18.

Seconde Guerre mondiale

Hong-Kong; SUD-EST ASIATIQUE, 1941.

Lignée

Ce régiment de la Force de réserve vit le jour le 1er avril 1908 et regroupe le régiment et bataillon de mitrailleuse suivants.

Le régiment vit le jour à Morden, au Manitoba, le 1er avril 1908, lorsque le « 100th Regiment » fut autorisé.Note de bas de page 1 Il fut rebaptisé : « 100th "Winnipeg Grenadiers" » le 2 mai 1910;Note de bas de page 2 et « The Winnipeg Grenadiers » le 12 mars 1920.Note de bas de page 3 Le 6 novembre 1936, il se fusionna avec le « 10th Machine Gun Battalion, CMGC » (voir ci-dessous), et fut rebaptisé « The Winnipeg Grenadiers (Machine Gun) ».Note de bas de page 5 Il fut rebaptisé : « 2nd (Reserve) Battalion, The Winnipeg Grenadiers (Machine Gun) » le 7 novembre 1940;Note de bas de page 6 « 2nd (Reserve) Battalion, The Winnipeg Grenadiers » le 15 mars 1941;Note de bas de page 7 et « The Winnipeg Grenadiers » le 28 janvier 1946.Note de bas de page 8 Il fut réduit à des effectifs nuls et transféré à l'Ordre de bataille supplémentaire le 28 février 1965.Note de bas de page 9

Notes :

Lorsqu'il fut rebaptisé le « The Winnipeg Grenadiers », le 12 mars 1920 (voir ci-dessus), il fut organisé en tant que régiment à trois bataillons. Le 1er Bataillon (78th Battalion, CEF) faisait partie de l'ordre de bataille de la Milice active non permanente tandis que le 2e Bataillon (11th Battalion, CEF) et le 3e Bataillon (100th Battalion, CEF) faisaient partie de l'ordre de bataille de la Réserve. Les unités de réserve furent dissoutes le 14 décembre 1936 (GO 3/37).

Le « The Winnipeg Grenadiers » fut dissous en vue de la réorganisation du 16 août 1920 et réorganisé la même journée (GO 174/20). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

Le « The Winnipeg Grenadiers » fut dissous en vue de l'incorporation du 15 novembre 1936 et réorganisé le lendemain (GO 161/36). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

Le « 10th Machine Gun Battalion, CMGC » vit le jour à Winnipeg, au Manitoba, le 1er juin 1919, lorsque la « 10th Machine Gun Brigade, CMGC » fut autorisée.Note de bas de page 10 Elle fut rebaptisée « 10th Machine Gun Battalion, CMGC » le 15 septembre 1924.Note de bas de page 11 Le 16 novembre 1936, il se fusionna avec « The Winnipeg Grenadiers », tel que décrit au paragraphe précédent.

Notes:

La « 10th Machine Gun Brigade, CMGC » fit partie de l'ordre de bataille de la Réserve à compter du 1er juin 1919 (GO 104/20). L'unité de réserve fut dissoute le 14 décembre 1936 (GO 3/37).

Le « 10th Machine Gun Battalion, CMGC » fut dissous en vue de l'incorporation du 15 novembre 1936 et réorganisé le lendemain (GO 161/36). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

La perpétuation du « 10th Machine Gun Battalion, CMGC » du 1919 à 1936 fut transférée au « The Winnipeg Grenadiers (Machine Gun) » (GO 76/37).

Perpétuations

« 11th », « 78th » et « 100th "Overseas" Battalion(s), CEF »

Site du Quartier général

Winnipeg, Manitoba

Historique opérationnel

Première Guerre mondiale

Des détachements du « 100th "Winnipeg Grenadiers" » furent mobilisés pour le service actif le 6 août 1914, pour fournir des services locaux de protection.Note de bas de page 12

Le « 11th Battalion », autorisé le 10 août 1914 sous l'appellation de « 11th Battalion, CEF »,Note de bas de page 13 s'embarqua pour la Grande-Bretagne le 30 septembre 1914.Note de bas de page 14 Il fut rebaptisé « 11th Reserve Infantry Battalion, CEF » le 29 avril 1915, fournissant des renforts au Corps d'armée canadien en campagne.Note de bas de page 15 Le 4 janvier 1917, son personnel, et le personnel du « 100th "Overseas" Battalion, CEF » (voir ci-dessous), furent incorporé au sein d'un nouveau « 11th Reserve Battalion, CEF ».Note de bas de page 16 Le bataillon fut dissous le 12 octobre 1917.Note de bas de page 17

Le « 78th Battalion », autorisé le 10 juillet 1915 sous l'appellation de « 78th "Overseas" Battalion, CEF »,Note de bas de page 18 s'embarqua pour la Grande-Bretagne le 20 mai 1916.Note de bas de page 19 Il débarqua en France le 13 août 1916, où il servit en tant que composante de la 12e brigade d'infanterie, de la 4e division canadienne en France et dans les Flandres jusqu'à la fin de la guerre.Note de bas de page 20 Le bataillon fut dissous le 15 septembre 1920.Note de bas de page 21

Le « 100th Battalion », autorisé le 22 décembre 1915 sous l'appellation de « 100th "Overseas" Battalion, CEF »,Note de bas de page 22 s'embarqua pour la Grande-Bretagne le 18 septembre 1916.Note de bas de page 23 Il fournit des renforts au Corps d'armée canadien en campagne jusqu'au 20 janvier 1917, lorsque son personnel passa au « 11th Reserve Battalion, CEF ».Note de bas de page 24 Le bataillon fut dissous le 1er septembre 1917.Note de bas de page 25

Seconde Guerre mondiale

Le régiment mobilisa le « The Winnipeg Grenadiers (Machine Gun), CASF » pour le service actif le 1er septembre 1939.Note de bas de page 26 Il fut rebaptisé : « 1st Battalion, The Winnipeg Grenadiers (Machine Gun), CASF » le 7 novembre 1940;Note de bas de page 27 et « 1st Battalion, The Winnipeg Grenadiers, CASF » le 15 mars 1941.Note de bas de page 28 Il servit aux Bermudes et en Jamaïque, exerçant des tâches de garnison, de mai 1940 à octobre 1941.Note de bas de page 29 Le 27 octobre 1941, il s'embarqua pour Hong Kong, où il fut détruit en combattant pour la défense de la colonie.Note de bas de page 30 L'unité fut reconstituée le 10 janvier 1942.Note de bas de page 31 Elle servit au Canada dans un rôle de défense territoriale, en tant que composante des Défenses de Prince-Rupert, de la 8e division canadienneNote de bas de page 32 et participa à l'expédition à Kiska, en Alaska en tant que composante du 13e groupe brigade d'infanterie canadienne, servant du 16 août 1943 au 22 décembre 1943.Note de bas de page 33 Il s'embarqua pour la Grande-Bretagne le 25 mai 1944.Note de bas de page 34 Le 1er novembre 1944, il fut absorbé par le « 3rd Canadian Infantry Training Battalion, CASF » et baptisé « 3rd Canadian Infantry Training Battalion, Type A (Winnipeg Grenadiers), CIC, CASF ».Note de bas de page 35 Le 5 juillet 1945, il fut converti et rebaptisé « No. 10 Canadian Repatriation Depot, Type T, CIC, CASF ».Note de bas de page 36 Le dépôt fut dissous le 28 janvier 1946.Note de bas de page 37

Version PDF, 1,2 mo

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :