La ministre Jordan annonce le quota de maquereaux de l’Atlantique pour 2021 

Communiqué de presse

Le 21 mai 2021

Ottawa, ON - Sur la côte Est du Canada, le maquereau de l’Atlantique joue un rôle important dans les économies locales en tant que pêche récréative, commerciale, ou en tant qu’appât pour la pêche. Il représente aussi une source importante de nourriture pour de nombreuses espèces, y compris le thon et la morue de l’Atlantique. Malheureusement, le nombre de maquereaux en âge de frayer est à son plus bas niveau jamais enregistré. Des mesures doivent être prises immédiatement pour préserver et rétablir la population.

Aujourd’hui, la ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, l’honorable Bernadette Jordan, a annoncé un total autorisé des captures (TAC) de 4 000 tonnes pour la pêche commerciale au maquereau de l’Atlantique au Canada atlantique et au Québec, soit une réduction de 50 % par rapport à l’an dernier. Afin de s’assurer que toutes les flottes ont des possibilités de pêche, le quota sera divisé en deux quantités égales. La première est annoncée maintenant et la seconde sera disponible plus tard cet été  La science montre qu’en appliquant ce niveau de TAC, la biomasse a 64 % de chances d’augmenter d’ici la prochaine évaluation du stock en 2023.

Pour prendre sa décision, la Ministre a examiné les conclusions de l’évaluation du stock de maquereaux de l’Atlantique de 2021, qui confirment que la biomasse du stock reproducteur est au niveau le plus bas jamais observé. Elle a aussi tenu compte de l’importance économique du stock, qui, en 2018, avait une valeur totale au débarquement de 10,7 millions de dollars. La réduction de la pêche commerciale contribuera à soutenir la croissance du stock au fil du temps, tout en permettant aux pêcheurs et aux collectivités de générer des revenus de cette importante pêche.

La Ministre a également annoncé que de nouveaux règlements sur la pêche récréative au maquereau de l’Atlantique entreront en vigueur le 26 mai 2021, en vue de protéger davantage le stock. Le nouveau règlement imposera ─ pour la première fois ─ des limites au nombre de maquereaux pêchés, et établira des dates d’ouverture et de fermeture pour la pêche récréative.

Ces dernières années, Pêches et Océans Canada a mis en place un certain nombre de mesures de gestion pour appuyer la reconstitution des stocks de maquereaux de l’Atlantique. Le Ministère a renforcé ses mesures pour protéger les poissons reproducteurs, et amélioré la surveillance et la production de rapports sur les captures. En 2019, le Ministère a procédé à une réduction de 20 % du total autorisé des captures.

Pêches et Océans Canada continue d’examiner activement le régime de gestion du maquereau de l’Atlantique. Le Ministère continuera de collaborer avec les États-Unis en vue de définir des objectifs communs de conservation, et renforcera davantage la surveillance et la production de rapports sur cet important stock.

Citations

« Il s’agit d’une décision difficile qui a des répercussions économiques sur les pêcheurs commerciaux et leurs collectivités, mais la science est claire ─ des mesures plus rigoureuses doivent être prises pour reconstituer le stock de maquereaux de l’Atlantique. J’espère que cette décision entraînera une croissance du stock au cours des deux prochaines années, comme le démontre le modèle scientifique. Toutefois, si la biomasse du stock reproducteur n’augmente pas au cours des deux prochaines années, nous nous dirigeons probablement vers une fermeture commerciale de la pêche au maquereau de l’Atlantique. Je reconnais que de nombreux pêcheurs dépendent de cette pêche, et nous continuerons de travailler avec eux et les groupes de pêcheurs de tout l’Atlantique au cours des deux prochaines années afin d’assurer le meilleur résultat possible pour le stock et toutes les personnes concernées. »

- L’honorable Bernadette Jordan, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

Faits en bref

  • La pêche d’appât de maquereau de l’Atlantique, la pêche récréative et la pêche pratiquée à des fins alimentaires, sociales et rituelles se poursuivront en 2021.

  • Les modifications apportées au Règlement de pêche de l’Atlantique de 1985 entreront en vigueur le 26 mai 2021. Le règlement modifié fixera une limite quotidienne de possession de 20 maquereaux par personne lors de la pêche récréative, établira une taille minimale de possession de 26,8 cm, et fermera la pêche récréative du 1er janvier au 31 mars de chaque année.

  • Un plan de rétablissement du maquereau de l’Atlantique est publié en ligne, et sera mis à jour pour tenir compte de l’évaluation récente du stock et des nouvelles mesures de gestion en 2021 pour appuyer la reconstitution du stock.

  • En 2020, le total autorisé des captures pour cette pêche s’élevait à 8 000 tonnes.

Liens connexes

Personnes-ressources

Jane Deeks
Attachée de presse  
Cabinet du ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne
343-550-9594
Jane.Deeks@dfo-mpo.gc.ca

Relations avec les médias
Pêches et Océans Canada
613-990-7537
Media.xncr@dfo-mpo.gc.ca

Restez branchés

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :