Îles Melville et Deadman, Halifax, Nouvelle Écosse

Document d'information

Les îles Melville et Deadman sont situées sur la rive sud de la pittoresque baie du bras Northwest, à Halifax, en Nouvelle‑Écosse. Liées par leur  histoire, ces îles se trouvent de part et d’autre de la petite anse Deadman.

L’importance de l’histoire des îles réside dans leur rôle en tant que prison et de lieu qui dispense des soins médicaux aux prisonniers de guerre. Elles rappellent le rôle joué par la Nouvelle‑Écosse dans un réseau de prisons de guerre établi par l’Amirauté britannique en vertu d’accords internationaux sur le traitement des prisonniers de guerre. C’est le seul endroit connu du pays à avoir accueilli ce type d’établissement pendant les guerres de la Révolution française et la guerre de 1812. Ayant abrité une prison, un hôpital de guerre, un centre de quarantaine et un lieu de sépulture pour près de  400 personnes, la région offre un aperçu unique de la vie carcérale et des conditions de détention militaire.

Au début de la guerre qui oppose l’Angleterre à la France révolutionnaire en 1793, les autorités d’Halifax comprennent qu’elles seront impliquées dans les évènements mondiaux et commencent à prendre des dispositions pour l’incarcération des prisonniers ennemis. À la fin des années 1790, l’île Melville entre dans l’histoire militaire du Canada lorsque des prisonniers de guerre y sont détenus. Elle continuera à jouer ce rôle pendant la guerre de 1812, puis de nouveau de 1909 à 1939. Parce que l’Angleterre a adhéré aux accords sur le traitement des prisonniers de guerre, un centre de soins médicaux pour les ennemis capturés est établi à l’île Melville. Elle joue par la suite un rôle dans le début de l’immigration au Canada, en tant que centre de quarantaine et sert de prison militaire britannique pour les soldats accusés d’infractions militaires.

De 1803 à 1856, environ 400 personnes meurent sur l’île Melville, selon les registres d’inscription des prisonniers de guerre et ceux de l’hôpital. Il n’existe aucun cimetière militaire visible ou connu. Cependant, selon quelques documents du XIXe siècle, les morts étaient enterrés dans les environs. Selon l’histoire locale, ce serait à l’île Deadman qu’on aurait inhumé les morts.

 -30-

Titre de l'image: L’île Melville en 1878
Source de l'image: Notman; Scheuer, W., Act. 1873-1883 - Bibliothèque et Archives Canada dossier : 4353,
De: https://upload.wikimedia.org/wikipedia/en/e/e7/1878-melville.gif

Image intitulée: L¿île Melville en 1878.
Droit d¿auteur: Notman; Scheuer, W., Act. 1873-1883 - Bibliothèque et Archives Canada dossier : 4353
De: https://upload.wikimedia.org/wikipedia/en/e/e7/1878-melville.gif

Recherche d'information connexe par mot-clés

L'hon. Catherine McKenna Parcs Canada Histoire et archéologie

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :