Les agents des pêches effectuent 39 arrestations et des saisies dans les rivières pour la pêche non autorisée de la civelle

Communiqué de presse

Le 25 mars 2024

Dartmouth, Nouvelle-Écosse - La pêche non autorisée constitue une menace pour la durabilité des stocks de poissons et compromet les moyens de subsistance des pêcheurs respectueux de la loi. La pêche à la civelle n’est pas ouverte pour 2024 en Nouvelle-Écosse et au Nouveau-Brunswick, donc la pêche n’est pas autorisée. Si quelqu’un choisit de pêcher la civelle, il fera l’objet de mesures d’application de la loi en vertu de la Loi sur les pêches et du Règlement de pêche des provinces maritimes.

Depuis le 6 mars 2024, lors d’incidents distincts dans le sud-ouest de la Nouvelle-Écosse, les agents des pêches ont arrêté au total 39 personnes qui font l’objet d’une enquête pour des infractions à la Loi sur les pêches et au Règlement de pêche des provinces maritimes pour la pêche non autorisée de civelles. En Nouvelle-Écosse, les agents des pêches ont également saisi au total 11 véhicules, 14 verveux, 78 épuisettes, du matériel de pêche à la civelle, huit armes, et environ 8,8 kg de civelles, qui ont été remises à l’eau vivantes dans leur rivière d’origine.

Les agents des pêches patrouillent dans les rivières, les installations, et les points d’exportation afin de dissuader et de perturber la pêche, la vente et l’exportation non autorisées de civelles à partir de la région. Les agents des pêches continuent également de collaborer avec d’autres organismes d’application de la loi pour lutter contre la pêche, la vente, et l’exportation illégales de civelles, ainsi que contre les menaces à la sécurité publique et les activités criminelles. Pêches et Océans Canada (MPO) rappelle à tous les pêcheurs que la pêche non autorisée et la violence ne seront pas tolérées, car cela nuit à la gestion durable des pêches au Canada.

Toute personne détenant de l’information sur la pêche, l’achat, ou la vente non autorisés de civelles est priée d’appeler le 1-800-565-1633 et de composer l’option 6, ou de communiquer avec son détachement local de Conservation et Protection.

Faits en bref

  • Le MPO continue de travailler sur les changements de gestion nécessaires pour assurer une pêche durable et ordonnée de la civelle pour tous les pêcheurs. D’ici à ce que ces mesures soient pleinement en place, la Ministre a pris la décision de ne pas accorder de permis en 2024 et, par conséquent, de ne pas ouvrir la pêche à la civelle.

  • Les travaux en cours liés à la réglementation de la possession et de l’exportation de la civelle, aux changements apportés à la façon dont la pêche est gérée, et à la répartition de l’accès aux pêcheurs autochtones sont essentiels pour promouvoir la conformité de cette pêche. Ces changements favoriseront également la dissuasion et les poursuites judiciaires en cas de non-conformité à la législation.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Jérémy Collard
Attaché de presse
Bureau de la ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne
Jeremy.Collard@dfo-mpo.gc.ca

Relations avec les médias
Région des Maritimes
Pêches et Océans Canada
902-407-8439
Media.MaritimesRegion@dfo-mpo.gc.ca

Restez branchés

Détails de la page

Date de modification :