Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées

Discours

Notes d'allocution

L'honorable Jody Wilson-Raybould, C.P., c.r., députée
Ministre de la Justice et procureur général du Canada
Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées

Lieu : Gatineau (Québec) : 3 août 2016

Priorité au discours prononcé

 

Good morning. Gilakas'la. Bonjour tout le monde.

Je vous remercie tous et toutes de vous être joints à nous aujourd'hui.

Je tiens aussi à remercier Claudette de nous accueillir sur le territoire traditionnel du peuple algonquin.

Je suis heureuse d'être ici aujourd'hui, en compagnie des ministres Bennett et Hajdu, ainsi que des aînés, pour cette annonce historique.

Tout d'abord, j'aimerais vous confier que j'ai été profondément émue d'avoir pu participer au rassemblement de ce matin et d'assister à la remise d'une magnifique boîte représentant tous les groupes autochtones du Canada aux commissaires de l'Enquête en présence des familles.

Ce passage symbolique du flambeau représente la tâche capitale que les Canadiens et Canadiennes ont confiée aux commissaires.

Comme ma collègue la ministre Bennett l'a mentionné, l'Enquête nationale sera axée sur les causes fondamentales des taux disproportionnés de crimes violents commis à l'égard des femmes et des filles autochtones, et sur l'ampleur de leur vulnérabilité à la violence.

Nous devons établir les causes de ces disparités et agir en vue d'y mettre un terme. Comme je l'ai dit au lancement du processus préalable à l'enquête en décembre, le gouvernement du Canada est déterminé à améliorer la situation, mais cela nécessitera des efforts de nombreux acteurs.

Alors que nous procédons au passage cérémoniel du flambeau, nous demandons aux responsables de la Commission d'aider les Canadiens à apprendre du passé, à examiner le présent et à recommander des mesures possibles en vue de mettre fin à cette tragédie nationale.

Dans le cadre des séances de consultation préalables à l'Enquête menées à l'échelle du pays, certaines des familles des femmes et des filles autochtones disparues ou assassinées nous ont confié qu'elles voulaient en savoir plus sur ce qui était arrivé à leurs proches, mais qu'elles avaient de la difficulté à obtenir de l'information à ce sujet. Pour les aider à obtenir ces renseignements, le ministère de la Justice accroîtra immédiatement l'aide financière qu'il verse aux provinces et aux territoires.

Plus précisément, le Ministère octroiera aux provinces et territoires un montant de 11,67 millions de dollars sur trois ans afin de les aider à mettre en place de nouvelles unités d'information et de liaison pour les familles au sein de leurs services d'aide aux victimes actuels respectifs. Une fois établies, ces unités travailleront directement avec les familles ainsi qu'avec les organismes et les administrations municipales, provinciales et territoriales afin d'aider les familles à trouver l'information qu'elles cherchent au sujet de leurs proches disparues ou assassinées.

Ces unités aideront de plus les familles à gérer le traumatisme et la douleur associés à la perte de leurs proches et les dirigeront vers les ressources disponibles pertinentes.

Le ministère de la Justice octroiera également un montant supplémentaire de 4,5 millions de dollars sur quatre ans afin d'appuyer les projets des services d'aide aux victimes à l'échelle du pays qui visent directement à aider les familles des femmes et des filles autochtones disparues ou assassinées. Ces fonds contribueront à combler les lacunes dans les secteurs où les besoins sont élevés en misant sur le travail des organismes autochtones et des programmes de services spécialisés d'aide aux victimes.

Les services ainsi financés s'inscriront dans l'objectif de l'Enquête–et dans l'engagement du gouvernement du Canada–de favoriser la réconciliation avec les peuples autochtones.

Nous sommes conscients que cette Enquête ne pourra réparer les injustices qui ont eu lieu dans le passé ou restaurer les vies perdues.

Mais nous avons espoir qu'elle contribuera à paver la voie vers la réconciliation.

Je vous remercie. Gilakas'la.


Recherche d'information connexe par mot-clés

L'hon. Jody Wilson-Raybould Justice Canada Droit

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

.

Date de modification :