Nouveau financement de la recherche à l’aide d’hydrophones et de radars océanographiques pour la surveillance des milieux marins

Communiqué de presse

Vancouver (Colombie-Britannique) --  Les milieux côtiers et marins du Canada occupent une place centrale dans le patrimoine, la culture et l’économie des Canadiens. Le gouvernement du Canada croit en l’importance de fournir un appui significatif en vue d’améliorer les données scientifiques concernant nos océans. Les investissements dans la science consentis grâce au Plan de protection des océans joueront un rôle important dans l’amélioration de la sécurité maritime et la protection des espèces marines du Canada.

Aujourd’hui, l’honorable Dominic LeBlanc, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, a annoncé un nouvel investissement de 7,2 millions de dollars dans la recherche pour permettre à Ocean Networks Canada (ONC) de l’Université de Victoria, de soutenir l’utilisation accrue des technologies d’hydrophones et océanographiques numériques de renommée mondiale, qui bénéficieront à nos environnements côtiers.

Dans le cadre de cette initiative, un réseau de dispositifs d’écoute sous-marine et de radars océanographiques sera utilisé pour surveiller le bruit sous-marin et les courants océaniques dans des zones clés de la côte de la Colombie-Britannique. Cet investissement améliorera le réseau existant des stations d’écoute sous-marine le long de la côte du Pacifique, en particulier dans les habitats clés, tels que ceux qu’utilisent les épaulards.

Les données recueillies de ce réseau élargi d’hydrophones permettront de mieux comprendre l’environnement acoustique sous-marin, et serviront à étayer les mesures prises lors des stratégies d’atténuation visant à protéger les mammifères marins, comme les épaulards. ONC gérera et analysera les données acoustiques sous-marines pour mesurer le bruit sous-marin dans les habitats clés des mammifères marins.

Cet investissement permettra également de fournir plus de données concernant la vitesse et la direction des courants océaniques. Ces renseignements ont le potentiel d’améliorer la navigation et l’intervention en cas d’urgence.

L’amélioration et l’expansion du réseau d’observation de l’océan nous permettra, en fin de compte, de mieux comprendre nos milieux côtiers.


Citations

« Notre gouvernement est résolument engagé envers la protection de nos océans pour les générations à venir. Nous sommes ravis de collaborer avec Ocean Networks Canada pour parvenir à une meilleure compréhension de notre environnement sous-marin, ce qui se traduira par une meilleure intervention en cas d’incidents maritimes et la conservation des écosystèmes marins ».

L’honorable Dominic LeBlanc, C.P., c.r., député, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne 

« Les technologies novatrices de ONC de même que son expertise relative aux observatoires amarrés, aux capteurs interactifs, et à la gestion des données volumineuses, permettent une prise de décision éclairée et reposant sur des données scientifiques pour mieux gérer les océans, atténuer les catastrophes et protéger l’environnement. Grâce à ces technologies, le Canada conserve sa place au premier plan d’un secteur qui crée des avantages économiques et des emplois bien payés pour les Canadiens ».

Jamie Cassels, c.r. Président, Université de Victoria

« Ocean Networks Canada est impatient de travailler avec Pêches et Océans Canada pour des produits qui s’harmonisent bien avec les objectifs du Plan de protection des océans ».  

Kate Moran, Ph. D., Présidente-directrice générale, Ocean Networks Canada

Faits en bref

  • Ces nouveaux investissements dans la recherche sont financés dans le cadre du Plan de protection des océans de 1,5 milliard de dollars, qui a été annoncé en novembre 2016. Le Plan de protection des océans crée un système de sécurité maritime de classe mondiale qui offre des possibilités économiques aux Canadiens aujourd’hui, tout en protégeant nos côtes et en gardant nos eaux propres pour les générations futures.

Liens connexes

Personnes-ressources

Relations avec les médias
Pêches et Océans Canada
613-990-7537
Media.xncr@dfo-mpo.gc.ca   

Laura Gareau
Attachée de presse
Cabinet du ministre
Pêches et Océans Canada
613-992-3474
Laura.Gareau@dfo-mpo.gc.ca

C-AC-17-35F

Internet : www.dfo-mpo.gc.ca

Aimez notre page Facebook https://www.facebook.com/PechesOceansCanada

Suivez-nous sur Twitter!   www.Twitter.com/MPO_DFO

Suivez-nous sur Twitter!  https://twitter.com/MPO_Science


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :