Message de la ministre

Le français et l’anglais sont les deux langues officielles du Canada. Elles sont au cœur de qui nous sommes en tant que Canadiennes et Canadiens. La Loi sur les langues officielles est un puissant symbole de la diversité et de l’inclusion au sein de notre société, quelle que soit notre langue maternelle. Partout au pays, la population peut témoigner de la riche histoire des langues officielles et être fière de son patrimoine linguistique.

En 1969, le Canada s’est donné une Loi sur les langues officielles afin de concrétiser le rêve d’un pays qui repose sur la coexistence pacifique entre deux grandes communautés linguistiques, francophone et anglophone, vivant ensemble et bâtissant un pays respectueux de sa diversité.

Les deux langues officielles encadrées par cette loi appuient un modèle de vivre ensemble qui fait l’envie de nombreux pays. En proclamant l’égalité du français et de l’anglais dans ses institutions, le Canada traçait la voie pour que ses citoyens travaillent ensemble à un avenir commun dans un cadre bilingue. C’est dans ce cadre que les Canadiennes et les Canadiens font aussi vivre la diversité culturelle. Source d’harmonie sociale, le bilinguisme constitue un avantage au plan international et un atout économique précieux liés à notre capacité de faire des affaires dans les deux langues officielles du pays à travers le monde.

Il est maintenant temps de procéder à une modernisation de cette loi, afin de la maintenir au diapason des aspirations des Canadiennes et des Canadiens. Notre objectif est clair, nous modernisons la Loi sur les langues officielles afin de la renforcer.

Notre vision pour cette modernisation est celle d’une Loi qui fait rayonner les langues officielles de notre pays, qui témoigne de la vitalité des communautés de langue officielle en situation minoritaire et qui appuie mieux ces communautés face aux défis démographiques qu’elles doivent relever au quotidien. C’est aussi celle d’une Loi qui est mieux comprise et qui est mise en œuvre au bénéfice de tous les Canadiennes et Canadiens.

Nos deux langues officielles représentent un capital économique, social et culturel important. Nous avons la responsabilité comme pays de le faire fructifier. Et à titre de ministre des Langues officielles, j’ai le mandat de mener cette modernisation à bon port afin que ce capital demeure précieux pour des générations à venir.

L’honorable Mélanie Joly, C.P., députée
Ministre du Développement économique et des Langues officielles

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

.

Date de modification :