L'arrivée de personnes déplacées au Canada de 1945 à 1951

Document d'information

Après la Seconde Guerre mondiale, plus de 157 000 personnes déplacées se réfugient au Canada. Elles saisissent l’opportunité de recommencer à neuf en venant fonder un nouveau foyer dans ce pays, ce qui contribue à renforcer le caractère multiethnique du Canada.

L’expression « personne déplacée » désigne alors toute personne déplacée à cause de la Seconde Guerre mondiale. Plusieurs de ces gens arrivent au Canada en provenance d’Europe entre la fin des hostilités en 1945 et la fermeture des camps de réfugiés de l’Organisation internationale pour les réfugiés (OIR) en 1951. Pour le Canada, l’arrivée de cette vague d’immigrants marque un jalon important de l’histoire de l’immigration au pays. Les Polonais et les Ukrainiens sont les plus nombreux à venir s’installer au Canada, mais des survivants de l’Holocauste et des Juifs ainsi que des Croates, des Tchécoslovaques, des Estoniens, des Hongrois, des Lettons, des Lithuaniens, des Roumains et des Yougoslaves, affluent aussi en grand nombre. Parmi ces êtres déracinés, il s’en trouve qui ont été condamnés aux travaux forcés ou faits prisonniers de guerre pendant l’occupation nazie d’une grande partie de l’Europe de l’Est, tandis que d’autres avaient choisi de quitter leur patrie plus tard, quand de nouveaux gouvernements communistes basés sur le modèle soviétique avaient été mis en place.

Les personnes déplacées, qui représentent le groupe le plus important de réfugiés du XXe siècle, attirent l’attention de la population canadienne sur la situation des apatrides et permettent l’adoption de dispositions plus favorables envers les réfugiés dans les politiques et pratiques en matière d’immigration au Canada. En outre, les personnes déplacées qui s’établissent au Canada contribuent à la renaissance de leurs groupes ethniques et ajoutent leurs voix à celles qui demandent que l’on reconnaisse la progression constante de la diversité culturelle du pays.

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, on rassemble les personnes déplacées à l’intérieur de camps dirigés par l’Administration des Nations Unies pour les secours et la reconstruction (UNRRA) et l’OIR. Le gouvernement du Canada, d’abord réticent à accueillir ces réfugiés, annonce en 1947 la création d’un programme visant à faire entrer au Canada les personnes déplacées. Elles seront engagées comme employés contractuels, surtout pour des contrats d’un an, afin de combler les besoins de main-d’œuvre en cette période de croissance économique, particulièrement dans les secteurs des mines, de la forêt, de l’agriculture, de l’industrie du vêtement et des services ménagers à domicile. Cette masse hétéroclite de réfugiés, où se retrouvent de nombreux professionnels diplômés, diffère des vagues d’immigrants précédentes composées principalement de travailleurs ou de fermiers. La plupart des personnes déplacées honorent leur contrat en acceptant des emplois peu rémunérés, souvent en région éloignée, et sont au départ forcées de quitter leur famille pour s’établir au pays. Bien que l’adaptation de ces personnes au Canada soit souvent difficile, nombre d’entre elles trouvent, en fin de compte, un emploi qui correspond mieux à leur expérience et à leur formation et sont en mesure de faire venir leur famille au pays. La plupart de ces gens s’établissent dans les quartiers ethniques des grandes villes du Canada.

 -30-

Titre de l'image :  Augustinas Kuolas, un lituanien, se tient dans l’embrasure de la porte d’un camps de réfugiés en avril 1948.
Source de l'image: Collections Canada, Bibliothèque et Archives Canada, MIKAN 3193462
De: http://data2.archives.ca/ap/a/a126106.jpg

Image : Augustinas Kuolas, un lituanien, se tient dans l¿embrasure de la porte d¿un camps de réfugiés en avril 1948.
Droit d¿auteur: Collections Canada, Bibliothèque et Archives Canada, MIKAN 3193462
De: http://data2.archives.ca/ap/a/a126106.jpg

Recherche d'information connexe par mot-clés

L'hon. Catherine McKenna Parcs Canada Histoire et archéologie

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :