Initiative de la région de Port Hope

Document d'information

Avril 2016

L’Initiative de la région de Port Hope (IRPH) résulte de l’engagement pris par le gouvernement du Canada d’assurer le nettoyage et la gestion sûre à long terme de 1,7 million de mètres cubes de déchets radioactifs de faible activité accumulés par le passé dans les municipalités voisines de Port Hope et de Clarington, en Ontario. 

Ces déchets du passé résultent du traitement de radium et d’uranium à Port Hope de 1933 à 1988 par l’ancienne société d’État Eldorado Nucléaire Limitée et ses prédécesseurs du secteur privé. 

L’IRPH, lancée en 2001 en vertu d’un accord juridique conclu entre le gouvernement du Canada et les municipalités de Port Hope et de Clarington, vise le nettoyage de ces déchets. En janvier 2012, le ministre des Ressources naturelles a annoncé que le gouvernement du Canada allait consacrer 1,28 milliard de dollars sur dix ans à la mise en œuvre de l’IRPH. Celle-ci sera réalisée par les Laboratoires Nucléaires Canadiens pour le compte de la société d’État fédérale Énergie atomique du Canada limitée.

Le projet de Port Granby prévoit la construction d’un monticule en surface sur les lieux d'une nouvelle installation de gestion à long terme des déchets et le nettoyage de 450 000 mètres cubes de déchets radioactifs de faible activité accumulés à l’actuelle installation de gestion des déchets de Port Granby. Le nettoyage comprend l’excavation et  le transfert des déchets radioactifs en vue de leur placement dans le monticule, vraisemblablement à l’automne 2016. D’ici la fin de 2020, le nettoyage et la restauration du site actuel devraient être terminés, et le monticule devrait être recouvert et fermé.

Le projet de Port Hope comprend l’aménagement d’un monticule en surface sur les lieux d'une installation de gestion à long terme des déchets qui est en cours de construction sur le site de l’actuelle installation de gestion des déchets Welcome. Il comprend aussi l’enlèvement de 1,2 million de mètres cubes de déchets radioactifs à Port Hope et leur transport jusqu'à la nouvelle installation, où ils seront gérés en toute sûreté. Le tout devrait être terminé d’ici la fin de 2022.

La Commission canadienne de sûreté nucléaire, organisme indépendant chargé de la réglementation nucléaire au Canada, a la responsabilité des activités réalisées dans le cadre de l’IRPH en ce qui concerne les permis, la réglementation et la surveillance.

Personnes-ressources :

Alexandre Deslongchamps
Attaché de presse
Cabinet du ministre des Ressources naturelles
343-292-6837

Relations avec les médias
Ressources naturelles Canada
Ottawa
343-292-6100

Les communiqués de presse et les documents d’information de RNCan se trouvent au www.nouvelles.gc.ca.

Suivez-nous sur Twitter : @RNCan (http://twitter.com/rncan)


Recherche d'information connexe par mot-clés

L'hon. James Gordon Carr Ressources naturelles Canada Sciences et technologie

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :