Changer la façon dont nous parlons de l’utilisation de substances

Télécharger le format de rechange
(Format PDF, 95 Ko, 1 page)

Organization: Santé Canada

Date publiée: 2018

Sujets connexes

Les mots que nous employons ont un impact direct et profond sur les gens qui nous entourent. Il est possible de réduire les conséquences négatives de la stigmatisation en modifiant le langage que nous employons pour parler de l’utilisation de substances.

Cela s’articule autour de deux principes clés :

  • L’utilisation d’une terminologie médicale précise et neutre pour décrire l’utilisation de substances
  • L’utilisation d’un langage axé sur la personne d’abord, qui met l’accent avant tout sur l'individu ou les individus, et non sur l’action (p. ex. « personnes qui consomment des drogues »).

Il est également important de s’assurer que le langage que nous employons pour parler de l’utilisation de substances est respectueux et compatissant.

  • Personnes qui consomment des drogues
    • Au lieu d’ « accro » utiliser personne qui consomme des drogues
    • Au lieu de « toxicomane » utiliser personne atteinte d'un trouble lié à l’utilisation de substances
    • Au lieu de « drogué » ou « abuseur de drogues » utiliser personne ayant vécu ou vivant une expérience concrète
    • Au lieu de « consommateur récréatif » utiliser personne qui consomme des drogues à l’occasion
  • Personnes qui ont consommé des drogues
    • Au lieu d’ « ancien toxicomane » utiliser personne qui a consommé des drogues
    • Au lieu de designer une personne comme étant « propre » utiliser personne ayant vécu ou vivant une expérience concrète ou personne se rétablissant d’un trouble lié à l’utilisation de substances
  • Utilisation de drogues
    • Au lieu d’ « abus de substances / abus de drogues » ou « mauvais usage de substances / mauvais usage de drogues » utiliser :
      • utilisation de substances / utilisation de drogues
      • troubles liés à l’utilisation de substances / troubles liés à l’utilisation d’opioïdes
      • utilisation problématique [de drogues]
      • dépendance [aux drogues]

Le présent document a été créé en consultation avec des personnes ayant vécu ou vivant une expérience concrète, grâce à la recherche et à la documentation existantes transmises par d’autres organismes qui tentent de contrer la stigmatisation. Il ne s’agit pas d’une liste complète. En outre, en raison des discussions en constante évolution sur la meilleure terminologie à employer pour parler de façon précise de l’utilisation de substances, la liste fera probablement l'objet d’une révision.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :