Le gouvernement du Canada et la Province de l’Île-du-Prince-Édouard financent des projets pour stimuler l’innovation et la productivité dans le secteur de l’aquaculture et de la transformation des produits de la mer

Communiqué de presse

Sean Casey, secrétaire parlementaire du ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne et député de Charlottetown, l’honorable Jamie Fox, ministre des Pêches et des Communautés de l’Î.-P.-É, et Wayne Easter, député de Malpeque, Î.-P.-É, en compagnie des récipiendaires à l’annonce du Fonds des pêches de l’Atlantique.
Sean Casey, secrétaire parlementaire du ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne et député de Charlottetown, l’honorable Jamie Fox, ministre des Pêches et des Communautés de l’Î.-P.-É, et Wayne Easter, député de Malpeque, Î.-P.-É, en compagnie des récipiendaires à l’annonce du Fonds des pêches de l’Atlantique.

Le 15 août 2019

Charlottetown (Île-du-Prince-Édouard) — Avec le plus long littoral du monde, les collectivités côtières du Canada comptent sur l’industrie du poisson et des fruits de mer pour contribuer de façon intégrale aux économie locales et régionales. C’est pourquoi le gouvernement du Canada et la Province de l’Île-du-Prince-Édouard ont annoncé aujourd’hui une aide financière à quinze entreprises régionales dans le cadre du Fonds des pêches de l’Atlantique.

Aux côtés des représentants de la Province de l'Île-du-Prince-Édouard, Sean Casey, secrétaire parlementaire du ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, a annoncé aujourd'hui un investissement de 6 979 864 dollars. Cet investissement donne aux entreprises l'occasion d'adopter de nouvelles technologies et de nouveaux équipements pour améliorer la durabilité et la productivité du secteur des produits de la mer à l'Île-du-Prince-Édouard.

Points saillants des projets

Ces organismes locaux reçoivent un soutien financier pour les aider dans leurs initiatives de recherche et de développement et dans l'adoption de nouvelles technologies et de nouveaux équipements.

Le financement de ces entreprises aura des retombées économiques positives à l’échelle locale et aidera à créer des emplois durables. Cet investissement contribuera à accroître la viabilité des activités dans l’ensemble du secteur, assurant ainsi sa prospérité pour les années à venir. La contribution provient du Fonds des pêches de l’Atlantique de 400 millions de dollars, financé conjointement par les gouvernements fédéral et provincial, et vise à accroître les possibilités et la valeur marchande du poisson et des produits de la mer du Canada atlantique, de qualité supérieure et exploités de façon durable.

Le Fonds des pêches de l’Atlantique continuera d’investir dans divers projets au cours des sept années de la durée du programme. Les pêches commerciales et l’industrie aquacole, les groupes autochtones, le milieu universitaire, et les associations et les organisations de l’industrie, y compris les instituts de recherche, peuvent présenter une demande.

Les projets admissibles doivent mettre l’accent sur :

  • l’innovation – afin de soutenir la recherche et le développement d’innovations qui contribuent à la durabilité du secteur du poisson et des fruits de mer, et d’établir des partenariats et des réseaux qui viseront à promouvoir l’innovation dans le secteur,
  • l’infrastructure – afin d’adopter ou d’adapter des technologies, des processus ou de l’équipement pour améliorer l’efficacité et la durabilité du secteur du poisson et des fruits de mer,
  • les partenariats scientifiques – des partenariats avec le milieu universitaire et les institutions axés sur l’industrie de la pêche et de l’aquaculture dans le but d’améliorer les connaissances et la compréhension des répercussions de l’évolution des conditions océanographiques et de la technologie de pêche durable.

Citations

« Notre gouvernement s'est engagé à travailler avec nos partenaires pour rendre le secteur canadien du poisson et des fruits de mer plus innovateur, productif et durable. Le marché mondial exige des produits de la mer de haute qualité provenant de sources durables, et le Fonds des pêches de l'Atlantique contribue à stimuler l'innovation dans ce secteur, en aidant le Canada à répondre à ces demandes. Cela stimulera l'économie et créera des emplois de la classe moyenne pour les collectivités de l’Île-du-Prince-Édouard. »

L'honorable Jonathan Wilkinson, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

« De nombreux résidents de l'Î.-P.-É. dépendent de la mer comme mode de vie et comme source de revenu. Les transformateurs de produits de la mer sont chargés d'acheminer les produits locaux vers les marchés du monde entier et d'en tirer de la valeur. Ces projets financés par le Fonds des pêches de l'Atlantique aideront ces transformateurs à optimiser le rendement de leurs produits et, en retour, renforceront l'économie et créeront des emplois ici, à l'Île-du-Prince-Édouard. »

Sean Casey, secrétaire parlementaire du ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne et député de Charlottetown

« L'industrie des produits de la mer de l'Île-du-Prince-Édouard contribue grandement à l'économie provinciale et aux collectivités rurales, et ses produits sont commercialisés dans le monde entier. De nouveaux investissements dans l'industrie aideront les pêcheurs, les aquaculteurs et les transformateurs de produits de la mer à travailler de manière plus durable, plus productive et plus rentable, et à renforcer leur position sur les marchés nationaux et internationaux. »

L’honorable Jamie Fox, ministre des Pêches et des Collectivités, Province de l’Île-du-Prince-Édouard

Faits en bref

  • Plus de 400 millions de dollars sur 7 ans seront investis dans le cadre du Fonds des pêches de l’Atlantique pour soutenir le secteur canadien du poisson et des fruits de mer.

  • Le gouvernement fédéral fournira 70 % du financement, et 30 % proviendront des provinces de l’Atlantique.

  • Le secteur des fruits de mer vient au troisième rang des secteurs d’activité de l’Î.-P-.É. Il génère des retombées économiques annuelles de plus de 650 millions de dollars pour l’économie provinciale en plus de fournir des emplois à plus de 8 000 personnes.

  • Le Fonds vise à aider le secteur canadien des fruits de mer à faire la transition pour pouvoir répondre à la demande croissante du marché pour des produits de qualité supérieure, à valeur ajoutée et exploités de manière durable.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Jocelyn Lubczuk
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Pêches, des Océans
et de la Garde côtière canadienne
343-548-7863
Jocelyn.lubczuk@dfo-mpo.gc.ca

Relations avec les médias
Pêches et Océans Canada
613-990-7537
Media.xncr@dfo-mpo.gc.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :