La réconciliation au cœur du travail de Pêches et Océans Canada et de la Garde côtière canadienne 

Communiqué de presse

Le 21 juin, 2019

Ottawa (Ontario) — Il n’existe pas de relations plus importantes pour le gouvernement du Canada que celles avec les peuples autochtones. Notre gouvernement s’est engagé à faire progresser le renouvellement des relations avec les collectivités autochtones, en se fondant sur la reconnaissance des droits, le respect, la coopération et le partenariat. Nous travaillons à moderniser et à renforcer les structures avec le gouvernement fédéral pour soutenir le renforcement des capacités autochtones et la vision de l’autodétermination.

Aujourd’hui, le ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, l’honorable Jonathan Wilkinson, a souligné la Journée nationale des peuples autochtones en annonçant que Pêches et Océans Canada et la Garde côtière canadienne s'engagent à adopter une approche à long terme et à l'échelle de l'ensemble du Ministère pour favoriser une Réconciliation significative avec les peuples autochtones dans les domaines des pêches, des océans, des habitats aquatiques et des voies maritimes. Grâce à cet engagement, le Ministère élabore une stratégie de Réconciliation.

Cette nouvelle stratégie de Réconciliation guidera les membres de l’équipe pour qu’ils :

  • reconnaissent la relation historique que le Ministère entretient avec les peuples autochtones;
  • s’appuient sur les points forts des relations, des outils et des processus existants;
  • assurent la collaboration avec les peuples autochtones pour le renouvellement des lois, des politiques, des programmes et des pratiques opérationnelles;
  • ajustent les approches en fonction des besoins et des différences d’ordre géographique, culturel, social, économique et sur le plan des capacités;
  • soutiennent la prévisibilité et la stabilité opérationnelles;
  • combinent les activités lorsque c’est possible, pour faciliter la mise en place de processus efficaces et contribuer à renforcer les capacités;
  • assurent la coordination au sein du Ministère et avec les autres ministères du gouvernement;
  • accordent le temps nécessaire à l’établissement de relations, en reconnaissant que la réconciliation est un engagement à long terme;
  • soient soucieux d’inclure les détenteurs de droits, les intervenants, les gouvernements provinciaux et territoriaux et tous les Canadiens.

La nouvelle stratégie est un guide interne qui aidera les employés à comprendre pourquoi la Réconciliation est si importante dans leur travail au quotidien et à quel point elle est si efficace. Cette stratégie, l’une des premières du genre parmi les ministères fédéraux, s’appuie sur le travail que le Ministère accomplit déjà dans l’ensemble du pays pour renforcer les relations avec les peuples autochtones, reconnaître l’autodétermination et réduire les écarts socioéconomiques.

Cette approche est l'une des premières du genre parmi les ministères du gouvernement fédéral; il s'agit d'un plan d'action pratique. Nous mettrons en œuvre un processus de suivi et de communication des résultats, nous continuerons d'évoluer au fil du temps pour nous adapter à l'évolution des besoins et de la rétroaction, tout en reposant sur les succès accomplis et les expériences acquises. Le Ministère collaborera avec ses partenaires autochtones et les intervenants ministériels à l’évolution et à la mise en œuvre de la stratégie.

La nouvelle stratégie annoncée aujourd'hui s'appuie sur le travail que le Ministère accomplit déjà dans l'ensemble du pays pour renforcer les relations avec les collectivités autochtones, reconnaître l'autodétermination et réduire les écarts socioéconomiques. Ce travail comprend :

  • d'importants nouveaux investissements pour renouveler et élargir les programmes ministériels autochtones;
  • la mise en œuvre du Plan de protection des océans, en coopération avec les collectivités autochtones et côtières grâce à des programmes comme le Fonds pour la restauration côtière, visant à trouver des solutions communautaires pour mieux protéger et restaurer nos côtes;
  • la reconnaissance du savoir autochtone en veillant à ce qu'il soit intégré aux décisions relatives à la protection de l'habitat, conformément à une Loi sur les pêches modifiée;
  • la création d'une nouvelle région de l'Arctique, afin de placer les Inuits et les autres peuples autochtones du Nord au cœur de nos décisions.

L’annonce d’aujourd’hui s'inscrit dans l'engagement de notre gouvernement et de notre Ministère à reconnaître et à mettre en œuvre les droits autochtones et les droits issus de traités liés aux pêches, aux océans, à l’habitat aquatique et aux voies navigables marines conformément à l’article 35 de la Loi constitutionnelle de 1982, à la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones, et aux principes concernant la relation du gouvernement du Canada avec les peuples autochtones.

Citations

« Aujourd’hui, à l'occasion de la Journée nationale des peuples autochtones, tous les Canadiens ont l'occasion de reconnaître l'importance des valeurs, des cultures et des traditions autochtones et de réfléchir non seulement à leur importance, mais aussi à l'énorme contribution au tissu de ce pays que les collectivités autochtones d'un océan à l'autre continuent à apporter. Il n'y a pas de relation plus importante pour notre gouvernement que celle avec les peuples autochtones. À Pêches et Océans Canada et à la Garde côtière canadienne, nous respectons cet engagement. Nous en sommes conscients et nous travaillons à l'élaboration d'une feuille de route pour l'ensemble du Ministère, afin de faire progresser la Réconciliation à tous les niveaux de travail. Cette nouvelle stratégie constitue une étape concrète vers un changement transformateur dans la façon dont notre principal ministère fédéral aborde l'engagement avec les collectivités autochtones. Alors que nous continuons d'aller de l'avant et d'élargir nos efforts de collaboration avec les peuples autochtones, ces partenaires font partie intégrante de l'évolution et de la mise en œuvre de la stratégie de Réconciliation de mon ministère. »

L’honorable Jonathan Wilkinson, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

Personnes-ressources

Jocelyn Lubczuk
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Pêches et des Océans 
et de la Garde côtière canadienne
343-548-7863
Jocelyn.lubczuk@dfo-mpo.gc.ca

Relations avec les médias
Pêches et Océans Canada
613-990-7537
Media.xncr@dfo-mpo.gc.ca

Restez branchés


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :