Vidéos - Mémoire de Flandre (versions poèmes) – Décod’ART

Il y a deux traductions du poème en français :

Au champ d'honneur

Transcription

Transcription de Au champ d'honneur (version poème)

(Adaptation du poème: In Flanders Fields, de John McCrae)

[Photographie du champ d’honneur montrant les tombes des soldats]

Narrateur : « Au champ d'honneur, les coquelicots
Sont parsemés de lot en lot
Auprès des croix; et dans l'espace
Les alouettes devenues lasses
Mêlent leurs chants au sifflement
Des obusiers. »

[Portrait de John McCrae]

Narrateur : « Nous sommes morts
Nous qui songions la veille encor'
À nos parents, à nos amis,
C'est nous qui reposons ici
Au champ d'honneur. »

[Gros plan de la tête de la statue de bronze de John McCrae, gros plan de sa main tenant le poème]

Narrateur : « À vous jeunes désabusés
À vous de porter l'oriflamme
Et de garder au fond de l'âme
Le goût de vivre en liberté.
Acceptez le défi, sinon
Les coquelicots se faneront
Au champ d'honneur. »

(Adaptation signée Jean Pariseau, CM, CD, D. ès L. (histoire).)

Les cimetières flamands

Transcription

Transcription de Les cimetières flamands (version poème)

(traduit par J.P. van Noppen)

[Photographie des tombes des soldats]

Narrateur : « Sous les rouges coquelicots des cimetières flamands,
Qui parmi les rangées de croix bougent dans le vent,
Nous sommes enterrés. Et dans le bleu des cieux,
Les alouettes encore lancent leur cri courageux
Que plus personne n’entend sous le bruit des canons. »

[Portrait de John McCrae]

Narrateur : « Nous sommes morts : il y a à peine quelques jours,
Nous connaissions les joies de la vie, de l’amour,
La fraicheur de l’aurore, les lueurs du ponant.
Maintenant nos corps sans vie reposent en sol flamand. »

[Gros plan de la tête de la sculpture, gros plan de la main tenant le poème]

Narrateur : « Nos mains inanimées vous tendent le flambeau :
C’est à vous, à présent, de le tenir bien haut,
De contre l’ennemi reprendre la querelle.
Si vous ne partagez des morts la foi rebelle,
Nos corps ne pourront pas dormir paisiblement
Sous les rouges coquelicots des cimetières flamands. »

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :