Vidéo – LCol Charles-Michel d'Irumberry de Salaberry (version jeunesse) - Décod'ART - Monuments du patrimoine

Transcription

Transcription de LCol Charles-Michel d’Irumberry de Salaberry (version jeunesse)

[Signature de Patrimoine canadien]

Narrateur : « Cette capsule est présentée par Patrimoine canadien. »

[Le torse et la tête de la statue de bronze du LCol Charles-Michel d’Irumberry de Salaberry]

Narrateur : « Ce héros de la guerre de 1812 avait un nom assez long : Charles-Michel d’Irumberry de Salaberry.

En ces temps-là, les garçons s’engageaient dans l’armée à un jeune âge — par exemple, de Salaberry avait seulement 14 ans lorsqu’il s’est enrôlé. »

[Portrait de de Salaberry]

Narrateur : « Il a quitté sa maison près de Québec et il a servi dans l’armée britannique en Europe et dans les Antilles. C’était un bon soldat et il est devenu officier — lieutenant-colonel — en charge d’autres soldats. »

[Gros plan de la tête de la statue]

Narrateur : « Lorsque les Américains ont essayé d’entrer sur Montréal, de Salaberry les a arrêtés à la bataille de Châteauguay. »

[Illustration de de Salaberry défendant la rivière Chateauguay]

Narrateur : « Les troupes américaines étaient de beaucoup supérieures aux troupes britanniques, mais de Salaberry a réussi à faire croire aux Américains qu’ils avaient en fait une force inférieure à celle des Britanniques et que leur cause semblait perdue. Les Américains ont abandonné et de Salaberry est devenu célèbre. »

[Gros plan de la médaille sur sa poitrine]

Narrateur : « L’uniforme qu’il porte explique qui il était et ce qu’il a accompli. Par exemple, la médaille sur sa poitrine montre qu’il était Compagnon de l’Ordre du Bain, un honneur très ancien, qui signifie que les Britanniques le considéraient comme un leader militaire courageux. »

[Gros plan du chapeau]

Narrateur : « Le chapeau qu’il porte, qui s’appelle un bicorne, l’identifie aussi comme un officier. Vois-tu comment il n’est pas centré sur sa tête? Certains commandants le portaient de cette façon pour voir mieux. »

[Vue de la statue des pieds en remontant jusqu’à la tête]

Narrateur : « Vas-y, touche la statue pour voir si tu peux ressentir les textures lisses et rugueuses sous tes doigts. Tu peux même fermer les yeux et essayer de deviner ce que tu touches. »

[Portrait de Marlene Hilton Moore]

Narrateur : « Écoute le clip sur la création de cette sculpture par l’artiste Marlene Hilton Moore pour en savoir plus. »

[Mot-symbole Canada]

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

.

Date de modification :