Conseils relatifs à l'utilisation du vaccin multicomposant contre le méningocoque du sérogroupe B (4CMenB)

Avril 2014

Sommaire de l'information contenue dans la présente déclaration du CCNI

Le tableau suivant met en relief des informations clés pour les vaccinateurs. Cette information ce retrouve dans le texte complet du Comité consultatif national de l’immunisation (CCNI) : Conseils relatifs à l’utilisation du vaccin multicomposant contre le méningocoque du sérogroupe B (4CMenB).

Les lecteurs qui désirent consulter le texte complet de la déclaration sur les Conseils relatifs à l’utilisation du vaccin multicomposant contre le méningocoque du sérogroupe B (4CMenB) en format PDF peuvent le télécharger ou le visualiser sur le site Web de : Publications du gouvernement du Canada (Document PDF).

Les lecteurs qui désirent consulter le texte complet de la Revue de la littérature sur la méningococcie invasive du sérogroupe B : épidémiologie, caractéristiques du vaccin multicomposant contre le méningocoque du sérogroupe B et autres facteurs à prendre en considération en format PDF peuvent le télécharger ou le visualiser sur le site Web de : Publications du gouvernement du Canada (Document PDF).


1. Quoi

Qu'est-ce qu'une méningococcie invasive?

La méningococcie invasive (MI) se caractérise habituellement par une maladie fébrile aiguë d'apparition soudaine associée à des caractéristiques de méningite ou de septicémie (méningococcémie), ou les deux, et à une éruption cutanée sans blancheur caractéristique. Le taux de mortalité globale est d'environ 10 %, et jusqu'à un tiers des survivants conservent des séquelles durables, notamment une perte d'audition, diverses atteintes neurologiques et l'amputation de doigts ou de membres. En 2011, 108 des 175 (62%) cas de MI déclarés au Canada étaient attribuables au sérogroupe B; 18.5% des cas de MI affectait des nourrissons majoritairement âgés de moins de 6 mois. Les taux de MI attribuables à d'autres sérogroupes sont en baisse depuis l'instauration de programmes de vaccination systématique. Des renseignements supplémentaires sur la MI sont accessibles sur le site Web de l'Agence de la santé publique du Canada (l’Agence).

Qu'est-ce que le vaccin multicomposant contre le méningocoque du sérogroupe B (4CMenB)?

Le vaccin multicomposant contre le méningocoque du sérogroupe B (4CMenB) est le premier vaccin permettant de lutter contre la MI du sérogroupe B offert au Canada. Il protège contre des souches qui expriment des antigènes contenus dans le vaccin à des degrés suffisants. Le 4CMenB est un vaccin immunogène. Son efficacité, ses répercussions sur le portage et sa durée de protection demeurent toutefois inconnues. Des recherches, des évaluations et une surveillance supplémentaires seront nécessaires afin d'établir la durée de la protection, l'utilité ou l'efficacité du vaccin 4CMenB, sa capacité à entraîner l'immunité collective, et le risque d'effets indésirables associés à son utilisation répandue.

2. Qui

Personnes à vacciner?

Personnes âgées d’au moins 2 mois :

  • qui présentent un risque élevé de contracter une MI attribuable au sérogroupe B de Neisseria meningitidis;
  • qui ont été en contact étroit avec un cas de MI attribuable au sérogroupe B de Neisseria meningitidis;
  • pendant les éclosions de MI attribuable au sérogroupe B de Neisseria meningitidis ou en cas d'émergence de souches de Neisseria meningitidis hyperendémiques ou hypervirulentes qui devraient être réceptives au vaccin selon l’essai du Meningococcal Antigen Typing System (système MATS) réalisé.

3. Comment

Posologie, calendrier de vaccination et précautions, administration simultanée d'autres vaccins

La posologie des vaccins varie en fonction de l'âge de la personne au moment de l'administration. La durée de la protection après l'immunisation étant inconnue, la nécessité d'administrer une dose de rappel reste à déterminer.

Le vaccin 4CMenB a été administré en même temps qu'un vaccin hexavalent destiné aux nourrissons et contenant les composants contre le tétanos, un vaccin conjugué heptavalent contre le pneumocoque (PCV7), un vaccin contre le sérogroupe C du méningocoque et un vaccin contre la rougeole, la rubéole, les oreillons et la varicelle. On a observé des taux élevés de fièvre, particulièrement, dans le cadre de l'administration simultanée du vaccin 4CMenB et de vaccins systématiques administrés aux nourrissons. L'administration simultanée des vaccins systématiques administrés aux nourrissons et du vaccin 4CMenB ne semble pas avoir de répercussions sur la réaction immunitaire à ces derniers.

Le vaccin 4CMenB est contre-indiqué chez les personnes souffrant d'une allergie grave à tout composant du vaccin ou ayant présenté une réaction allergique grave à une dose antérieure. Aucune étude du vaccin 4CMenB n'a été réalisée sur des femmes enceintes ou qui allaitent, des nourrissons de moins de 2 mois et de plus de 55 ans, des personnes ayant des problèmes de santé chroniques et des personnes ayant déjà été infectées par le méningocoque.

Le vaccin 4CMenB doit être conservé à une température de +2 °C à +8 °C et ne doit pas être congelé.

4. Pourquoi

Pourquoi vacciner?

Afin d'éviter la MI attribuable aux souches de méningocoques du sérogroupe B contre lesquelles le vaccin est efficace.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

.

Date de modification :