Le gouvernement du Canada et les nations membres d'A-Tlegay signent l’Accord-cadre de réconciliation concernant les ressources halieutiques

Communiqué de presse

10 février 2021

Le gouvernement du Canada et les nations membres d'A-Tlegay              

Colombie-Britannique – Aujourd'hui, l'honorable Bernadette Jordan, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, l'honorable Carolyn Bennett, ministre des Relations Couronne-Autochtones, ainsi que les chefs des nations membres d'A-Tlegay (la Nation We Wai Kai, la Première Nation Wei Wai Kum, la Première Nation Kwiakah, la Nation Tlowitsis et la Première Nation K'ómoks) ont annoncé la signature de « l'Accord-cadre de réconciliation concernant les ressources halieutiques ». Les cinq nations utilisent et prennent soin du milieu marin depuis très longtemps dans le nord du golfe de Géorgie et dans la région du détroit de Johnstone, et l’Accord-cadre engage les parties à travailler ensemble sur la base de la reconnaissance des droits, du respect, de la coopération, et du partenariat.

L'Accord-cadre tient lieu de table de négociation commune sur les pêches entre le gouvernement du Canada et les nations membres d'A-Tlegay (NMA). Grâce à cet accord, les parties établissent un processus visant à favoriser la réconciliation concernant les ressources halieutiques. L’objectif est d’élargir l’accès des nations à l’industrie commerciale, notamment à l’aquaculture, de développer la pêche communautaire et de créer un mécanisme de gouvernance collaborative des ressources halieutiques.

Le gouvernement du Canada et les NMA sont déterminés à mettre en œuvre un processus de réconciliation qui considère les NMA comme des participants et partenaires actifs dans les pêches de la région. Ensemble, ils s'emploient à moderniser et à renforcer les structures de nation à nation, et de gouvernement à gouvernement et, par ce fait, à créer des possibilités de développement, dirigé par les Premières Nations, de nouvelles initiatives économiques dans le secteur des pêches.

La négociation collective des questions touchant la pêche avec les NMA est conforme à l'approche du gouvernement du Canada en termes de réconciliation et de stratégie de réconciliation du MPO et de la Garde côtière. Elle met en œuvre l’Accord des parties principales sur la transformation de la négociation des traités en Colombie-Britannique visan tà « améliorer et à accélérer la négociation de traités en Colombie-Britannique ». Elle met en œuvre la politique de réconciliation et de reconnaissance des droits pour la négociation de traités en Colombie-Britannique. Cette politique prévoit la négociation de traités, d'accords et d'arrangements constructifs, pour reconnaître et concilier les droits et les titres des Autochtones. Elle soutient également les principes de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones (DNUDPA). Dans cet esprit, le Canada et les NMA collaborent pour définir les éléments d'un accord de réconciliation avec l’intention commune de garantir que les mandats permettront aux parties de conclure des accords.

Citations

« Les Premières Nations sont les intendantes de nos océans depuis des générations, et elles étaient les premières à pêcher sur ces terres. L’objectif de cet accord vise à assurer que les nations membres d’A-Tlegay participent à part entière à la pêche commerciale aujourd’hui, et pour les générations à venir. Il s’agit d’un pas important sur la voie de la réconciliation entre nos nations. C’est l’occasion de travailler ensemble pour faire progresser une pêche durable et prospère, afin que les membres de ces communautés puissent continuer à nourrir leur famille, et à vivre de la mer, tout comme leurs ancêtres l’ont fait depuis des siècles. »  

L'honorable Bernadette Jordan, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne 

« Les nations membres d’A-Tlegay entretiennent des liens profonds avec l’eau et la pêche. C’est une partie importante de leur identité. Cette entente de négociation concertée est une étape importante dans nos efforts de collaboration visant à renouveler et à rebâtir les relations du Canada avec les nations membres d’A-Tlegay. Notre gouvernement est résolument déterminé à faire progresser la réconciliation, à respecter les traités autochtones, et à mettre en œuvre les droits des Premières Nations. Nous invitons la population canadienne dans son ensemble à se joindre à nous pour célébrer cette étape importante du chemin de la réconciliation avec les nations membres d’A-Tlegay. »

L'honorable Carolyn Bennett, ministre des Relations Couronne-Autochtones

Déclaration

En tant que nations ayant un lien très fort avec la pêche, nous sommes heureux de signer cet accord-cadre, et nous nous réjouissons à l’idée de poursuivre notre travail de collaboration avec le Canada en vue d'un accord global, qui nous aidera à restaurer le rôle qui nous revient en tant que moteurs de l'économie issue des pêches, et en tant qu’intendants de nos ressources marines.

Déclaration des nations membres d'A-Tlegay

Faits en bref

  • Les nations membres d'A-Tlegay sont : la Nation We Wai Kai, la Première Nation Wei Wai Kum, la Première Nation Kwiakah, la Nation Tlowitsis et la Première Nation K’ómoks. Leurs territoires englobent le nord du golfe de Géorgie et la région du détroit de Johnstone, le long de la côte centrale et du nord-est de l'île de Vancouver en Colombie-Britannique.

  • Ces cinq Premières Nations ont formé la A-Tlegay Fisheries Society en 1999 grâce au renforcement des capacités du programme Stratégie de la pêche autochtone (SPA) de Pêches et Océans Canada (MPO).

  • Les cinq Premières Nations sont bien engagées dans la négociation de traités dans le cadre du processus des traités de la Colombie-Britannique.

  • La A-Tlegay Fisheries Society dessert 2 786 citoyens des Premières Nations en coopération avec les réserves de Comox en C.-B. (K’ómoks) et jusqu’au nord du détroit de Johnstone (Tlowitsis).

  • L'objectif de l'accord signé aujourd'hui est la création d'une table de négociation commune sur les pêches pour discuter de l'accès aux pêches commerciales, de l'aquaculture, des pêches commerciales communautaires, de la gestion collaborative des pêches, et des aspects du renforcement des capacités. 

Liens connexes

Personnes-ressources

Jane Deeks
Attachée de presse  
Cabinet du ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne
343-550-9594
Jane.Deeks@dfo-mpo.gc.ca

Relations avec les médias
Pêches et Océans Canada
613-990-7537
Media.xncr@dfo-mpo.gc.ca

Contact pour les médias des nations membres d’A-Tlegay : info@lkts.com

Ani Dergalstanian
Attaché de presse et conseiller en communications  
Bureau de l'honorable Carolyn Bennett, 
Ministre des Relations Couronne-Autochtones
819-997-0002

Relations avec les médias
Relations Couronne-Autochtones et  
Affaires du Nord 
819-934-2302
RCAANC.media.CIRNAC@canada.ca

Restez branchés

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :