Vidéo - Monument de la Marine royale canadienne (version artiste) – Décod'ART - Monuments du patrimoine

Transcription

Transcription de Monument de la Marine royale canadienne (version artiste) – Décod’ART - Monuments du patrimoine

[Signature de Patrimoine canadien]

Narrateur : « Cette capsule est présentée par Patrimoine canadien. »

[Gros plan de Al McWilliams]

Narrateur : « L’artiste canadien de Vancouver en Colombie-Britannique Al McWilliams a travaillé avec les architectes Joost Bakker et Bruce Haden pour concevoir le monument que vous regardez. »

[Le monument, la pointe de terre et la rivière]

Narrateur : « N’hésitez pas à parcourir le site et notez qu’au lieu d’être un objet central, le Monument de la Marine royale canadienne est un espace ouvert façonné de manière distinctive au centre du débarcadère Richmond. »

« Lors de leur première visite du site du débarcadère Richmond, tous trois ont vu que la configuration de l’emplacement ne devait être réaménagée que très subtilement. La forme de cette péninsule, … »

[Des navires de la Marine royale canadienne en mer, auquel flottent des drapeaux canadiens]

Narrateur : « emblable à la proue d’un navire, faisait aussi écho à la forme du Canada, un pays à la triple réalité côtière entouré d’eau. Ils voulaient reconnaître ce lien en se servant de la configuration du terrain pour créer un espace évoquant cette réalité et tirer avantage de l’énergie naturelle du site. »

[Gros plan de deux membres de la Marine royale canadienne sur un navire]

Narrateur : « Le défi des artistes était de trouver une façon de créer un monument d’importance nationale qui refléterait le passé, le présent et l’avenir de la Marine royale canadienne pour qu’ainsi son concept soit intemporel. »

[Un mur de marbre et une sphère dorée sur le dessus, composantes du monument]

Narrateur : « Durant le processus de création, ils ont développé une idée assez claire de la disposition des différents éléments et de la configuration de l’emplacement. »

[Photo d’un habitacle]

Narrateur : « Les formes étaient là dans leur imagination, un peu désordonnées, mais elles n’avaient besoin que d’un ancrage. Puis, Al McWilliams eu un éclair de génie en lisant Watermark, … »

[Esquisse de la forme du monument]

Narrateur : « … du poète russe Joseph Brodsky. L’un de leurs problèmes était l’eau, un élément assez important pour la Marine; mais comment composer avec lui? »

[Maquette du monument]

Narrateur : « Brodsky mentionnait que lorsque vous êtes sur un navire, ce ne sont pas vos yeux, vos oreilles…qui vous disent que vous êtes sur l’eau, mais vos pieds : « L’eau trouble notre sens de l’horizontalité » »

[Vue du monument en hiver avec la rivière gelée et le Parlement en arrière-plan]

Narrateur : « À l’instant où McWilliams lisais cela, Joost Baker lui a envoyé des images de l’opéra d’Oslo, un édifice de marbre blanc s’avançant dans l’eau qui l’entoure. »

[Composantes du monument : l’ancre, le mur de marbre et une sphère dorée au sommet]

Narrateur : « Cette coïncidence a permis aux formes et aux matériaux avec lesquels ils travaillaient de s’unir. Le concept évoque les multiples facettes de la Marine par l’utilisation de couleurs soutenues : … »

[Manche d’un uniforme montrant les couleurs de la Marine : le noir, le blanc et l’or]

Narrateur : « le noir, le blanc et l’or. »

[Gros plan d’une partie du mur de marbre, la caméra monte vers la sphère dorée]

Narrateur : « Des matériaux nobles comme le marbre, le granit et la feuille d’or ont été utilisés pour créer une forme et un lieu riche de sens. »

[Gros plan d’une partie du mur, la caméra se déplace vers la sphère dorée]

Narrateur : « Pour délimiter le lieu de réflexion, l’arc double de chênes … »

[Vue globale du site avec des chênes en avant-plan, un drapeau flotte au mât]

Narrateur : « … symbolise « le Cœur de chêne », la marche officielle de la Marine royale canadienne. Le terrain gazonné en pente douce a été conçu pour la commémoration annuelle de la bataille de l’Atlantique … »

[Des membres de la Marine royale canadienne assistent à une cérémonie au pied d’un monument commémoratif en forme de croix, un avion dans un ciel ensoleillé]

Narrateur : « … lors de laquelle sont réunis les éléments essentiels à la cérémonie : la garde d’honneur, la cloche, le drapeau, l’aumônier et les couronnes de fleurs que l’on dépose. »

[Un mur de marbre et une sphère dorée, composantes du monument]

Narrateur : « Au cœur du monument se trouve la signature navale, une imposante structure incurvée de marbre blanc reposant sur un socle de granit incliné et mouvant. Elle évoque maintes références à la Marine, des voiliers … »

[Illustration du site du monument éclairé la nuit]

Narrateur : « … d’autrefois à la tenue navale, en passant par le design moderne discret et, le soir, éclairée par la base, la coque d’un navire à flot. »

[D’un côté du mur, la devise de la marine « Prêt oui prêt » est inscrite et sur l’autre côté, sont inscrits les honneurs récoltés lors des grandes batailles de l’histoire navale du Canada]

Narrateur : « En vous approchant, vous pouvez voir du côté ouest la devise de la Marine « PRÊT OUI PRÊT » gravée dans le marbre. Les honneurs de guerre, qui représentent toutes les guerres qui ont une importance particulière dans notre histoire navale, sont gravés du côté est de cette forme où la seule partie de la dalle ou du pont de granit qui est au niveau … »

[Gros pan d’une partie du mur avec la sphère dorée, la caméra se déplace vers le socle du mur]

Narrateur : « … permet aux gens de se tenir debout plus aisément pour prendre le temps de lire et de contempler. Le socle de granit incliné trouble notre sens de l’horizontalité alors que le corps cherche à s’aligner sur une surface mouvante — une sensation de mouvement inhérent à l’expérience de la navigation. »

[Gros plan d’éléments taillés dans la base du monument]

Narrateur : « Dans ce plan incliné sont incrustées deux bandes de bronze alignées sur les axes nord-sud et est-ouest, en référence à la navigation et à notre triple réalité côtière. Le plus reconnaissable des symboles de la Marine … »

[Symbole nautique universel, une ancre entourée d’une corde]

Narrateur : « … l’ancre engagée, est en granit noir et repose sur la dalle du socle, pointant symboliquement vers l’eau et la Colline du Parlement. »

[Un mât de navire et une sphère dorée au sommet, la caméra se déplace vers la base du mât et on aperçoit le mur et une deuxième balle dorée en arrière-plan]

Narrateur : « Le mât de la Marine est un symbole présent sur tous les navires et dans les bases et les réserves navales. Il donne un deuxième contrepoint spatial dans l’enceinte du monument. Deux sphères dorées surmontent la signature navale et le mât. Ces sphères représentent le soleil, la lune, les étoiles et la portée internationale de la Marine royale canadienne. »

[Gros plan de la sphère sur le dessus du mur]

Narrateur : « Elles illustrent à la fois la dimension cruciale des communications et de la navigation. Le léger décentrement de la sphère dorée qui se détache de la signature navale de marbre blanc contribue à troubler notre sens de l’horizontalité. »

[Le mur et la sphère]

Narrateur : « Les réflexions qui sous-tendent la vision du site consacré au monument sont : le mouvement et le flot; … »

[Un iceberg et un navire sur la mer en arrière-plan; deux marins sur le pont d’un navire; les premières recrues de la Marine royale canadienne]

Narrateur : « … l’ouverture et la nature; la navigation et la communication; la tradition et l’innovation; … »

[Un membre de la Marine royale canadienne de profil, un drapeau canadien et en arrière-plan, un navire en mer]

Narrateur : « … la réflexion et la commémoration. »

[Mot-symbole Canada]

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :