Le gouvernement du Canada et la Province de la Colombie-Britannique annoncent des investissements dans des projets de restauration de l’habitat et de conservation du saumon sauvage sur l’île de Vancouver

Communiqué de presse

Victoria (C.-B.) — Des stocks de poissons sauvages en santé sont cruciaux pour assurer la prospérité économique et la vitalité du tissu social des collectivités côtières de la Colombie-Britannique, et sont aussi fondamentaux à la culture de nombreuses collectivités autochtones.

L’accent mis sur la recherche scientifique et les projets de restauration s’inscrit dans le cadre d’une approche globale visant à contrer les déclins des stocks de saumon, qui comprend la réinstauration des mesures de protection du poisson et de son habitat dans la Loi sur les pêches modernisée, des mesures scientifiques de gestion des pêches, l’examen des préoccupations concernant la prédation et la mise en œuvre d’un plan pour combattre les changements climatiques.

Aujourd’hui, le ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, l’honorable Jonathan Wilkinson, et la députée provinciale de Courtenay-Comox, Ronna-Rae Leonard, ont annoncé quatre projets sur l’île de Vancouver dans le cadre du Fonds de restauration et d’innovation pour le saumon de la Colombie-Britannique (FRISCB), représentant un investissement total de près de 2,2 millions de dollars. Ces projets sont dirigés par :

  • L’Université de Victoria qui appuiera le rétablissement et l’évaluation du sébaste de la C.-B. au moyen d’activités de sensibilisation et d’une science citoyenne, mettant l’accent sur la sensibilisation des pêcheurs à la réglementation (grâce à l’application MyCatch), et par une évaluation de l’efficacité des dispositifs de descente pour le sébaste dans la réduction de la mortalité du sébaste. L’Université de Victoria travaillera en partenariat avec les universités, les organismes de conservation et les Premières Nations locales.
  • Le BC Centre for Aquatic Health Sciences et ses partenaires, incluant la BC Salmon Farmers Association, qui établira un laboratoire de traitement dans la région de Campbell River afin d’accroître la capacité de recherche et de diagnostic, en vue de cerner et d’examiner les menaces pour la santé des poissons et les interactions entre les stocks d’élevage et les stocks sauvages.
  • Le district régional de la vallée de Cowichan et ses partenaires, y compris les tribus de Cowichan, qui effectueront une évaluation de la frontière naturelle du lac Cowichan afin d’appuyer la construction de nouvelles infrastructures essentielles de stockage de l’eau et d’assurer les débits nécessaires au maintien des populations de saumon de la rivière Cowichan.
  • La Comox Valley Project Watershed Society, en collaboration avec la Première Nation de K’ómoks, le Collège North Island et d’autres partenaires, qui appliquera et mettra à l’essai des méthodes d’identification, de cartographie et de quantification des populations importantes de poissons fourrages et leurs habitats. Ces travaux contribueront à la conservation d’importantes sources de nourriture pour le saumon du Pacifique, y compris le saumon quinnat et le saumon coho.

Les projets financés dans le cadre du FRISCB feront progresser les travaux d’amélioration des habitats du saumon afin d’aider à soutenir le secteur du poisson et des fruits de mer de la Colombie-Britannique et d’assurer la durabilité du saumon sauvage du Pacifique et d’autres stocks de poissons sauvages. Au cours des cinq prochaines années, les investissements effectués dans le cadre du FRISCB contribueront à assurer la viabilité environnementale et économique à long terme des pêches sauvages de la Colombie-Britannique ainsi que la résilience d’emplois de la classe moyenne face aux défis des changements climatiques et à l’évolution des conditions économiques.

Le financement provenant du FRISCB est ouvert aux collectivités autochtones, aux associations de l’industrie, aux organisations non gouvernementales de l’environnement et aux établissements d’enseignement. Chaque demande de financement est examinée et approuvée par Pêches et Océans Canada et par le gouvernement de la Colombie-Britannique. Les investissements réalisés dans le cadre de ce programme profiteront à la pêche commerciale et récréative et à l’aquaculture, ainsi qu’aux initiatives scientifiques et de recherche.

Citations

« Notre gouvernement comprend la nécessité de protéger et de restaurer les habitats du saumon comme élément clé de notre plan pour maintenir et rétablir les populations de saumon sauvage. Grâce aux investissements effectués en vertu du Fonds de restauration et d’innovation pour le saumon de la Colombie-Britannique, nous prenons des mesures décisives pour améliorer la situation et l’habitat dans les voies navigables à l’échelle de la province. En travaillant en partenariat avec la Province de la Colombie-Britannique, je suis persuadé que nous pouvons réaliser et que nous réalisons des progrès importants dans la protection et l’amélioration de nos stocks de poissons sauvages et dans le renforcement de notre industrie de la pêche pour répondre à nos besoins actuels et à ceux des générations à venir. »

L’honorable Jonathan Wilkinson, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

« Les rivières insulaires sont une bouée de sauvetage pour le saumon de la Colombie-Britannique et, ces dernières années, les rivières et les poissons ont été menacés par les effets des changements climatiques. Ces projets soutiennent les populations et l'habitat du saumon sauvage à différentes étapes de leur cycle de vie et sont le fruit de la collaboration entre les membres des Premières Nations, les gouvernements, les universités et les organismes sans but lucratif de la Colombie-Britannique dans le cadre de notre engagement commun envers le saumon sauvage. »

L’honorable Lana Popham, ministre de l’Agriculture de la Colombie-Britannique

Faits en bref

  • De plus amples renseignements sur les 23 projets initiaux sélectionnés pour un financement par le FRISCB sont accessibles en ligne ici.

  • Le Fonds de restauration et d’innovation pour le saumon de la Colombie-Britannique est un programme à coûts partagés entre le gouvernement fédéral (70 %) et le gouvernement provincial (30 %).

  • Le gouvernement du Canada investit jusqu’à 100 millions de dollars sur cinq ans dans le Fonds de restauration et d’innovation pour le saumon de la Colombie-Britannique et verse une contribution unique de 5 millions de dollars au Fonds de dotation pour le saumon du Pacifique.

  • Le gouvernement de la Colombie-Britannique investit 42,85 millions de dollars sur cinq ans et a accordé une subvention unique de 5 millions de dollars à la Fondation du saumon du Pacifique.

  • Les collectivités autochtones, les organisations commerciales des secteurs des pêches sauvages et de l’aquaculture, les pêches récréatives ainsi que des organisations non commerciales comme les universités et les établissements de recherche, les associations de l’industrie et les groupes de conservation peuvent présenter une demande.

  • Le saumon fait partie d’un réseau trophique complexe, tant en eau douce qu’en milieu marin, qui touche aussi bien le zooplancton minuscule que les grands mammifères, comme les baleines et les ours, ainsi que les oiseaux de proie.

  • Le saumon sauvage est important sur le plan culturel pour de nombreuses Premières Nations de la Colombie-Britannique. Le saumon sauvage s’inscrit également dans la longue tradition de pêche récréative et sportive de la province, qui est directement liée à son industrie touristique.

  • D’autres possibilités de présenter une demande de financement seront offertes à l’automne 2019. Les détails et les dates exactes seront communiqués à une date ultérieure

Liens connexes

Personnes-ressources

Jocelyn Lubczuk
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Pêches, des Océans
et de la Garde côtière canadienne
343-548-7863
Jocelyn.lubczuk@dfo-mpo.gc.ca

Relations avec les médias
Pêches et Océans Canada
613-990-7537
Media.xncr@dfo-mpo.gc.ca

Restez branchés

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :