Monument canadien pour les droits de la personne

Photo d’une plaque de pierre vue en contre-plongée
Monument canadien pour les droits de la personne

Situé au centre-ville d’Ottawa, ce monument est le premier du monde à avoir été consacré aux droits de la personne. Il rappelle les luttes historiques de tous les peuples pour obtenir et sauvegarder leurs droits fondamentaux. Cette œuvre symbolise l’engagement des Canadiens à vivre en paix dans une société fondée sur ces droits.

Le portail est gravé des premiers mots de la Déclaration universelle des droits de l’homme des Nations Unies: « Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits ». À l’intérieur du monument, les mots « égalité », « dignité » et « droits » sont gravés en 73 langues des Premières nations du Canada sur des plaques de granit. Ces plaques soulignent le rôle essentiel de la langue dans la préservation des cultures.

Le 24 septembre 1998 a marqué le 50e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme des Nations Unies. Pour l’occasion, le président sud-africain Nelson Mandela a dévoilé une plaque commémorative au monument en hommage à John Peters Humphrey. Ce juriste canadien a rédigé la première ébauche de la Déclaration alors qu’il était directeur de la Division des droits de l’homme des Nations Unies.

L’œuvre a été créée par Melvin Charney en 1989 et dévoilée en 1990 par le Dalaï Lama, chef en exil des bouddhistes tibétains.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :