Médaille de l'OTAN Article 5 pour l'opération EAGLE ASSIST

Description officielle, admissibilité, critères et histoire de la Médaille de l'OTAN article 5 pour l'Op EAGLE ASSIST.

Médaille de l'OTAN Article 5 pour l'opération Eagle Assist

Médaille de l'OTAN Article 5 pour l'opération Eagle Assist

Contexte

L'Op EAGLE ASSIST a débuté le 12 octobre 2001 après la décision du Conseil de l'Atlantique Nord du 4 octobre de prendre des mesures en vue d'appliquer l'article 5 du Traité de Washington. Cette mesure faisait suite aux attaques terroristes lancées contre les États-Unis le 11 septembre 2001 et la mission avait pour but d'aider les forces américaines à contrôler l'espace aérien de l'Amérique du Nord. La mission a été jugée accomplie le 16 mai 2002.

Admissibilité et critères

La médaille est décernée aux militaires faisant partie du NAEW&C et ayant servi durant 30 jours consécutifs ou cumulatifs dans l'espace aérien des États-Unis d'Amérique et dans l'espace aérien de l'Amérique du Nord à la demande du NORAD entre le 12 octobre 2001 et le 16 mai 2002 :

  • Le personnel navigant accumulera une journée de service pour la première sortie de chaque journée dans la zone d'opérations; les sorties additionnelles accomplies la même journée ne seront pas créditées. Cette règle s'applique aux aéronefs de soutien et de combat ainsi qu’aux appareils de soutien comme les appareils de ravitaillement, de transport et de surveillance.
  • L’OTAN applique rigoureusement sa politique relative aux médailles et n’acceptera pas les demandes initiales de médailles de l’OTAN qui sont présentées plus de deux ans après le rapatriement du militaire de la zone de mission.
  • Les règles de l’OTAN stipulent que si une personne meurt ou est évacuée en raison de blessures ou pour des raisons médicales directement liées au service, elle sera considérée comme ayant satisfait aux critères de durée de service.

Description

Une médaille circulaire en bronze qui porte :

  • à l'avers, l'étoile de l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord enchâssée dans une couronne de feuilles d'olivier;
  • au revers, les inscriptions « ORGANISATION DU TRAITÉ DE L'ATLANTIQUE NORD » et « AU SERVICE DE LA PAIX ET DE LA LIBERTÉ », en anglais et en français.
  • Un anneau en bronze mesurant 12 mm qui retient le ruban et traverse une petite boule creuse située au haut d'une griffe fixée à la partie supérieure de la médaille.
  • Le ruban est bleu foncé OTAN avec une bande blanche verticale en son centre et une bande dorée au centre de la bande blanche. Le blanc représente la paix et le doré signifie qu’il s’agit d’une opération menée en vertu de l’article 5 du Traité de l’Atlantique Nord.

Barrette(s)

La médaille est toujours remise avec une barrette portant l'inscription « ARTICLE 5 ».

Port d'insigne

La médaille est portée dans l'ordre prescrit par la Directive canadienne sur les ordres, décorations et médailles et de la façon suivante :

  • du côté gauche de la poitrine, suspendue au ruban décrit ci-dessus, après la Médaille de l'OTAN pour l'ex‑République yougoslave de Macédoine et avant la Médaille de l'OTAN article 5 pour l'opération ACTIVE ENDEAVOUR.
  • La barrette est centrée sur le ruban.

Initiales honorifiques

L'utilisation d'initiales honorifiques n'est pas permise pour cette médaille.

Notes historiques

La médaille est accompagnée d’un certificat.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :