Jean-Pierre Blais à propos de la mise en oeuvre des choix de chaînes à la carte

Discours

Notes d’allocution

Gatineau (Québec)
1er décembre 2016

Jean-Pierre Blais, président
Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes

Priorité à l’allocution

Bonjour.

Avant de débuter l’audience, je voudrais prendre quelques minutes pour mentionner que nous soulignons aujourd’hui la dernière étape dans la mise en œuvre des nouveaux choix télé qui découlent de Parlons télé.

Vous savez sans doute que, depuis le 1er mars, les Canadiens peuvent s’abonner à un forfait de base qui coûte au plus 25 $.

À compter d’aujourd’hui, le 1er décembre, tous les fournisseurs de services autorisés doivent offrir toutes les chaînes facultatives (ou spécialisées) à la carte. Ils doivent aussi offrir de petits forfaits comprenant jusqu’à 10 chaînes.

Alors, après avoir choisi le forfait de base qu’ils veulent (qu’il s’agisse du petit forfait de base ou d’un plus gros forfait d’entrée de gamme d’un fournisseur), les Canadiens peuvent ajouter des chaînes de la manière qui leur convient. Ils peuvent ajouter un seul canal, de petits forfaits de chaînes ou bien de gros forfaits.

Nos décisions sont, et ont toujours été, fondées sur le choix.

Les ménages canadiens sont tous différents. Ils ont des goûts, des besoins, des budgets et des intérêts différents. Ils regardent différentes émissions. Il y a des ménages qui regardent beaucoup de télévision et qui veulent s’abonner à de gros forfaits de chaînes. Il y en a d’autres qui, de plus en plus, regardent du contenu en ligne et voudraient que leur facture de services télé baisse, car ils ne la regardent pas autant qu’avant. Il y en a, aussi, qui ont annulé leurs services télé. Certains ont une antenne et regardent les stations locales en direct gratuitement.

Cela revient à dire que les Canadiens ont des choix en matière de programmation.

Au CRTC, nous avons mis à la disposition des Canadiens des outils qui leur permettent de magasiner pour des services de télévision. Cela comprend une liste pour les aider à définir leurs besoins et leur budget. Nous leur montrons aussi les cinq étapes pour négocier de meilleurs services avec leur fournisseur. Il y a aussi des outils pour trouver d’autres fournisseurs de services dans leur région, ainsi que des liens vers des outils en ligne qui comparent des services dans l’ensemble du pays.

S’ils ne sont pas satisfaits de leurs services de télévision, les Canadiens, en tant que consommateurs avisés, doivent se renseigner. Il se peut, bien sûr, qu’ils découvrent que leur service actuel correspond le mieux à leurs intérêts et à leur budget. Ou ils peuvent décider d’apporter des changements.

Nous surveillerons de près comment les fournisseurs de services de télévision mettent en œuvre les nouveaux choix en matière de télévision et s’ils se conforment aux pratiques exemplaires que nous avons proposées.

Nous avons renouvelé les licences de la plupart des fournisseurs pour une période d’un an. Quand les licences devront être renouvelées l’année prochaine, nous n’hésiterons pas à agir si certains fournisseurs ne respectent pas la politique en place, ne respectent pas les consommateurs canadiens, ni leur droit à avoir du choix.

Merci

- 30 -

Contacts

Relations avec les médias
(819) 997-9403

Renseignements généraux
(819) 997-0313
Numéro sans frais : 1 (877) 249-CRTC (2782)
Ligne ATS : (819) 994-0423
Poser une question ou déposer une plainte

Stay Connected
Suivez-nous sur Twitter @CRTCeng
Aimez-nous sur Facebook www.facebook.com/crtceng


Recherche d'information connexe par mot-clés
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :