Ordre du mérite (OM)

Description officielle, critères d’admissibilité et histoire de L'Ordre du mérite (OM).

Ordre du mérite (OM)

Contexte

Établi en 1902 par le roi Édouard VII, l’Ordre du mérite est un ordre à niveau unique ne comportant pas de titre qui est décerné comme un cadeau personnel du Souverain. L’Ordre est limité à 24 membres. L’Ordre a une division militaire et une division civile.

Cette distinction est administrée par le Central Chancery of the Orders of Knighthood at St. James’s Palace (en anglais seulement) à Londres, au Royaume-uni.

Description

Une croix de couleur rouge et bleue émail à huit pointes placée sous la couronne impériale; il arbore en son centre, sur fond bleu émail entouré d’une couronne de laurier, les mots « For Merit » (Pour le mérite) en lettres d’or.

L’insigne de la division militaire (lorsqu’il est utilisé) se distingue par la présence d’épées croisées placées entre les angles de la croix de l’insigne.

Le ruban de l’Ordre du mérite est d’une largeur de 40 mm et mi-parti rouge et bleu; le bleu du ruban rappelle l’Ordre de la Jarretière et le rouge l’Ordre du Bain.

Barrette(s)

Il n’existe aucune barrette pour cet ordre.

Port de l'insigne

L’Ordre du mérite est porté après la Croix de la vaillance (CV) dans l’ordre prévu par la Directive canadienne sur les ordres, décorations et médailles.

Initiales

Les membres de l’Ordre du Mérite ont le droit de faire suivre leur nom des initiales honorifiques « OM ».

Notes historiques

Seulement quatre Canadiens ont été admis à l’Ordre depuis sa création : le très honorable William Lyon Mackenzie King, CP, OM, CMG (1947), le colonel Dr. Wilder Penfield, OM, CC, CMG, CD (1953), le très honorable Lester B. Pearson, CP, OM, CC, OBE (1971) et le très honorable Jean Chrétien, CP, OM, CC (2009).

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :