Opération Palladium

Le Canada apporte une précieuse contribution à la mission de l'OTAN en Bosnie-Herzégovine appelée Force de stabilisation ou SFOR. Les soldats canadiens ont été déployés pour la première fois dans les Balkans en février 1992 afin de participer à la Force de protection des Nations Unies (FORPRONU), qui a été mise sur pied pour protéger les non-combattants pendant la guerre qui a déchiré l'ex-Yougoslavie. Avec la signature de l'Accord-cadre général pour la paix, le 14 décembre 1995, à Paris, par suite de négociations menées à Dayton (Ohio), l'OTAN est entrée en Bosnie-Herzégovine avec une Force de mise en ouvre (IFOR) de 60 000 soldats pour s'assurer que les parties belligérantes respectent ses conditions.

La SFOR (nom que porte la force dirigée par l'OTAN depuis 1996) s'inscrit dans le cadre d'une initiative internationale d'envergure visant à aider la Bosnie-Herzégovine à se réorganiser en tant que pays européen démocratique. Sa mission consiste à décourager les actes de violence ou à intervenir lorsqu'il s'en produit et ainsi assurer la sécurité nécessaire à l'affermissement de la paix en Bosnie-Herzégovine, tout en instaurant un climat qui favorisera la progression du processus de paix sans la présence des forces de l'OTAN. Les patrouilles qu'effectuent la SFOR ont plus précisément pour but de permettre aux gens de vaquer sans peur à leurs occupations quotidiennes.

Le 2 décembre 2003, l'OTAN a confirmé qu'en raison de la forte amélioration du contexte de sécurité en Bosnie-Herzégovine, la SFOR réduirait ses effectifs, les faisant passer de 12 000 à 7 000 soldats d'ici juin 2004. Comme les autres pays membres de l'OTAN qui fournissent des troupes à la SFOR, le Canada a réduit son engagement proportionnellement à la diminution globale : la FOBH compte actuellement quelque 650 militaires et 185 civils.

La contribution globale du Canada à la mission de la SFOR est connue sous le nom d'opération Palladium . Chaque unité des Forces canadiennes déployée pour cette opération effectue une période de service de six mois, et chaque renouvellement est appelé rotation ou « Roto ». La rotation actuelle a commencé en avril 2004, et comme c'est la quatorzième, on la désigne « Roto 14 ». L'ensemble du contingent canadien au sein de la SFOR constitue la Force opérationnelle en Bosnie-Herzégovine (FOBH). Son quartier général et sa base de soutien se trouvent au camp Black Bear, à Velika Kladusa, dans le nord-ouest du pays, presque à la frontière de la Croatie.

La FOBH fait partie de la Brigade multinationale (nord-ouest), dont le quartier général se trouve à Banja Luka. La Brigade comprend aussi des contingents néerlandais et britanniques. Elle est commandée à tour de rôle par un brigadier-général de l'un des trois pays. Actuellement, c'est le Brigadier-général Stuart Beare, des Forces canadiennes, qui assume cette fonction.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :