Pêches et Océans Canada et l’industrie de la pêche commerciale à la crevette travaillent en partenariat pour s’assurer que la congélation des prises peut se poursuivre pour la saison 2021

Communiqué de presse

Le 4 mai 2021 

Vancouver, Colombie‑Britannique – Le gouvernement du Canada comprend l’importance de la pêche à la crevette du Pacifique pour l’économie et la culture de la Colombie-Britannique. Le gouvernement continuera de gérer la pêche de façon responsable et durable et d’appuyer les pêcheurs dont les revenus en dépendent.

Aujourd’hui, l’honorable Bernadette Jordan, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, a confirmé son appui à un protocole provisoire, qui permettrait aux pêcheurs de congeler leurs prises, un processus de mise en cuves.. Ce protocole, élaboré par la Pacific Prawn Fishermen’s Association, aidera les pêcheurs de crevettes à s’assurer que leurs prises, y compris les prises congelées dans des cuves, sont facilement disponibles à l’inspection par les agents des pêches de Pêches et Océans Canada (MPO) et à leur vente légale.

La surveillance et l’imposition de limites de taille dans le cadre de la pêche commerciale à la crevette permettent de garantir que les crevettes sont pêchées de façon durable. De nombreux pêcheurs procèdent à la congélation des queues de crevettes dans l’eau de mer, et le MPO reconnaît les efforts constants que les pêcheurs déploient pour s’assurer que leurs prises sont prêtes pour l’inspection.

Le Ministère se réjouit de l’engagement continu avec l’industrie de la pêche à la crevette du Pacifique, au cours de l’année à venir, en vue d’élaborer différentes pratiques d’emballage ou d’autres mesures qui permettront d’assurer la poursuite de la pêche durable à la crevette en Colombie‑Britannique.

Le gouvernement du Canada continuera d’avoir une approche prudente en matière de gestion des pêches, qui donne la priorité à la conservation et à la durabilité des stocks.

Citations

« Notre objectif est, et a toujours été, de voir notre pêche à la crevette du Pacifique continuer de prospérer. En partenariat avec la Pacific Prawn Fishermen’s Association, nous nous sommes mis d’accord sur un processus qui permettra aux pêcheurs de congeler leurs prises en mer cette saison, comme ils le font depuis des années. Les limites de taille demeurent un élément essentiel d’une pêche durable à la crevette, et nous travaillerons avec l’industrie pour élaborer des pratiques alternatives viables à long terme. Mais à l’approche de la saison, il est important que les Britanno-Colombiens comprennent qu’ils peuvent acheter, et devraient continuer d’acheter, de délicieuses crevettes congelées du Pacifique. »

L’honorable Bernadette Jordan, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

« En tant que fier Britanno-Colombien, je sais à quel point la pêche à la crevette fait partie intégrante de notre économie et de nos traditions. Mes remerciements à la Pacific Prawn Fishermen’s Association pour leur travail acharné et leur partenariat dans le développement d’une solution commercialement viable, qui vise à protéger la santé de nos stocks. Nous voulons tous une pêche fructueuse et durable à la crevette pour les années à venir, et nous continuerons de travailler ensemble pour atteindre cet objectif commun. »

Terry Beech, député de Burnaby-Nord—Seymour et secrétaire parlementaire de la ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

Faits en bref

  • La crevette tachetée de la Colombie‑Britannique a été reconnue comme « choix durable » par le programme OceanWise et comme « bonne solution de rechange » par le programme Seafood Watch de l’aquarium de Monterey Bay.

  • Le MPO a mis en place un ensemble complet de mesures de gestion permettant d’assurer la durabilité de la pêche commerciale aux crevettes, notamment :

    • des restrictions à la taille du maillage, qui permet aux crevettes de plus petite taille de sortir des casiers encore posés au fond;
    • un système de surveillance des navires par satellite, qui signale l’emplacement de chaque navire et de chaque ligne de casiers posée et levée;
    • des restrictions à la rétention des crevettes femelles œuvées;  
    • un échantillonnage des prises par une tierce partie, pendant la saison, pour que le MPO puisse prendre des décisions opportunes concernant les fermetures de pêche.
  • Des représentants du MPO collaborent, depuis plusieurs mois, avec des représentants de la pêche commerciale à la crevette pour régler la question de la « mise en cuve ».

Personnes-ressources

Jane Deeks
Attachée de presse  
Cabinet du ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne
343-550-9594
Jane.Deeks@dfo-mpo.gc.ca

Relations avec les médias
Pêches et Océans Canada
613-990-7537
Media.xncr@dfo-mpo.gc.ca

Restez branchés

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :